Le Père-Noël est vraiment une belle ordure!

Sacrée « Zezette » alias Marie-Anne Chazel dans l’un des classiques de la comédie française! On ne s’en lasse pas surtout que tous ces héros, on les retrouve en faisant des rêves ou des cauchemars. C’est selon où l’on se place sur l’échiquier politique.

Comment ne peut pas en vouloir au bonhomme Noël lorsqu’on détourne par erreur, probablement, et pour une vulgaire exclusivité, une lettre destinée au barbu le plus célèbre après…Edouard Philippe, qui lui, n’a pas que des cadeaux dans sa hotte magique. Enfin, pas pour tout le monde. Un cadeau unique s’impose cette année pour les franciliens: la trottinette.

On apprend en plus, cerise sur le gâteau, qu’il n’y aura pas de train électrique sous le sapin cette année. Bloqué non pas dans la cheminée mais bien en gare. Et pas davantage tous ces décors liés au ferroviaire. Un rêve à la fois d’enfant et d’adulte qui tourne au cauchemar. Il y est aussi annoncé, mais là ça devient plus joyeux, que toutes les rames de métro, à partir de l’année prochaine, fonctionneront sans conducteur, alors qu’il n’y en a que deux dans la capitale à disposer d’une telle chance. Notamment pour les voyageurs allant jusqu’au pont de Neuilly. N’est-ce pas bien mérité pour les habitants d’une proche banlieue tellement défavorisée. « Neuilly ma mère ». Et après on ose parler de justice sociale et ce d’autant plus que tous les « petits vieux » de Neuilly découvriront dans leur colis de Noël un jeu de fléchettes et un chamboule-tout avec le visage de notre ami, Philippe Martinez, le best-seller de l’année et en prime gracieuse le masque du leader de la CGT, moustache comprise. Que vous pouvez toujours offrir à votre patron quand vous le reverrez. Ce présent lui fera d’autant plus plaisir en votre absence pour cause de grève. Père-Noël, t’es vraiment une belle ordure. Au fait, c’est curieux, les travailleurs des poubelles n’ont pas encore rejoint le mouvement de grève, même à Marseille ? Tout fout le camp, on vit vraiment « Une époque formidable », titre d’un un film de Gérard Jugnot, le compagnon de Zezette. Joyeux Noël, Felix »…

Un dernier chapitre que les seuls havrais comprendront! Désolé…Il se trouve même un pâtissier-chocolatier, du côté de la plage, qui se permet d’armer de façon gourmande sa clientèle en lui offrant la possibilité de repartir avec des galets pour les lancer contre les forces de l’ordre dans les manifestations. Un crime de lèse-Philippe dans sa ville de cœur et au final tout de même plus sympa à consommer sans la moindre modération. C’est tout de même plus léger qu’un vulgaire pavé!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :