Retraites: "c'est mieux que si c'était pire". Du verrou à l'espagnolette!

Sans la moindre surprise. La CGT et FO sont restées fermes sur leur position. D’une totale intransigeance à l’égard de la réforme sur les retraites, qui ne trouve toujours pas grâce à leurs yeux. Comment aurait-il pu en être autrement à partir du moment où le gouvernement n’entend pas céder sur l’essentiel. En quelque sorte très une grande pénibilité de fermeture d’esprit aux arguments du Premier ministre. Pour ces organisations c’est toujours niet, niet, niet, avec l’appel à une nouvelle manifestation nationale en date du 9 janvier prochain. « Rien de rien, je ne regrette rien », comme le chantait la môme Piaf. « On ne lâche rien » hurlent les irréductibles.

Du verrou, on est peut-être passé néanmoins à l’espagnolette avec la réaction du leader de la CFDT, Laurent Berger, beaucoup moins droit dans ses bottes et martial que son ton employé mercredi. Il n’a pas caché la volonté de son interlocuteur de Matignon à dialoguer avec les organisations syndicales pour construire une réforme meilleure. Et non pas détruire et bloquer à double tour la moindre ouverture. Il n’appelle pas lui à un grand rassemblement unitaire dans les rues contrairement à ses « amis » de FO et de la CGT, pour le 9 janvier. Il continuera toujours de travailler à un accord dans les premiers jours de janvier, de la même façon que le syndicat UNSA au niveau de la SNCF, favorable à une pause et enclin à accepter les nouvelles avancées du gouvernement, même si les lignes rouges restent persistantes pour les deux syndicats réformistes. Avec une conclusion « c’est mieux que si c’était pire », avance le porte-parole de UNSA. Très explicite finalement, même si la grève continue. Sans la même intensité, heureusement pour les victimes par millions de ces débordements et la gêne occasionnée depuis maintenant deux semaines. Le Premier ministre pourra toutefois se réjouir d’avoir divisé ses opposants syndicaux cassés en deux camps après un coup de menton, la semaine dernière, de Laurent Berger revenu à des intentions moins belliqueuses et plus raisonnables. C’est toujours ça de pris. En attendant mieux ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :