Un témoignage « Capital » sur un train de vie de sénateur (qui roule très bien) et des cumulards « voraces » jamais assez rassasiés!

Si les trains roulent toujours un peu au ralenti, il en est tout autrement du train de vie des sénateurs et de son président, Gérard Larcher, au nombre des donneurs de leçon qui en prennent pour leur grade avec le reportage que leur a consacré le magazine « Capital » à la télé. Une sacrée vie de pacha avec un régime de retraite pour le moins très confortable de l’ordre de 2190 euros pour l’équivalence d’un seul mandat et jusqu’à 7.300 euros pour 20 ans de présence au sein de la Haute-Assemblée. Pas mal! On ne parle même pas des salaires de la haute administration qui pour les 15 plus chanceux touchent la bagatelle d’un salaire mensuel de plus de 16.000 euros.Soit plus que le chef de l’Etat. De vrais bons épargnants et parfaits écureuils avec un magot de 630 millions dans leur caisse de retraite. De quoi assurer leurs arrières. On comprend mieux pourquoi nos sénateurs, disposant d’une des meilleures tables de Paris avec une cuisine des plus réputées, ne sont guère enthousiastes au projet de la réforme de la retraite universelle. On notera au passage que quatre chefs, tous meilleurs ouvriers de France, préparent les bons petits plats du gourmet Gérard Larcher et de ses hôtes, bien chouchoutés. Tous comme les maires, les électeurs de nos sénateurs, régulièrement invités au restaurant du Palais du Luxembourg. Une petite « bouffe » entre amis avant ou après la traditionnelle visite de l’hémicycle.

« Nos Régions ont également du talent » pour faire tourner leurs Hôtels des Régions précisément où l’argent des contribuables ne manque pas pour faire valser les frais de personnels, embauches et réalisation de palais toujours plus somptueux. La nouvelle réorganisation des Régions voulue par François Hollande qui devait en principe apporter des économies de gestion s’est révélée au contraire un gouffre et ce quelle que soit leur appartenance politique.

L’un des rares bon élèves est normand, en l’occurrence Hervé Morin, même s’il n’est pas parvenu à réaliser ce qu’il avait promis, à savoir réduire les effectifs, il s’en tire néanmoins avec un carnet de notes plutôt satisfaisant dans l’ensemble.

Tout aussi édifiante constitue la lecture d’un livre du journaliste, Vincent Jaubert, qui, dans son ouvrage, « Les voraces »nous compte par le menu la pauvre existence des cumulards de la République qui avec leur rémunération de haut fonctionnaire,, trouvent le temps nécessaire pour gérer leur commune. Deux exemples parmi tant d’autres: ceux des maires (LR) de Sartrouville (50.000 habitants) et Bourg-en-Bresse, 40.000 habitants (PS). Ce dernier, conseiller d’Etat, à ses moments de loisirs, est également président de sa communauté d’agglomération et vice-président de la Région où il est le chef de l’opposition à Laurent Wauqiiez, membre aussi du prestigieux Conseil d’Etat, qui devant la polémique, s’était placé en disponibilité. Le cumul et ses avantages, deux députés PS et UDI, avaient tenté en pleine période des Gilets jaunes, d’y mettre fin pour des raisons d’équité,.mais leur amendement n’avait pas trouvé un écho favorable chez le gouvernement applaudi par la droite, le centre et la gauche. Les « voraces », toujours insuffisamment rassasiés, ont toujours un bel appétit! A la hauteur des 200.000 euros perçus tous les ans en cumul pour les plus gourmands!

Tout baigne aussi pour l’ancien Premier ministre, François Fillon, dont la rentrée médiatique est prévue le 30 janvier prochain à un mois de son procès. Conseil en entreprise, le candidat très malheureux de la présidentielle vit des jours heureux en…affaires. Histoire de se refaire une belle…garde de robe..Seul actionnaire de sa « petite entreprise » il affiche en effet un bénéfice net de l’ordre de 270.000 euros aussitôt injectés dans sa société. La petite histoire ne nous dit pas si Pénélope lui donne un coup de main dans ses activités florissantes. A titre gracieux bien sûr!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :