Municipales: Une armée de revenants à Evreux: au secours, Jean-Louis, ils sont devenus fous!

Si cela continue ce n’est pas une élection municipale à laquelle on va assister en mars prochain mais bien à un grand bal des « revenants ». Une véritable armée de « fantômes » disparus des radars depuis de longues années et qui pour des raisons diverses, à gauche et à droite, font leur réapparition. Pour preuve le retour surprise d’un ancien de l’équipe de Jean-Louis Debré, Rachid Talbi, désireux de monter sa propre écurie à la tête de « La vraie liste citoyenne » avec quelques vieux chevaux de retour déjà croisés dans des campagnes électorales. Incroyable mais vrai! « Il est temps que les non-professionnels s’émancipent. Ce qui était possible en 2001 ne l’est plus aujourd’hui » déclare-t-il aujourd’hui dans les colonnes du journal local « Eure Infos ». En signe de représailles à la fin de non-recevoir que lui auraient signifié son ancien collègue adjoint, Guy Lefrand, voire le premier de cordée des « marcheurs » Guillaume Rouger ? Allez savoir…Tous les revenants auraient presque pu à eux seuls monter leur propre liste…commune. Car on ne sait plus très bien où ils sont, d’un transfert à l’autre. De gauche à droite et inversement. C’est d’autant plus sympa que toutes ces candidatures nous rajeunissent d’une vingtaine d’années. A la fois en soutien de l’autre liste citoyenne comme Luc Cassius, un ancien de l’équipe Plaisance, Marianne, veuve de l’ancien maire communiste et France Bariller, que nous saluons avec beaucoup d’amitié, qui sont elles dans le « team » Lefrand. Avant peut-être le grand retour aussi de l’ex-socialiste, Rachid Mammeri, dans le camp du maire sortant. Il ne manque plus ou presque que le come-back d’un autre Luc, en l’occurrence Tinseau (un ancien ami aussi!). Vas-y Lucho, il n’y a pas de raison que tu ne sortes pas à ton tour de ta retraite. Je suis même prêt à diriger ta campagne. Comme quoi le sectarisme politique ne fait pas partie de mon vocabulaire. Et pourquoi pas tant qu’on y est et pour le fun le retour du couple Tibéri à la sauce ébroïcienne avec Catherine et Jean-Pierre Nicolas ! Et mieux encore, l’ancien maire et président de l’Assemblée nationale et du Conseil constitutionnel. Au secours Jean-Louis, ils sont devenus fous…et peut-être hors les clous pour ce qui relève de leur domiciliation pour plusieurs d’entre eux. On ne saurait que leur conseiller de trouver refuge dans le même hôtel. Ils auront ainsi la même adresse. De quoi ajouter un trouble au trouble pour les électeurs et électrices. Bon courage, les amis…car c’est beaucoup moins drôle que Fantômas avec Jean Marais et notre « Fufu » national en commissaire Juve!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :