« Les misérables »: ils ont osé pour le pire!

L’entre soi dans le monde du cinéma joue les tristes prolongations. Inexorablement et lamentablement. Pour preuve le choix de l’Académie des Césars quant à son affiche de la fin du mois de février. En portant au plus haut le dernier opus de Roman Polanski « J’accuse ». 12 nominations contre 11 au film « Les misérables » du réalisateur Ladj Ly, beaucoup moins connu, c’est son premier film, qui lui a goûté pour ses erreurs de jeunesse, aux joies si l’on peut dire, de la prison, contrairement à l’illustre metteur en scène américain réfugié en France et en Suisse depuis si longtemps. Ses accusateurs et surtout accusatrices sont une nouvelle vent debout devant la perspective pour le « pestiféré » de nouvelles récompenses internationales. Qui n’ajouteront pas le cas échéant beaucoup plus de gloire à l’homme de cinéma soutenu encore trop par son milieu. D’où le malaise suscité, voire le scandale pour les moins indulgents.

Même en l’absence du cinéaste, l’ambiance risque d’être houleuse et malsaine à l’intérieur comme à l’extérieur de la salle avec l’association « Osez le féminisme » qui ne manquera pas de « faire son cinéma » aux portes de la salle.

Comment peut-on imaginer sur le même podium le représentant du réalisateur et la comédienne Adèle Haenel, très impliquée dans le combat des dérives sexuelles, pour en avoir été victime, qui a de fortes chances de décrocher la statuette de meilleure actrice ? Le cinéma, de toute évidence, n’en sortira pas grandi avec cette accumulation de provocations.

Beaucoup plus drôle, une affiche commerciale vue sur le réseau publicitaire de la Ville de Paris, non pas pour vanter le projet de la suppression de 60.000 places de stationnement dans les rues de la capitale, mais bien pour fleurir le débat à l’occasion de la Saint-Valentin. »Les fleuristes vous proposent pour fêter le 14 février une remise de 50 % sur le deuxième bouquet, pensez à votre maîtresse aussi ». L’humour mais pas la guerre! L’histoire ne nous dit pas si la remise concerne l’épouse ou compagne ou la maîtresse éventuelle. Un conseil qui n’est en rien celui d’un expert, payez en espèces plutôt qu’au moyen de la carte bancaire. Les roses rouges peuvent laisser des traces épineuses.

On ne se privera pas, toujours au rayon de l’humour, de relater la mésaventure (très légère) survenue à l’ancien candidat à la présidence des Républicains, député de l’Yonne, Guillaume Larrivé, recalé dans sa demande formulée auprès de la patronne du Rassemblement national, dont on connait la passion pour les chats (elle en élève plusieurs). Son collègue de l’Assemblée nationale aurait bien aimé avoir accès au compte Instagram ouvert exclusivement par Marine, pour…poster les photos de ses animaux fétiches. Bas les pattes! La député du Pas-du-Calais, a refusé un paquet de croquettes de sollicitations et renommé son compte « Les chats démasqués » au détriment des « Chats masqués ». On ne plaisante pas avec l’intimité câline et féline de Mme Le Pen…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :