Sébastien Lecornu, en…train de sénateur ou TGV sur un mauvais aiguillage ?

L’homme pressé. Il l’était déjà lorsqu’il se glissa très jeune dans les pantoufles du député-maire des Andelys, Franck Gilard, avant de rejoindre à 20 ans, la…bonne écurie de Bruno Le Maire qu’il suivit dans un premier temps comme conseiller au ministère de l’Agriculture avant de jouer sa propre partition. La mairie de Vernon, tout d’abord pour chasser sur les terres du sénateur-maire RPR, Jean-Luc Miraux. Exécuté, avec l’aide des électeurs, en deux temps trois mouvements. Avant une ascension exceptionnelle: président du conseil général de l’Eure, secrétaire d’Etat puis ministre du gouvernement Edouard Philippe. Un parcours sans faute pour un homme encore très jeune mais toujours très gourmand. Trop gourmant ? Beaucoup de ses anciens compagnons et pas vraiment «  »marcheurs ne sont pas loin de le penser. Pas forcément à tort. Surtout avec le nouveau challenge qui pourrait se présenter à lui: les sénatoriales de septembre prochain où on lui prête des véléités d’aller au combat. Ce que ses proches ne démentent pas. On ne prête qu’aux riches. Surtout que les élus locaux, les maires de son département, il les bichonne et cajole, à tour de médailles, de récompenses et inaugurations diverses et variées. Peut-être plus présent sur ses terres de l’Eure que dans son ministère des Collectivités locales et territoriales, persiflent certains à l’encontre de celui à qui on prêta aussi, il y a un an, l’ambition de bouter hors des murs, le Duc de Normandie, Hervé Morin. Une hypothèse très vite abandonnée. On peut en vouloir toujours plus et assurer ses arrières en dépit de son très jeune âge et ne pas être totalement « suicidaire »…

Reste que cette nouvelle ambition sénatoriale n’est pas du goût de l’un de ses adversaires du centre à l’échelon de la politique nationale, le sénateur Hervé Maurey, bien droit dans ses bottines d’opposant au Sénat, aux côtés de Gérard Larcher et de ses amis. Et qui ne manque jamais une occasion de le faire savoir en labourant lui aussi efficacement le terrain de son département eurois. Tout comme d’ailleurs la sénatrice Républicaine, Nicole Duranton, qui, elle aussi, doit tout ou presque à…ses amis de toujours, Sébastien Lecornu et surtout Bruno Le Maire, qui, sur mon conseil et probablement d’autres, quelques temps après son arrivée dans l’Eure, alla la chercher (après son départ d’attachée de presse à l’insu de son plein gré à la préfecture) alors qu’elle occupait la fonction de maire de sa petite commune, près de Conches-en-Ouche, pour en faire la présidente de l’UMP de l’Eure Un choix par innocent! Pour titiller leur ami Jean-Pierre Nicolas, maire d’Evreux et président du parti à l’époque, avec qui les relations étaient déjà très compliquées pour le nouvel homme fort du département. BLM proposa ensuite une place éligible à Nicole Duranton sur sa liste qu’il conduisait aux Régionales, avant qu’elle ne soit élue au conseil municipal d’Evreux. Puis dans la foulée sénatrice. Fidèle à ses convictions et à ses amitiés toutes aussi politiques, la sénatrice Duranton, dont le soutien au maire d’Evreux, Guy Lefrand, reste sans la moindre ambiguïté, se trouve aujourd’hui en position des plus inconfortables. Il lui faudra beaucoup de souplesse afin de ne pas déplaire aux uns et aux autres. Bon courage, Madame la sénatrice, surtout que les municipales, dans un premier temps, approchent. Et que l’on prête (encore) au ministre des Collectivités l’envie de venir soutenir officiellement dans quelques jours, le premier des « marcheurs » Guillaume Rouger, l’un des opposants à Guy Lefrand, à Evreux!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :