« Ali Mélenchon » et les 15.000 amendements »…et une campagne dans le vent!

« Sésame, ouvre toi ou ferme la » (c’est selon!)…Il a beau être installé à Marseille comme député, il n’a pas encore pris l’accent de Fernandel. On peut néanmoins en bon comédien qu’il est, lui proposer un rôle majeur dans un remake du film « Ali baba et les 40 voleurs ». Sans l’espoir du moindre trésor, cette fois-ci, si ce n’est la pile volumineuse d’amendements déposés par ses troupes pour combattre la réforme de la retraite. Auxquels on peut ajouter une belle collection de quatre mille supplémentaires offerts gracieusement par les autres opposants. C’est cadeau royal. S’il est normal, voire même sain, que l’opposition s’oppose, cette obstruction parlementaire à très haute dose record pose néanmoins question. Déjà suffisamment mis sur le sellette, le plus souvent à raison, nos parlementaires ou une partie d’entre eux se ridiculisent encore plus aux yeux des électeurs et électrices dans cette foire d’empoigne indigne d’une démocratie. Et ce quelles que soient l’identité et la situation dans l’hémicycle ou plus précisément en commission, de nos empêcheurs de voter en rond. Des amendements destinés pour beaucoup à ergoter sur les virgules, points virgules, de suspension (de séances nocturnes) d’interrogations et exclamations. Beaucoup moins drôles que le sketch du comédien et fantaisiste Michel Leeb. C’est aussi vrai que nous ne sommes plus au temps de la machine à écrire! Il n’empêche, la bataille fait rage et l’état d’exaspération de ces noctambules qui depuis plus d’une semaine découchent, a atteint un certain paroxysme. « C’est étudié pour » comme pouvait l’ajouter un autre grand à l’accent auvergnat, Fernand Raynaud. Car cette obstruction qui ne fait pas avancer… le « chi, le chimili »…. de Coluche, n’a pas pour d’autre but que de contraindre le gouvernement à dégainer le fameux 49-3. Ube disposition dont usèrent et abusèrent en leur temps des Premiers ministres nommés Michel Rocard et Manuel Valls qui, il est vrai, ne disposaient pas de la même majorité pléthoriques à l’Assemblée. Cela n’empêchera pas le Parti socialiste, mené au ralenti par un certain Faure (aucun lien de parenté avec l’ancien président Felix Faure décédé dans des conditions restées célèbres et pas davantage un autre Faure, prénommé Edgard ) de crier au loup avec la meute des insoumis, « marinistes », communistes et républicains. Enfin, pas tous.

Et pendant ce temps-là, « Doudou » de retour de Paris après un intermède gouvernemental lié au coronavirus, a repris son bâton de pèlerin avec ses chers administrés havrais pour les retrouver sur le terrain. Quelques petites réunions et apartés personnels (pour peaufiner la toujours difficile constitution de la liste) devraient être aussi au programme de cette journée dominicale un peu ventée sur le littoral. Des conditions météo pas vraiment au top mais qui pour autant ne décourageront pas les militants de tous bords d’arpenter les marchés. Les papiers vont voler. Pas sûr en revanche que tous les fidèles escomptés seront présents en nombre pour recevoir la bonne parole d’évangile (ou pas) de tous nos candidats…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :