Municipales: ça colle et pas seulement qu'aux basques de "Doudou" et un beau sourire à risque!

Il devra s’y résoudre jusqu’à la fin de la campagne électorale! Les télés nationales ne lui lâcheront pas les basques. A chacun de ses déplacements havrais. Au contact de ses électeurs et électrices à travers notamment des réunions d’appartement privées heureusement de caméras et déambulations dans les différents quartiers de la cité maritime. Une certaine solitude voulue (comme il y a six ans) qui lui avait porté plutôt chance! Mais qui dérange visiblement certains médias qui, en vain, titillent les militants et sympathisants tractant en ville. Des interviews, en veux en voilà, qui, pour la quasi totalité sont coupés au montage. Du son, toujours du son pour les… »ânes », mais pas d’image et pas plus de paroles! Comme dimanche soir au JT de France 2, où, c’est bien normal la télévision a donné la parole aux principaux opposants de l’équipe sortante, qui ne marchent pas davantage à la carotte!

Une campagne électorale et nous n’en sommes qu’au début ou presque des hostilités, ne saurait être une campagne sans quelques incidents de parcours. Ainsi samedi à la permanence d’Edouard ¨Philippe, où la serrure de la porte a subi quelques outrages en étant obstruée par de la colle. Une blague de…potache ayant beaucoup redoublé en classe visiblement puisque clairement identifié comme un fidèle opposant. Des dispositions ont dû être prises pour éviter toute récidive ennuyante. Il n’est pas sûr pour autant que les « petites mains » militantes de « Doudou » et Jean-Baptiste Gastinne, se réfugient dans la permanence de l’un de leur adversaire.

A Louviers, point de caméra et pas davantage de colle, si ce n’est bien sûr celle utilisée pour fixer momentanément les affiches. Celui qui inventera des affiches indestructibles se fera de l’argent. Mais des échanges sur la toile entre candidats et internautes. Avec, ici comme ailleurs sur les réseaux sociaux souvent de la honte, du très mauvais, du graveleux, mais aussi parfois un peu d’humour et compliments. Pas forcément d’ailleurs toujours bien accueillis comme il se devrait. Ainsi l’une des têtes d’affiche (en position de numéro deux) très connues de ce scrutin (plus que sa tête de liste, Philippe Brun, qui, semble, d’après les témoignages des journaux locaux, faire une campagne efficace) n’a pas apprécié et lui a fait savoir avec une certaine véhémence qu’un vilain « machiste » ait osé la complimenter sur la toile pour son sourire et sa capacité réelle à capter la lumière médiatique devant aussi les photographes. Il n’entrait clairement pas dans les intentions de cet internaute à…réduire cette jeune femme, Ingrid Levavasseur, ancienne figure des Gilets jaunes (le terme égérie pourrait encore être mal interprété!) à un simple sourire sur les images de campagne à la ville. Il devient vraiment difficile en cette époque de vraies violences physiques et sexistes, d’oser le compliment. Mal interprété. Comme d’autres « osent le féminisme »…Pas toujours le meilleur!

Comme les conséquences d’un autre virus venu lui de Chine et lui beaucoup plus préoccupant, qui, comme une traînée de poudre, suscite des réactions immondes à caractère xénophobe à l’égard de nos amis asiatiques. Et notamment auprès des restaurants chinois qui subissent partout en France une chute considérable de leur chiffre d’affaires. La peur et la bêtise ne sont pas bonnes conseillères. Allez, je me lance, alors Ingrid, on se le fait quand notre restaurant chinois ? C’est risqué, car elle n’est pas du genre à rire jaune et se laisser mener à la baguette, la rousse flamboyante et pétillante. Histoire de continuer à blasphémer. Heureusement qu’elle ne se prénomme pas comme… »l’illustre » lycéenne, Mila, au cœur d’une invraisemblable tourmente médiatique. Avant l’apparition d’une autre tempête, Ciara, un autre prénom féminin…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :