A qui le tour ?

C’est tous les jours ou presque la fête à la télé. Un événement chasse l’autre. Aussi pitoyables les uns que les autres. Quelques heures seulement après un direct en continu avec les époux Balkany, qui se sont épanchés jusqu’ à plus soif, aux micros tendus avec gourmandise vers eux, place aux sanglots longs à la Verlaine pour le grand Débarquement de Benjamin Griveaux fauché, par la mitraille, non pas sur une plage normande le jour J comme un pauvre soldat Ryan, mais par les balles pas vraiment en caoutchouc lancées par deux vulgaires clowns, coupables d’être les acteurs complices d’une véritable sidération. Une vie privée jetée en pâture pour un naufrage non pas seulement individuel mais bien collectif. Comment un député rejeté non sans raison par ses pairs, en l’occurrence ceux de LaREM, peut-t-il encore jouer les caïds, quelques jours seulement après avoir annoncé, sans rire, son intention de se lancer dans la bataille des présidentielles avec sur son porte-bagage un certain Benalla à qui il proposa même un « troisième rôle » comme assistant parlementaire.

Ah le royal équipage formé de ce député d’origine asiatique, visiblement illuminé, qui n’avait pas attendu le virus chinois, pour être sérieusement atteint, en bonne compagnie avec l’ancien garde du corps du chef de l’Etat, qui permit le déclenchement, avec une redoutable efficacité, de la disgrâce subie par son ancien patron!

Et le pompon avec dans cette redoutable mixité internationale de la c…un soi-disant ancien opposant de Poutine, refugié politique de son état, complaisément interviewé par les médias tel un véritable héros par qui le scandale est arrivé. C’est d’autant plus drôle qu’il était, semble-t-il, recherché par les brigades du tigre…Castaner. Qui en trois jours réussirent à interpeller les cambrioleurs du couple Hollande-Gayet! Il n’a même pas la reconnaissance du ventre, notre ancien « président normal ». Peut-être que ses visiteurs recherchaient les futures bonnes feuilles (sur disque informatique de son prochain bouquin!

Cet « artiste » de l’embrouille (appuyé par un avocat d’extrême gauche, conseil de Jean-Luc Mélenchon) condamné à plusieurs reprises aurait dû être renvoyé de notre pays avant de continuer à œuvrer contre notre démocratie. En toute impunité. Et le pire c’est qu’il promet de nouvelles révélations filmées en direct, probablement de la chambre à coucher de l’imprudent-un doux euphémisme-député parisien et ancien ministre, candidat aux municipales à Paris. Ou d’un autre. Comment accepter que ce triste sire puisse continuer à faire le tour des rédactions pour vanter sa…marchandise nauséabonde. Où sommes-nous ? Jusqu’où nous irons-nous dans ce voyeurisme délirant. Comment accepter que cette action préméditée depuis de longs mois, vraisemblablement, ait pu être préparée en toute tranquillité. Ca aurait été tout de même plus sympa pour les troupes du président qu’il envoie sa vidéo virale il y a plus longtemps. Ce coup de Jarnac en aurait arrangé certains, mais là, il est vraiment tard.

Prétendue experte en coups un peu « border line », Rachida Dati, ne devrait pas être inquiétée. Je plaisante bien sûr… Encore un petit ou gros scandale avec cette fois-ci pour victime Notre D(r)ame de Paris, Anne Hidalgo et ce pourrait être dans la poche! Mais là on risquerait une révolte des ultra-féministes.

Reste à l’origine que cet écart de conduite n’est pas étranger à sa victime, piégée comme un bleu. Cet ex-proche de DSK et c’est un comble, avait visiblement très mal appris la leçon, même si dans le cas présent il n’y a aucune faute pénale de sa part. Mais la morale a fait le reste.

A quand le prochain direct de la chambre à coucher avec caméra cachée mais en beaucoup moins drôle (pour les victimes potentielles) et qui sera la prochaine victime d’un scandale à caractère sexuel ? Il serait étonnant que les boules très puantes s’arrêtent aux portes de Paris.Un mois avant le scrutin municipal , c’est long, très long…Trop long ? Les tristes paris sont ouverts!

En attendant, le sujet de discussion Griveaux revenait en priorité sur les marchés au Havre vendredi matin. Il en est même qui redoutèrent un bref instant que cette affaire ait des conséquences sur la cité maritime avec un départ de « Doudou » pour la capitale sur « ordre » de l’Elysée. Une hypothèse farfelue très vite balayée par le vent marin…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :