A la Saint-Modeste, tout est possible! Allo, Tata Marine, pourquoi tu tousses ?

A la Sain-Modeste, tout est possible, hélas! La preuve avec la Marine nationale qui ne s’est pas embarquée de fausse modestie en prophétisant (malédiction!) qu’elle avait de grandes chances d’être présidente de la République. « Les Français en ont soupé de la situation ». Et nous, enfin pas tous, de cette bonimenteuse dont la dernière trouvaille géniale serait de quitter la présidence du parti à la flamme. Une flamme qu’elle éteindrait pendant toute la durée de la campagne présidentielle pour battre pavillon blanc « au nom des Français » Une partie de bonneteau qui ne changerait pas grand chose en l’espèce après un Front devenu un Rassemblement. « Le changement c’est maintenant » avait chanté en refrain, François Hollande, avant la suite que l’on connait.

Marine le Pen pourra toujours laisser les clés momentanément d’un parti aux abois au niveau de ses finances, cela ne changera pas grand chose. La toujours présidente fait d’ailleurs un profil un peu plus bas au niveau de ses projections électorales des municipales. Si ce n’est dans son bastion des Hauts-de-France, la vendange ne devrait pas être exceptionnelle. Pas de quoi faire sauter les bouchons de la grande victoire absolue. Elle fait déjà l’impasse sur les municipales et ses résultats en se concentrant sur la mère de toutes les batailles avec son grand aide de camp et sa béquille jeuniste Jordan Bardella. De la bonne graine d’opposant visionnaire qui récite le…coran de sa cheftaine, que l’on n’aura pas beaucoup entendu pendant toute la crise sur la réforme des retraites. Sinon de sauter comme un cabri en réclamant un référendum. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire car l’issue de ce scrutin n’aurait pas fait le moindre doute.

On doute hélas davantage sur la suite de l’étendue de la propagation du Coronavirus, après la mise en confinement d’une dizaine de villes dans la région de Milan, poumon économique de l’Italie du nord comme à plus grande échelle est devenue la Chine au niveau mondial. D’où une inquiétude grandissante en France, comme ailleurs, où les bourses financières commencent sérieusement à tousser et dévisser.

D’où l’obligation pour le Premier ministre, Edouard Philippe de délaisser son port d’attache en soirée dimanche, après la visite d’un salon gastronomique, et ses électeurs havrais pour réunir plusieurs de ses ministres à Matignon pour évaluer la nouvelle situation. Comme quoi c’est possible de gérer un calendrier imposé par les événements. Evidemment, c’est toute autre chose que d’écouter ses administrés sur un problème de poubelles ou de trottoirs salis par les déjections canines…

Et là encore, les discussions vont aller bon train pour conduire la meilleure réplique possible à l’égard de nos amis italiens. Entre autres. Faut-il mettre les cadenas avec ce pays frontalier sérieusement impacté depuis quelques jours ? Si ça continue, il n’est pas interdit de penser que même les skieurs passant d’une vallée à l’autre pendant leurs vacances pourront être…dépistés, là haut sur la montagne. Même si, en l’occurrence le péril venu d’Asie, ne prête guère au sourire et à l’humour. Enfin pas totalement avec les postures de certains de nos hommes et femmes politiques! A pleurer de rire et là aussi le pire est probablement devant nous. Il ne faut pas se masquer la face, tous et toutes à vos boules Quies! Une bonne mise en quarantaine, pour certains, ne serait pas de trop.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :