Municipales: un débat télévisé très inégal avec des challengers poids coqs, des « recalés » sans grande morale, une permanence encore souillée et…la plage à Evreux!

Edouard Philippe n’aura pas eu à forcer son talent au débat télévisé de France 3.Normandie. Pas vraiment dans les cordes le boxeur favori du scrutin face à trois challengers pas au meilleur de leur forme! De petits poids coqs ou plumes face à un poids lourd bien évidemment plus habitué aux combats sur le ring! Il faut aussi reconnaître que les deux arbitres journalistes ne brillèrent pas non plus. Et n’eurent pas vraiment l’occasion de s’employer pour séparer les adversaires. Un contrôle anti-doping n’était pas indispensable à l’issue de cette gentille joute sans le moindre coup bas. Les petites pichenettes n’ébranlèrent pas la face certes un peu fatiguée du champion. Qui ne boxait vraiment pas dans la même catégorie. La dure réalité d’un combat inégal avec trois piètres têtes de liste sans le moindre relief. Intimidées peut-être de se retrouver devant le Premier ministre.

Même le député communiste, Jean-Paul Lecoq considéré peut-être à tort comme le principal challenger, n’appuya pas ses coups. Juste le temps de faire plaisir à ses amis cheminots en prônant une liaison ferroviaire entre le Havre et Port-Jérôme, d’un intérêt prioritaire très discutable et la gratuité des transports urbains et de …donner en avance le nom du futur maire, Jean-Baptiste Gastinne! Ne croirait-il pas en ses propres chances? . Les deux « gentils garçons » vert et Rassemblement national ne furent pas plus brillantissimes. Principalement le représentant havrais de Marine Le Pen. Très, très limité. Charité bien ordonnée, nous n’en dirons pas plus pour caractériser le brio de cet intrus dans la campagne. C’est sûr que la cheftaine n’a pas trouvé un Jordan Bardella dans ses filets havrais. Et pourtant la pêche pourrait être néanmoins relativement bonne. Les grandes limites de la démocratie, hélas!

Nous serons beaucoup moins indulgents en revanche pour les trois anciens élus de l’équipe Philippe-Gastinne, qui recalés par le « patron » sont passés si l’on peut dire à l’ennemi en moins d’une semaine en trouvant refuge sur la liste de droite, du centre et d’ailleurs menée par Guillaume Milert, baptisée « Vivons Le Havre ». Un très beau slogan d’une grande originalité pour une équipe constituée avec beaucoup dans la douleur avec des recrues pouvant se regarder dans le miroir de la honte. Et dire que ces mêmes personnes, tractaient, collaient et pliaient avec leurs amis « philippistes » il y a quelques jours encore. Une déception et les voilà retournés comme des crêpes à la Chandeleur. Et l’une d’entre eux, cerise sur la gâteau, ose même jusqu’à poster des photos sur la toile de son nouveau champion. Une belle morale assurément. Et dire que ce trio privé d’amour propre n’a aucune chance d’être élu. Pitoyable.

Cette situation qui n’a rien d’unique malheureusement, nous rappelle un ancien épisode électoral à Evreux, où le candidat défait à l’investiture de tête de liste du Parti socialiste, avait répondu dans la foulée au chant des sirènes du député-maire ébroïcien UMP de l’époque. Sans la moindre vergogne. C’est toujours le même, feu adjoint aux finances, qui, au mois de mars, après avoir lâché le maire sortant, se retrouvera aux côtés de plusieurs de ses anciens collègues eux aussi dissidents dans la liste LaREM-Agir conduite par Guillaume Rouger. Qui sur sa dernière photo postée sur le net, apparait sur une…plage. Nous ignorions encore les effets du réchauffement climatique! Elle est où la mer à Evreux ? Aurait-t-elle remplacé dans la nuit la rivière de l’Iton ? A moins qu’à défaut de nous proposer, comme nombre de candidats, la lune, il promette la plage à ses électeurs et électrices. Tous et toutes à vos maillots de bain, amis ébroïciens. Enfin vu les conditions météo, il faudra encore un peu patienter…Mieux vaut en rire. Ce qui ne sera pas, une fois encore, le cas avec une nouvelle opération-commando cégétiste. Une sale équipe de barbouilleurs qui a réitéré sa coupable activité nocturne en souillant les vitres de la permanence d’Edouard Philippe de slogans vengeurs et de couches bien usagées de personnes âgées de maisons de retraite qu’ils entendent défendre. Le degré zéro de la bêtise humaine!

PS: un petit clin d’œil à une « amie » facebook havraise et ancienne élue (non retenue) de cette même ville, qui nous fait l’amitié de toujours nous lire en dépit de son éloignement géographique. En l’occurrence au Vietnam où elle passe en famille de jolies vacances. De quoi lui faire passer éventuellement sa légitime déception. La « cruelle » pas rancunière envoie tous les jours à ses anciens collègues du conseil de magnifiques témoignages photographiques de son périple. Histoire probablement de les faire rêver pendant qu’ils collent, boîtent et tractent sous la pluie dans la cité portuaire! Une attention beaucoup plus délicate, celle-là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :