Municipales: les chiens aboient…au Havre et le « Duc de Normandie » en soutien à Evreux!

Et si au final une tête de chien sur l’affiche des animalistes était plus sympa (et surtout plus pacifique) que les autres « chiens » d’une campagne de haine et de violence orchestrée toujours au Havre par le même groupe d’insoumis, cégétistes, gilets jaunes, révolutionnaires en peau de lapin! Les chiens aboient et la caravane passe. Nous ignorions jusqu’alors que Benalla, Lemonnier, les Balkany, Juppé, j’en passe et des meilleurs, étaient candidats aux municipales au Havre. Un pauvre argumentaire et des pancartes brandies avec des slogans vengeurs à l’égard des troupes et des candidats de la liste Philippe-Gastinne. Et toujours ces mêmes agressions verbales autour des Halles avec une petite bande d’agresseurs osant évoquer aussi, en cette journée internationale dédiée à ces dames, les violences faites aux femmes. Ce qui pourrait être légitime si ces mêmes personnes ne s’en étaient pas prises, une fois encore, à la députée Agir du cru. « Elle est où la Le Bodo, on va la saigner » crient des hystériques dont une forte majorité de la gente féminine. Un bel élan de solidarité féministe à la..con !

Un dernier dimanche de campagne avant le premier tour, à l’image d’un climat délétère voulu et jamais vécu depuis une vingtaine d’années dans la cité maritime. On a vraiment touché le fond du bassin Vauban et des autres environnants. Sans parler des salles de réunions publiques, transformées en camp retranché avec des sans-culotte zélés et soucieux de perturber par tous les moyens le débat démocratique.

Ce n’est parce que la « clé de Matignon » va être dans les mains des Havrais (une évidence), pour reprendre le titre de l’édito du Figaro de samedi qu’un tel déferlement de haine recuite et outrancière doit emporter tout sur son passage. Que penser aussi de l’attitude désolante du président de groupe des Républicains à l’Assemblée nationae, Damien Abad, qui, pour des raisons de politique politicienne éhontée souhaite que le Premier ministre soit battu et laisse sa place au retour des communistes. A-t-il oublié que cette ville avait été reprise en 1995 par Antoine Rufenacht en 1995 (qui, ce week-end a bien marqué sa préférence pour Edouard Philippe dans son communiqué de soutien sans aucune faille) et dirigée toujours depuis par la même équipe ? Affligeant. Jusqu’à preuve du contraire la Ville du Havre est toujours à ce jour dans les mains d’un maire républicain…Et peut-être demain aux…mains des communistes et Insoumis.

Comme un peu à Evreux, d’ailleurs, où même si une liste concurrente LaREM a pris racine, la mairie est toujours détenue par les Républicains et les centristes. L’occasion pour le « Duc de Normandie » Hervé Morin, de soutenir ce vendredi 13, (jour de chance ?) prochain l’équipe de Guy Lefrand, lors d’un meeting de clôture de la première mi-temps.

Il ne manquera dans la ville préfecture pour la photo de famille normande que nos deux ministres eurois, Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu. Elles doivent être embêtées nos deux anciennes gloires républicaines avec ce duel fratricide! Avec leurs amis politiques répartis dans les deux équipes!

PS: n’hésitez en cette période de mauvaise diffusion à travers Messenger de retrouver mon blog:

blogfabricelemesle.com ou de vous abonner. C’est gratuit!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :