Municipales: « Michel, sors de mon corps »!

Une très grosse inquiétude nous a gagné à quelques jours du premier round des municipales. Nous n’avions toujours pas vu, par l’intermédiaire de la grande lunette des réseaux sociaux, le moindre bandeau vengeur collé sur l’affiche d’un ou plusieurs candidats. Comme au bon vieux temps, celui où la toile n’existait pas encore et où les candidats et leurs soutiens ne faisaient pas des selfies sur le terrain. Nous sommes enfin rassurés. Nous avons une première naissance à vous annoncer. Notre premier bandeau a enfin fleuri du côté de ville préfecture de l’Eure à Evreux, où des esprits vraiment taquins ont osé accoler…c’est le cas de la dire, le beau sourire de Timour Veyri, à la tête d’une liste de rassemblement de la gauche, avec une petite « punchline »: « Evreux 2020, Champredon le retour ». Sacré E.T…ou Jedi! Encore que l’ancien premier magistrat ébroïcien s’était davantage rapproché de la République en marche que de son ancien parti.

Histoire peut-être de rafraichir la mémoire des électeurs et électrices ébroïciens qui auraient oublié que le beau gosse de la campagne 2020 (que ses opposants masculins me pardonnent!) était bien l’un des principaux collaborateurs de l’ancien maire d’Evreux, Michel Champredon, défait par Guy Lefrand, en 2014. Et surtout que la liste conduite par le premier secrétaire de la Fédération du Parti socialiste, qui lui par rapport à bien d’autres sur le territoire national, n’a pas la rose honteuse, compte une bonne dizaine d’anciens élus de l’époque de « Michou » disparu des radars politiques. Ce qui en revanche n’est pas très…net, ce sont bien les polémiques liées à la situation du commerce local, avec un grand déballage de récupération et ces accusations portées à l’encontre de plusieurs commerçants accusés nommément de soutenir la liste de Timour Veyri ou celle de Guy Lefrand. Les épithètes volent haut sur les réseaux sociaux où les injures fusent aussi parfois comme chez certains commerçants qui ne se cachent pas derrière leur comptoir pour marquer leur soutien. Ce qui était plus rare dans le passé.

A Louviers, les équipes de coloriage du candidat LaREM, sont eux tombés dans le panneau électoral en collant un bandeau « Non au cumulards » sur la tête du maire sortant, François-Xavier Priollaud. Ce qui n’a pas été du goût de la seconde de liste, Anne Terlez (MoDEM) qui rappelle non sans raison qu’il est formellement interdit de souiller les panneaux officiels. Tous ceux qui voudraient ajouter de jolis cœurs sur les candidats de leur …cœur, sont invités à retenir leur élan amoureux ou qu’ils aillent se défouler sur les panneaux non officiels. Surtout en cette période de contamination!

Au Havre, à notre connaissance, aucune trace encore de ces bandeaux « réfléchissants ». Mais cela ne devrait plus tarder. C’est tellement tentant. Il faut aussi reconnaitre que plusieurs des opposants d’Edouard Philippe manquent peut-être de bras armés. Ils ne peuvent pas non plus être partout à quadriller la ville et surtout s’occuper à décorer les vitrines de la permanence du Premier ministre. On se contente pour le moment de petites affichettes s’attaquant bien sûr à la personne du locataire de Matignon. On retiendra tout de même un petit montage circulant sur le net avec une affiche de Jean-Paul Lecoq, le député communiste, qui, est-il besoin de la préciser, ne pourra pas en effet appuyer sur sa touche électronique. Non pas à cause d’un empêchement viral (il est en pleine forme Jean-Paul) mais pour la bonne ou mauvaise raison qu’il n’est pas électeur dans la ville qu’il convoite, mais bien dans son ancien fief de Gonfreville-l’Orcher. Les gens sont vraiment des grands enfants espiègles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :