De petits bonheurs dans un océan de « saloperies »!

On a beau être confinés: on n’est pas moins informés par les médias et les réseaux sociaux (il faut trier dans les infos). Au Havre comme ailleurs. Le comble de l’ignominie a tout de même été atteint par un abruti de Gilet jaune, un multirécidiviste de la pire espère qui, à visage découvert, a déversé sur sa page toute sa haine à l’égard des fonctionnaires de police de sa ville du Havre (un cas de maladie a officiellement été détecté chez les fonctionnaires du commissariat et d’autres cas suspects avancés). Le fou furieux prénommé Victor n’hésite pas à écrire, entre autres, « si vous croisez un cadavre en uniforme bleu, n’oubliez pas de lui cracher dessus avec un mètre de sécurité » Amis policiers, CRS allez en enfer sans vos masques, vous êtres ce que le pays produit de plus immonde alors bon travail à vous et surtout merci de tous vous contaminer entre vous. Le peuple français vous regarde mourir sans souci ». Une telle folie dépasse l’entendement.

Il serait pour le moins salutaire que la Justice s’intéresse de très près à ce grand malade bien identifié plutôt qu’à chercher dans l’urgence une solution pour l’organisation des parloirs dans nos prisons. Et que dire encore de la vidéo d’un autre Gilet jaune beaucoup plus connu dans le domaine des « fakes-news » et qui a répandu son virus complotiste en évoquant une responsabilité indirecte havraise, il y a une dizaine d’années, et le reste à l’avenant! Une vidéo hélas vue par plus de 3 millions d’internautes. L’abject attire toujours, même si parfois, c’est le hasard. Hélas. Un confinement de plusieurs mois entre quatre murs d’une prison ne serait pas de trop pour ces tristes sires qui se croient malins en inoculant leur poison en toute impunité sur la toile! C’est tout de même incroyable que cette boue puisse être déversée sur les réseaux même l’espace de quelques heures sans que les opérateurs ne réagissent.

Et ils sont probablement nombreux à les imiter sur notre territoire.

Aussi, doit-on se féliciter de ces petits moments de bonheur partagé entre d’autres « communicants » et internautes réfléchis, qui depuis hier soir, postent en réseau de groupes d’amis ou pas, tous ces applaudissements de millions de Français sur leurs fenêtres, balcons ou terrasses. Pour rendre hommage à toutes les professions de santé qui se dépensent sans compter pour sauver nos vies. Quelques minutes de solidarité bienveillante et joyeuse. L’occasion aussi de communiquer de la meilleure des manières en ces temps de grand trouble et de retrouver des visages amis que le confinement nous contraint à un éloignement passager. Quelques petites images émouvantes sans fard et sans masque (le mot qui fâche depuis plusieurs jours) tellement bienvenus, à l’égard de professionnels qu’il ne faudra pas oublier la crise finie. Souvenons-nous des policiers à juste titre glorifiés après les attentats et caillassés et honnis quelques années plus tard. A ce soir, 20 heures…Les blouses vertes, blanches et bleues ont vraiment besoin de ce soutien symbolique.

P.S: Message bien reçu: plusieurs de mes amis lecteurs ont attiré mon attention sur le fait qu’il fallait absolument refuser les demandes d’amitié d’un certain Dominique Amblard, un haker patenté…A bon lecteur, salut! Bonne journée les amis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :