La « Grande vadrouille » pour « La traversée de Paris » et « Un salaire de la peur »!

La télévision publique a eu la bonne idée, chaque début d’après-midi, de nous faire passer un bon moment de détente avec des films cultes et aux répliques qui le sont tout autant. A tout seigneur tout honneur: un classique revu il y a peu « Les tontons flingueurs ». Un bijou de famille…sur canapé, distribué à l’époque, cela ne s’invente pas, par la maison…Corona! Ce petit détail n’a pas échappé à nombre de fans de ce film dont l’une mes lectrices préférées. Un message très personnel, j’en conviens. Comme dirait le plus illustre des hypocondriaques, Michel Drucker (réfugié dans ses Alpilles) Nathalie…si tu me lis)! Salut.

Et aujourd’hui la programmation de « La grande vadrouille ». Un autre grand monument du cinéma français avec le duo Fufu-Bourvil. Ne faut-il pas être dénué d’humour pour programmer un tel film alors que nous sommes tous confinés à domicile. « La grande vadrouille » il fallait oser… pour notre plus grand bonheur!

Peut-être retrouverons-nous nos deux héros prochainement dans un film plus noir « La traversée de Paris » avec comme fils conducteurs le couvre-feu et le marché noir pendant les heures sombres de l’Occupation. Ca ne nous rappelle pas, toutes proportions gardées, une certaine actualité oppressante. Et quel trio avec aussi l’inoubliable Jean Gabin éructant « Janvier, Janvier, rue de Bolivar ». Et pourquoi pas non plus un autre chef d’œuvre du cinéma français « Le salaire de la peur » avec Charles Vanel et Yves Montand, transporteurs de bidons de nitroglycérine. Certes, le danger est bien moindre, mais tout de même. Qu’il nous soit au passage donné l’occasion de rendre hommage à tous ces professionnels pour qui le salaire de la peur devient non pas une fiction cinématographique mais bien réel!

On ne rendra pas forcément le même hommage à certains éminents praticiens de la médecine, qui pour certains d’entre eux se disputent dans la surenchère (parfois non dénuée d’arrières pensées politiques) pour nous annoncer… »Apocalypse now », non pas dans les rizières vietnamiennes avec les soldats américains, mais bien sur les plateaux de télévision et pendant des directs devant les hôpitaux. La transparence, oui, l’affolement général, non. Un juste milieu certes délicat à mesurer. Les films catastrophes, c’est déjà notre quotidien devant notre télé. . On en serait presque à exiger tous les soirs, après la joyeuse fête des voisins à leur fenêtres, balcons et terrasses, à imposer un vieux feuilleton (diffusé chaque dimanche) avec un…héros positif présentant lui la particularité d’être souvent protégé par une belle cape noire et un masque. Et qui de la pointe de son épée signe d’un Z qui veut dire Zorro!

On ne privera pas pour dénoncer la délicate attention d’un hôpital messin, qui n’aura pas mis beaucoup de temps pour envoyer la note salée (83 euros) à une infirmière libérale demandeuse d’un test (hélas! positif). Comme quoi les factures précèdent beaucoup plus vite l’arrivée des masques!

On préférera néanmoins ce mauvais calembour à la sauce niçoise. Christian Estrosi a fermé les plages afin que personne niçois et surtout les démarches multiples des réseaux d’amis pour compléter cette communion entre voisins le soir d’une fenêtre à l’autre. Précédée d’un WhatsApéro à déguster tout de même avec un peu de modération. Tchin, Tchin, les amis. Une histoire de verres sans…Afflelou ni sa célèbre actrice Sharon Stone, devant laquelle on ne peut pas totalement rester…de glace. En référence ou instinct basique (en français) à son fameux pic (la fièvre n’était pas tout à fait la même) et tout aussi évidemment aux glaçons souvent nécessaires pour accompagner votre…jus de pomme ou poire! Dans les deux cas, faîtes attention aux pépins. Au moins, avec le pastis, vous ne risquez pas l’étouffement! Les dangers peuvent néanmoins être tout autres. Positivons…Ce sera encore aujourd’hui mon dernier mot.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :