Astérix et Obélix, orphelins…tout comme les fans de "Manu"

Un malheur n’arrive jamais seul pour une nouvelle journée noire. Sans mauvais jeu de mot, avec la disparition tout d’abord annoncée du fabuleux saxophoniste d’origine camerounaise, Manu Dibango. Le pape du jazz africain, victime lui aussi du maudit virus. Celui que ses fans surnommaient Papa Bango, est parti à l’âge de 86 ans. Lui qui était arrivé en France, sur les quais de Marseille, en provenance de Yaoundé, avec comme seul bagage, trois kilos de café, et qui, avec, s’était offert le premier mois de pension dans sa famille d’accueil dans la Sarthe! Celui qui s’était vanté tout aussi modestement, même au faîte de sa gloire internationale: « je me contente seulement de faire de la musique ». Et quelle musique!

Son talentueux aîné, disparu le même jour, Albert Uderzo, s’était lui spécialisé dans un autre art: la bande dessinée. Il en a accompagné des bulles, avec son crayon magique, le célèbre papa et dessinateur de nos héros de jeunesse, Astérix, Obélix, Idefix et toute la bande des irréductibles gaulois, eux aussi confinés dans leur village et bois alentours, qui ne sortaient que pour pulvériser les Romains. Le ciel lui est définitivement tombé sur la tête et il est parti rejoindre par Toutatis son pote, René Goscinny, à l’âge de 92 ans, dans son sommeil, à Neuilly-sur-Seine. Un roi de la BD très discret mais si talentueux. Aux côtés de son ami de toujours, puis tout seul à la barre des albums du plus illustre de nos chers Gaulois.Qui, il est vrai, bénéficiaient d’un médicament non contesté celui-ci par nos mandarins: la potion magique. Eloignée d’une autre médication signée par le bon docteur Raoult, dans ses laboratoires marseillais au pays de l’anis!

Et dire que ce soir, il n’y aura même pas de banquet dans le village confiné pour accompagner papa Albert. Même pas deux ou trois sangliers pour entretenir le bel appétit d’Obélix. Il en aurait pourtant eu besoin pour…masquer un peu sa peine! Il ne pourra même pas se défouler aux Jeux Olympiques, titre de l’un des albums, reportés à l’année prochaine pour cause de virus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :