Par Toutatis, « Philippix », vient nous sauver: le ciel nous est tombé sur la tête et Roselyne béatifiée par « Francix » et « Macronix »!

Neuvième jour de confinement sans politix. Ou presque. Je suis en plein délire. Je ne vois défiler que des chiffres romains. Par légions entières. Et je ne fais pas là référence aux milliers de morts chez nos amis transalpins. Il n’en demeure pas moins qu’au lendemain de la disparition du père d’Astérix et d’Obélix, je ne pouvais qu’halluciner (c’est la fièvre docteur ?) pour rendre un hommage très décalé au dessinateur Uderzo, disparu la veille.

Arrête ton char Coronavirus. Trop, c’est trop. Nos gouvernants, comme nous le laissions entendre lundi soir, vont nous rajouter, sans le dire vraiment, sur leur ordonnance quarante cinq jours de détention (légitime) supplémentaire. Et surtout que la télé ne nous fasse pas saliver en rediffusant « La grande évasion ». Ce serait d’un tel mauvais goût. Comme celui de permettre, à chacun et chacune de toujours promener son Idéfix et en sens inverse (façon de parler car il est de plus en plus répréhensible de se croiser) d’empêcher à tous mes semblables de sortir avec leur Falbala bienaimée, surtout si elle ressemble à la …Casta, interprète du rôle dans l’un des films. Encore une belle injustice que d’empêcher Philippe, par exemple, d’enfiler ses 10 kilomètres de course au quotidien. Encore qu’à sa vitesse de croisière, une heure sera bien de trop pour qu’il les fasse ses dix kilomètres. Notre Premier Ministrix a bien réduit la vitesse sur les routes. Il doit et c’est impératif limiter le temps des sorties à un gros quart d’heure. Et rendre obligatoire à tous ces gaulois souvent réfractaires de venir prendre une belle gorgée, non pas du druide Panoramix, mais bien la potion magique du bon docteur Raoult. Tous à Marseille. Ah j’oubliais déjà : nous sommes consignés à domicile et le ciel nous est tombé sur la tête. Surtout avec toutes ces guerres d’égo entre tous ces mandarins qui rivalisent de suffisance et pour certains d’entre eux d’insuffisance pour il est vrai un pays de 60 millions de gaulois devenus en l’espace de moins d’un mois en autant de grands spécialistes en infectiologie. Une génération vraiment très spontanée avec une explosion du Numérus clausus qui, sauf oubli de ma part, n’est pas un centurion romain. Urgence oblige!

Je voulais aussi dénoncer en exclusivité le vrai scandale d’Etat. Le seul. L’unique. Que fait donc « Philippix » et son gouvernement pour empêcher des millions de téléspectateurs d’être privés de leurs séries préférées. Aux titres si enchanteurs: « Plus belle la vie », « Demain nous appartient » et « Un si grand soleil ». Déjà que…confinés le jour, nous sommes désormais privés du sel de nos soirées. De ces si belles vues de Marseille, Sète et Montpellier, un hymne aux voyages. un si beau catalogue touristique. Promis ce soir, je serai sur ma terrasse en signe aussi de solidarité à tous les acteurs et actrices de ces feuilletons, interdits de tournages, et surtout à leurs millions de supporters. Je ferai d’autant plus coup double qu’un grand nombre de scènes se déroulent dans des milieux hospitaliers. Je préfère néanmoins, et de très loin, la fiction au réel de notre quotidien.

Ma tête devient lourde. Je suis contraint de rendre l’antenne ou plutôt mon cher clavier contaminé. Sur ordre du chef Abraracoursix de l’Elysée, les hommes de Catasnerix, viennent m’attacher comme un vulgaire barde, Assurancetourix, chantant comme une casserole un soir de banquet. En attendant je vais faire banquette, comme un gland sous mon chêne, à défaut de banqueter. Saint-Louis, rends-moi justice!

Avé, mes lecteurs et lectrices avec des lauriers spéciaux dirigés aujourd’hui vers Valérie et Nanou! Les gagnantes de mon jeu si bête aujourd’hui. Vive le tour de la Gaule. Déjà que l’on va probablement être privés de notre Tour de France cycliste. La roue tourne vraiment dans le mauvais sens! Et en plus, toutes ces rations de potion magique perdues et gâchées, par Toutatis!

Enfin une bonne nouvelle: même si depuis 1905 et avec la séparation de l’Eglise et de l’Etat, le président « Macronix » ne peut pas interférer dans les affaires de l’Eglise, un décret devrait être cosigné très prochainement entre l’Etat et celui du Vatican concernant la juste béatification de son vivant, après sa réhabilitation, de sœur Roselyne (Bachelot), qui contrairement à une autre sainte femme, Jeanne d’Arc, a échappé de peu au bûcher et aux flammes de l’enfer médiatique. Nous aurons aussi une pensée pour elle à l’heure ce soir (18h30) où l’Eglise de France, a demandé à ses fidèles de placer une petite bougie à leur fenêtre ou balcon. On n’aura jamais vu autant de monde depuis quelques jours au balcon! Pâques au balcon…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :