Alerte Coronavirus: les chansons interdites!

Ca ne rigole plus. En témoigne le dernier message à titre exclusivement personnel que m’a adressé le ministère de la Santé et de la Solidarité. Toute une série de titres de chansons est désormais proscrite. Interdiction formelle.

Sont désormais interdites sous peines de poursuites les chansons suivantes:

-« Donne moi ta main et prend la mienne ». C’est du passé. Et pas si simple.

-« Dansons joue contre joue ». Le rêve est passé. Merci Charles!

-« Big bisou ». Même pas en rêve Carlos

-« Vous voulez danser grand-mère ? ». Vous croyez vraiment que c’est le moment, la Chantal…

-« Les amoureux des bancs publics »: le plaisir désormais en solitaire et « gare au gorille » en uniforme.

-« Toi plus moi ». Ca fait simplement deux. Et pourtant je ne suis pas un émule de notre illustre Cédric Villani!

-Envie d’avoir envie »…  » Je vous préviens n’approchez pas » nous chantait notre Johnny national qui de Saint-Barth, nous fait un amical « ah que coucou ». « Que je t’aime » mon Johnny en ce temps de « Pénitencier »!

« Ne me quitte pas ». Ca fait déjà si longtemps, le Grand Jacques!

Un peu de poésie avec notre Pierrot « ouvrez la cage aux oiseaux ». En attendant, c’est plus nous qui sommes comme un vulgaire « titi » confiné dans sa cage, pas toujours dorée pour tout le monde! Avec l’affreux Gros minet, qui comme le chat Coronavirus, tourne autour de la cage.

-« Elle m’a mis la fièvre ». C’est pas malin. Et ce d’autant plus que le Coronavirus est du genre masculin, alors que les catastrophes, c’est bien connu dans notre univers…uniquement grammatical, sont très majoritairement féminines! Vous voulez des exemples concrets: emplettes, carte bancaire, soldes, compulsion et addiction maladives, sorties entre filles. Dont vous êtes honteusement privées depuis une dizaine de jours. Les femmes vont encore me bénir.

Je vais très vite essayer de me faire pardonner en leur…bêlant « Femmes je vous aime ». Spéciale dédicace aux amoureuses de Juju (et j’en connais autour de moi).

-« Prendre un enfant par la main ». Précision utile: cet interdit n’est pas seulement réservé aux seuls ecclésiastiques!

-« Collé serré ». Pour les amoureux du zouk et de l’exotisme antillais. Désolé, mais je suis déjà réservé par une lectrice de mon blog. Je tairai son prénom…pour des raisons qui ne vous regardent pas. On en encore droit à son intimité.

-« Un baiser virtuel ». Virtuel toi même.

-« Premier baiser ». Ca fait tellement longtemps. Et c’est toujours avec la même depuis plus -d’une… »quarantaine »…d’années! Un confinement de très longue durée. Je ne suis pas trop pressé pour le dernier.

-« Je l’aime à mourir ». Prenons encore quand même le temps encore d’en profiter…Il ne faut pas exagérer.

-« Un amour de vacances »…Là, il n’y a vraiment pas le feu tant que nous sommes confinés. Et ce n’est plus de mon âge!

-« A toutes les filles ». Sans moi ?

-« Hymne à l’amour ». J’en Piaf d’impatience.

-« La maladie d’amour ». Sardou nous l’a chantée avec talent comme Lama avec son « Je suis malade ». Une chanson vraiment prémonitoire.

-« Mets tes mains sur mes hanches ». Vous croyez que c’est facile avec les coudes. Et en plus le toucher ne doit pas être le même. Je manque d’expérience dans le domaine de la piste de danse. Message personnel à une habitante des Hauts d’Evreux. Là-haut sur la colline de Saint-Michel. Je ne veux pas la griller et lui donner la honte!

-« Comme j’aime ». Avec mon régime pour perdre quelques kilos superflus. Mais là, c’est une véritable escroquerie ou plutôt un slogan à la…con et un intrus surtout dans mon choix de titres. Encore qu’il est possible que ce titre existe!

-« Ma déclaration ». Pour que nos supporters, passionnés de rugby, puissent enfin retrouver..un « France-Galles » « Poupée de cire, poupée de son « , « Elle jouait du piano debout »…

Et le meilleur pour la… »faim ». Vous ne pouviez pas y échapper mes chères amies lectrices de ce blog, en tout bien tout honneur, évidemment.

-« Voulez-vous coucher avec moi ce soir? »

Eh là aussi je ne suis pas assez fou pour avancer un prénom, comme j’ai l’habitude désormais de le faire dans mon coupable méfait quotidien. Vous êtes beaucoup trop nombreuses. Je ne veux me fâcher avec personne, ni faire des jalouses. On peut tout de même plaisanter quand même et se laisser désirer. Je vous demande de vous arrêter, une célèbre phrase lancée par Edouard Balladur. De rire, vous aviez toutes compris, Mesdames!

Surtout ne répondez-pas toutes en même temps. Je suis confiné. Ce n’est probablement pas la seule et unique raison.

Il va de soi que vous pouvez prendre le temps de compléter la playlist des interdits des services du ministre Olivier Veran.

C’était ma punition du jour. Je vais me…faire, si j’ose dire, une sélection de Céline Dion! Et surtout de Jacques Brel et Jean Ferrat! Priorité à la chanson, car la télé me gave vraiment pour la première fois de ma vie.

Tant que « la neige ne tombe pas », il ne viendra pas ce soir le Coronavirus. Enfin j’espère, Adamo!

PS: Il avait de beaux yeux bleus. Mais pas seulement. On se doit de rendre hommage à un ancien grand footballeur (il était de la première épopée de l’équipe de France) puis surtout sélectionneur (il a apporté avec ses joueurs le premier trophée continental du football français). Michel Hidalgo, nous a quittés. Sans bruit mais avec tellement d’élégance. Comme toujours. Chapeau l’artiste du ballon rond. Un sacré meneur d’hommes.

Un double PS (je n’ai jamais voté » autant socialiste en si peu de temps) la faute à la fièvre assurément! Je pense que je vais faire un second album de chansons interdites. C’est facile et ça ne rapporte bien. Si vous pouviez me donner un coup de main, je suis preneur! Faîtes un peu marcher votre mémoire, c’est bon pour la santé. Bougez-vous les ami(e)s.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :