« Polémix », « politix » et « cégétix » sont de retour et le confinement joue les prolongations

Il fallait oser. La CGT l’a fait. L’une de ses branches visiblement infectée par un autre virus tout aussi terrible, a en effet décidé de déposer un préavis de grève, au niveau des services publics. Sa durée: un mois à compter du 1 er avril. Et ce n’est pas un mauvais poisson. Même si celui-ci sent très mauvais. Ce nouvel appel court sur une période d’un mois alors que l’épidémie de coronavirus s’aggrave dans le pays. Son motif: la dénonciation de la loi dite d’urgence sanitaire et ses mesures que la centrale syndicale de Philippe Martinez juge « anti-sociales ».Potentiellement, ce mouvement pourrait concerner l’ensemble des 85.000 adhérents de la fédération dont un bataillon non négligeable d’agents hospitaliers qu’en partie nous applaudissons tous les soirs sur nos balcons, nos terrasses et à nos fenêtres pour saluer leur héroïque dévouement. Le juste retour d’une reconnaissance méritée à l’égard des personnels de santé qui luttent pour sauver le plus de vies humaines dans des conditions extrêmement difficiles.

On ne peut souhaiter que ce mouvement social se dégonfle très vite comme une baudruche. La baudruche de l’insoutenable. Si des comptes doivent être logiquement rendus à l’issue cette crise sanitaire horrible, doublée d’une catastrophique économique sans précédent, à tous les niveaux de responsabilités, l’irresponsable et ignoble CGT, devra, elle aussi, le cas échéant, se présenter devant le tribunal populaire de la Nation. Il lui faudra plus que des masques pour se cacher! Une honte.

Après quelques jours de trêve électorale, la température est aussi remontée d’un cran au niveau de la politique politicienne au niveau de l’interdiction des marchés extérieurs. Notamment à Evreux et au Havre.

A Evreux, l’un des opposants au maire, le socialiste Timour Veyri, a sauté si l’on peut dire sur les étals, pour s’en prendre à la décision du préfet de l’Eure d’interdire les marchés à partir de cette fin de la semaine, tant pour le centre ville du samedi que celui de la Madeleine, le lendemain. En évoquant des imprévisions coupables du maire ne se limitant pas à ce seul sujet. Guy Lefrand, urgentiste de profession, n’avait pas demandé de dérogation.

Il faut, me semble-t-il, raison garder. Il ne sert rien de polémiquer sur un tel sujet, même si ces interdits sont contraignants. Pour tout le monde et en priorité pour les professionnels ambulants. Et les commerçants sédentaires ayant pignon sur rue?

Au Havre, il y a eu en début de semaine davantage d’hystérie digne des bonnes luttes de classes d’antan entre les opposants de gauche et d’extrême gauche opposés au maire et par ricochet à Edouard Philippe.

Des stupides luttes de classes qui ne concernent en aucun cas les écoles mais bien les halles centrales toujours ouvertes « d’une façon scandaleuse pour les affreux bourgeois du centre ville ». On n’attend plus que les potences pour tous ces gibiers de vie privilégiée. Tout ce qui est excessif est tellement dérisoire. « Ce sont toujours les capitalistes qui survivent aux conséquences de la pandémie, a-t-on pu lire bêtement, alors que les « quartiers défavorisés doivent souffrir en silence ». Les mêmes, qui,en juin prochain où à la Saint Glinglin, brigueront l’hôtel de ville. En attendant ils se frottent les mains (c’est toujours préférable à se les serrer) des difficultés actuelles du Premier ministre, Edouard Philippe, en première ligne avec le chef de l’Etat dans ce combat à mort. Les mêmes qui applaudissent aux prises de position de leurs camarades cégétistes! Il ne faudra pas non plus l’oublier, le moment venu. Oseront-t-ils jusqu’à défiler comme au bon vieux temps »?

Le Premier ministre et ce n’est pas une surprise, a annoncé deux semaines supplémentaires de confinement le portant au 15 avril. En attendant très probablement une nouvelle prolongation jusqu’à début mai. Avant de voir enfin une sortie du tunnel partielle!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :