Des dockers applaudis…et un jeudi saint sans « Manu »

C’est grave docteur ?. Le pire est vraiment devant nous avec une épidémie sans cesse plus contagieuse. Et ne voila-t-il pas que plusieurs amis Facebook peu soupçonnables d’avoir viré cutie ont basculé dans une…certaine démence (encore très supportable) en félicitant hier sur les réseaux sociaux une profession qui n’a pas forcément bonne presse dans les villes maritimes françaises et principalement au Havre avec leurs grèves répétitives et tellement mortifères sur le plan économique. Ils n’ont pas en effet hésité les dangereux criminels (je plaisante) à souligner la bonne action de nos camarades dans la solidarité générale. Il ne manquerait plus que tous soirs, sur le coup de 20 heures, ils soient à leur tour, portés en triomphe et applaudis comme des…malades à nos fenêtres, balcons et terrasses comme nos personnels soignants, qui, d’une façon générale, ne travaillent pas dans les mêmes conditions et surtout avec les mêmes salaires.

Taquin comme je suis, je serai bien capable de confectionner, non pas des masques (j’en suis bien incapable) mais de faire des tracts bien évidemment anonymes (je ne suis pas totalement fou), histoire de rajeunir et de me rappeler de bons moments de boîtages avec mon réseau, pour inciter mes voisins de résidence à participer à cet hommage collectif en direction des camarades du moustachu de la CGT. Mon idole. Je remplacerai avantageusement les facteurs que nous ne voyons plus, en glissant sournoisement dans les boîtes aux lettres cette invitation. Il ne manquera plus alors qu’à confectionner ma banderole « Gloire et respect à nos camarades dockers ».. Mais là je prends un grand risque. Il n’est pas certain que ma démarche originale sera au final très appréciée. Il me revient en mémoire l’une des scènes cultes de « La grande vadrouille » avec nos deux héros casqués et non pas masqués, « cuisinés » par un officier allemand: « douze balles pour lui, douze balles pour vous ». Magnanime et tellement bienveillant, je ne réclamerai pas la même sentence, l’heure de la Libération arrivée.

Quel pied j’ai pris hier soir que de faire ma seule sortie du jour. Pour le traditionnel dîner familial du mercredi soir (ne me dénoncez surtout pas). Un déplacement exceptionnel d’environ soixante-dix mètres dans la même résidence. Je n’ai même pas eu besoin de sortir avec mon attestation de déplacement dérogatoire. Mais quel bonheur de participer à ma petite sortie du 20 heures. Sous un angle différent. Une prise de hauteur qui change tout. Le vertige en plus. Avec de nouveaux vis-a-vis. L’occasion de constater que la solidarité ne baisse pas. Loin s’en faut. C’est triste à dire mais on s’y est bien habitué à cette solidarité d’un balcon à un autre. La prochaine fête des voisins entre anciens combattants connaitra de toute évidence une autre saveur.

En attendant, aujourd’hui c’est jeudi saint et je porte en prévision du lendemain, une autre croix sur mon chemin. On nous a privés, doux Jésus, de la quatrième allocution en un mois de notre Seigneur, Emmanuel Macon…remplacé sur la Une par l’éternel retour du chef Chaudard et de ses branquignols de la 7 e compagnie.

Notre président a en effet préféré laisser le week-end pascal. Il ne parlera qu’au soir de ces fêtes pascales, vraiment extraordinaires dans le sens mauvais du terme. Histoire de ne pas les gâcher plus que de raison dans la mesure où il annoncera bien sûr une nouvelle période de confinement. Courage « Manu » fais-nous une bonne surprise. Annonce tout de go que cette interdiction ne sera pas levée avant un mois supplémentaire. Et tu reviens dans quinze jours le sourire aux lèvres: « Français je vous ai compris. Je lâche la punition. Vous vous êtes bien comportés. L’heure de la sortie, c’est pour demain midi ». Quelle superbe résurrection avec seulement quelques jours de retard. C’est Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon qui vont « tirer la gueule ». Bien fait pour eux. Il ne faut pas le chercher, notre « Manu ». Même pas seulement en traversant la rue!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :