« Jamais content »! Et un maire « à poil » en Seine-Maritime

On vit une époque formidable. La preuve avec ces images rafraichissantes postées par une vidéaste amateur, qui depuis sa fenêtre, a réussi à filmer la baignade d’un…chevreuil. Qui sans laisser-passer, est parvenu à rejoindre la plage du côté d’Arzon, en Bretagne. Pour s’offrir une belle trempette et un jogging prolongé sur la plage. En quelque sorte le petit miracle du confinement qui voit en effet, ici et là, surgir des animaux sauvages, tout heureux de profiter de notre « emprisonnement » passager. Le revers tellement positif de la médaille avec une faune qui elle bénéficie à plein d’une plus grande liberté de se déplacer sans danger. L’inversement des rôles.

Il est d’autres animaux que l’on aimerait voir, en revanche, disparaître de nos écrans, ce sont bien les oiseaux de mauvaise augure enclins toujours à reprendre en boucle une chanson restée célèbre d’Alain Souchon « Jamais content ». C’est vraiment pénible de voir ces corbeaux roder en escadrille et sans arrêt comparer notre triste sort au paradis…allemand. Les mêmes qui il y a encore quelques mois n’avaient pas de mots assez sévères envers l’Allemagne.

Mais qu’ils prennent la nationalité de la chancelière Angela Merkel, qui, au fond du trou électoral il y a quelques mois, s’est refaite la santé sondagière avec cette crise sans précédent qui touche aussi de plein fouet l’économie d’Outre-Rhin. Même si effectivement nos amis germaniques déplorent un nombre de morts nettement moins conséquent que chez nous. En corrélation probablement avec leurs lits de réanimation nettement supérieurs.

La belle affaire, tout de même, on ne refait pas le match sur un terrain de football en comparant ce qui n’est absolument pas comparable. « Prosit » quand même…

Il y en a marre de toutes ces comparaisons grotesques avec aussi ce qui se passe dans les pays scandinaves à la population bien moindre et tellement isolée et où la densité par mètre carré est à des années lumières de la notre. Les cités du 9-3, ils n’en ont pas beaucoup. Je ne suis pas certain que les amortissements de la tragédie économique à venir soient aussi performants que dans notre hexagone, où la protection sociale peut nous être enviée un peu partout dans le monde Même s’il y des trous dans la raquette. Parfois même importants dans les cordages. Que l’on attende au moins les premiers résultats. Et après on critiquera le cas échéant comme les français savent si bien le faire.

C’est de plus en plus insupportable d’entendre que l’herbe est toujours plus verte ailleurs. Qu’ils aillent brouter ces éternels grincheux hors de nos frontières puisque notre pays est devenu le seul enfer ou presque sur terre. En revanche, s’il y a un championnat où l’on excelle, c’est bien celui du nombre des corbeaux de la dénonciation. Un vrai « corbeaunavirus ». Qui rappelle toutes proportion gardée des heures les plus sombres de l’Occupation avec évidemment pas les mêmes conséquences. Fort heureusement. En effet plus de 70% des appels arrivant à la police et la gendarmerie concernent des gens dénonçant leur voisin. Et souvent de façon calomnieuse.

Il est à noter que des régions sont plutôt épargnées par ces abus, et parmi elles la Normandie. On peut aussi comprendre l’état d’exaspération de ceux qui jouent le jeu.et paient éventuellement l’inconséquence, pour ne pas dire plus de ces réfractaires au confinement. Mais l’excès de délation, gratuite, non!

Que penser aussi de la morgue de ces éditorialistes politiques, qui, sans la moindre réserve, en bonnes girouettes qu’ils sont, trempent à longueur de journée, leur fiel et jouent les pères et mères la vertu et donnent des leçons de gouvernance de façon péremptoire sur des sujets qui leur échappent totalement. Et là on est vraiment servi avec tout ce qui touche à la médecine et la science. J’ignorais jusqu’alors que tous ces éditorialistes, surtout dans les chaines d’infos en continu, avaient dans leur cursus effectué plusieurs années de médecine. Les mêmes, qui avec leur salaire XXL, essaient de faire pleurer Margot dans les chaumières confinées. De le même façon que pendant la crise des Gilets jaunes. Du pain bénit pour ces champions de l’outrance et de la récupération misérabiliste et facile. C’est sûr qu’ils n’iront pas faire un stage dans nos départements et territoires d’outre-mer où le taux de mortalité et le nombre de patients touchés gravement par le virus, sont bien moindres et c’est une chance, qu’en métropole. Ce serait bien sûr moins « croustillant ».

Mais qu’ils aillent monnayer leur talent qui est si grand (je ne les mets pas tous dans le même sac) dans les chaines allemandes comme ARD, ZDF, ou la BBC anglaise. Certains et certaines pourront à loisir y lancer leur appel. Mais il est sûr qu’il n’aura pas le même impact que celui du 18 juin! Et de beaucoup. Ce ne sont pas eux libéreront la France…

Dans notre région et plus précisément à Bihorel, près de Rouen, le maire de la localité, s’est retrouvé à l’heure de l’apéro confiné, hier, menacé à son domicile, par un agresseur armé qui l’a contraint de se déshabiller et à descendre dans la rue. Avant de se réfugier en tenue d’Adam chez un voisin. L’agresseur qui visiblement avait eu dans le passé un différend lié à un permis de construire, avec l’édile, a été interpellé chez lui par les policiers rouennais qu’il avait lui même prévenus. J’ignore si la victime qui, de toute évidence, ne sera pas poursuivie pour outrage aux bonnes mœurs, avait été élue ou réélue dès le premier tour des municipales. Vraiment un métier à risque que celui de maire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :