Un 11 mai revu et corrigé en chanson: « brouette du Touquet » ou « toupie de l’Elysée » ?

Mesdames, Messieurs. Je suis fier aujourd’hui de vous offrir un scoop incroyable: celui lié à une chanson du couple Macron dans son intimité familiale de l’Elysée. D’accord j’ai peu forcé le destin en posant des micros. Je reconnais que ce n’est pas joli, joli. Mais rassurez-vous, je me suis seulement limité à l’un des salons du palais présidentiel. Il y a des seuils de porte à ne pas franchir, vous en conviendrez. Les secrets d’alcôve, ce n’est pas mon genre. Je ne pouvais évidemment pas attendre, actualité oblige, qu’il revienne chez son couple d’amis à Sainte-Adresse, à la sortie ou l’entrée du Havre au moment de la Toussaint.

Pour des raisons techniques qui ne vous échapperont pas, je me suis limité au seuls textes. C’était plus compliqué pour les sons sortis de la gorge de Brigitte. C’est sur l’air d’une chanson un peu revue et corrigée de Nino Ferrer que je vous invite à suivre cette intimité exclusive intitulée « 11 mai, oh eh hein bon ». Allez, le rythme est en vous.

« Je t’ai bien préparé tes papiers, ta chemise amidonnée, ton veston, ton caleçon, ton bronzage de Brégançon

Je sais, tu t’en fous, mais je ne veux pas que l’on se moque de moi

« 11 Mai, oh eh? hein bon

Est-ce que tu as pris ta médecine, ta coco, ta chloroquine ?

Les Français, nom de Dieu, attendent leur masque FPP2.

Oui je sais, il n’y en a pas

Voilà pourquoi c’est reparti pour un mois

Tu vas dire quoi sur Hollande, Marisol et toute la bande

Les lambins, les glandus et feu Agnès Buzyn.

Je sais, tu dis rien, mais à cause de ça, c’est un vrai chemin de croix.

11 mai, oh eh hein bon

En attendant qu’est-ce que je vois sur tes papiers, mais regarde ça, c’est truffé de fautes.

Mes chers compatriotes, ça prend un m et pas un n. Tu n’as pas progressé d’un iota depuis la classe de seconde. Je te l’ai dit cent fois, Emmanuel.

On ne dit pas le futour mais le futur. On s’en fout, on dira que c’est la faute du vélotypiste.

Chéri, quand tu dis: « nous réinventer », tu peux préciser ta position, grand fou ?

Tu serais plutôt brouette du Touquet ou toupie de l’Elysée ?

Et par pitié, coupe-toi les ongles, tu m’as labouré le dos avec tes griffes de grand fauve.

Allez on y retourne

11 mai, oh eh hein bon

Dis donc t’as pensé aux petits vieux, à Geoffroy Roux de Bézieux, aux victimes anomymes de tant d’ébranlements intimes.

Oui, je sais que tu te tâtes mais je constate que l’on n’a pas eu trop le choix dans la date. Déjà que tu as zappé mon anniversaire pour cause d’allocution télévisée lundi soir.

Zéro restau, pas de mariage à Bamako. Pas de « peep-show », pas de Casto, mais pourtant il y a tout ce qui faut.

Ah tu parles de réjouissances, après Bénalla, les black blocs, les Gilets jaunes, la retraite et le covid, tu aurais dû rester chez Rothschild ».

Je ne suis pas très fier de moi, je dois bien vous l’avouer. Plagiaire et poseur de micro. J’aggrave mon cas déjà critique. Cette chanson n’est pas sortie de mon imagination, hélas! Même si j’y ai fait quelques rajouts de mon cru et…masqué « en même temps » pour faire plaisir à « Manu »quelques passages.

Je me suis en effet, une fois n’est pas coutume, inspiré très largement et de façon scandaleuse d’un récent sketch de l’une des mes humoristes préférées, Sandrine Sarroche. Que je vous conseille d’écouter et de voir sur RTL et la chaîne Paris-Première. Un pur régal. Et comme dirait l’autre, rien ne vaut plus l’original qu’une pale copie! Une spéciale dédicace aux fans au masculin et féminin de cette artiste qui chante en plus merveilleusement bien. Ils et elles se reconnaitront…

Sans rancune, Sandrine, enfin j’espère. Mais franchement vous le valez bien!

PS: Brigitte est sauvée…Son président de mari a clairement signifié hier soir qu’aucune mesure de confinement obligatoire ne concernerait les séniors après le 11 mai. De toute façon cette mesure coercitive et discriminatoire à l’égard des anciens aurait été retoquée pour son caractère anticonstitutionnel. Libre arbitre et responsabilité personnelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :