Jeux de mains, jeux de vilains dans la distanciation sportive!

Ca ne rigole pas. J’ai fait un tour du monde sportif sans bouger de mon fauteuil et de mon clavier! Le sport de compétition me manque terriblement. Au niveau, je vous rassure, de ma seule télévision.

Je pense déjà aux lendemains qui chantent. Car ça ne va pas être très aisé dans certaines disciplines pour nos champions de pratiquer leur sport dans les meilleures conditions dans la situation future.

Je pense en tout premier lieu aux rugbymen. Pas facile de garder le mètre sécuritaire surtout à la touche et encore moins à la mêlée, où l’on ne joue pas que des coudes pour moucher l’adversaire. Combien de mains sur les fesses charnues de ses partenaires et de ses adversaires. Ca pousse énormément. Je dirai même plus pour reprendre l’expression de l’un deux Dupont de Tintin. Comme notre Dupont, demi de mêlée du XV de France. Au chômage technique comme ses copains.

Et notre Teddy Riner national, le bon nounours qui va en reprendre pour un an à s’entraîner pour fouler (je n’ose pas parler de ses petits pétons!) le tatami des JO de Tokyo, berceau historique du judo. Vous le voyez notre colosse ne pas pouvoir prendre la ceinture et la manche de ses adversaires et les envoyer au sol. Appuyer fort là où ca fait mal. Les arts martiaux ne se pratiquent pas vraiment à distance.

Que dire des autres sports collectifs comme le handball et le basket-ball ? Pour ce qui est de la grosse balle orange j’ai imaginé une nouvelle règle: les joueurs n’auront plus désormais droit qu’à une seule faute personnelle au lieu des cinq habituelles. A la seconde, c’est l’exclusion du terrain et la relégation sur le banc de touche. Ca va quand même les refroidir à aller trop au contact physique. Seuls les tirs à trois points au-delà de la raquette (pas celle du tennis) compteront. Je n’ai pas encore trouvé la parade pour les frères Karabatic et consorts, nos multiples champions mondiaux et olympiques de hand, qui aiment bien se frotter sévèrement! Jeux de mains, jeux de vilains aux abords de la surface de réparation.

Pour ce qui est justement du tennis, pas de problème particulier sinon pour les matchs en doubles et les fins de partie où traditionnellement on se serre la main en enjambant parfois le filet. Et comme de toute façon nos champions ne sont pas très performants depuis plusieurs années, c’est moins grave…Ils peuvent encore patienter au fond du court. Qui sait ? On verra peut-être éclore un (ou une) futur champion.

Et nos footballeurs qui ne pourront plus tacler par derrière et même par devant leurs adversaires, les tirer par le maillot et surtout cracher sur la pelouse. Interdiction formelle. Et dire que le PSG était toujours qualifié en Champions Ligue. L’horreur totale. Quelle scoumoune.

Heureusement encore qu’il y a des sports plus protégés comme la natation où les contacts d’un bonnet à l’autre sont très limités d’une ligne d’eau à l’autre. Eventuellement sur le podium. Mais il n’y aura plus de podium. Pas de souci en revanche pour les hockeyeurs. Ils pourront toujours se battre à coups de crosse et en plus ils sont tout de même bien protégés par leurs tenues. Même si ça cogne fort pour la conquête du palet.

J’ai néanmoins un doute pour les escrimeurs, tout de blanc vêtus. Car la finalité de ce magnifique sport de fines lames est tout de même bien de…se toucher! Certes parfois à fleuret moucheté mais quand même. J’allais oublier qu’ils avaient leur tête protégée par un masque. Il y en a qui ont de la chance! A quand le slogan; « ca devrait être obligatoire (où pas, comme le pinard cher à Coluche) comme à l’escrime ». Patience, cela pourrait venir avec le déconfinement, à partir du 11 mai.

Les cavaliers des sauts d’obstacles, habitués aux…gestes barrières pourront eux toujours sauter. Avec leur bombe sur la tête. C’est en effet excessivement rare qu’ils se croisent à deux sur le même terrain.

Leur seule promiscuité se résume à leur monture qui, elle, en bave et ne manque pas d’être trempée de sueur, son parcours avec ou sans faute parcouru.

Il va donc falloir assurer le maintien d’une bonne hygiène après chaque passage. Déjà que ce sport traîne souvent en longueur! Qu’il faut sans arrêt remettre les barres. « On n’est pas couchés » comme pouvait le dire Laurent Ruquier avant le clap de fin programmé de son émission à la fin de la saison.

Parlons-en justement de la longueur avec nos sauteurs de l’athlétisme, qui tant au niveau du triple-saut, de la perche, de la hauteur et de la longueur, vont toujours pouvoir continuer à jouer avec leurs marques. Mais quid des coureurs. Je ne parle même pas des passeurs du témoin dans les relais, mais des coureurs du 100 mètres, très proches les uns des autres au moment du coup de feu. J’envisage là aussi la possibilité de ne préparer que quatre couloirs pour chaque course. Je m’interroge sur la meilleure solution pour la finale! Je n’ai pas encore trouvé. Si vous avez des idées, je suis preneur. Il y a toujours la solution d’éliminer tous les…noirs d’office. Il ne va pas rester beaucoup de compétiteurs. Mais ça pourrait être mal interprété!

A propos de remède, et j’en terminerai par là: le Tour de France cycliste aura bien lieu à partir de la fin août. Une superbe nouvelle et ce d’autant plus que l’équipe britannique désormais appelée Ineos, l’ancienne Sky et son armada britannique teintée de « coke » colombienne avec le dernier vainqueur de la Grande boucle, pourrait être absente de la compétition. La vraie raison que je vous livre en scoop c’est qu’elle avait programmé ses robots du vélo pour le début juillet et non la fin août! Et ça, ca change tout quand le dérailleur déraille au niveau de la « chloro…coquine »!

Vive le sport, même si sa ministre de tutelle, juge que dans le contexte actuel il n’est pas prioritaire avec ou sans geste barrières de protection anti-coronavirus. Elle ne va tout de même pas notre Roxana nous faire une Sybeth. C’est contagieux, docteur ? Même si en toute bonne foi, elle n’a pas totalement tort. Mais comme cela ne m’arrange pas, je ne peux pas lui donner raison…En toute mauvaise foi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :