Un grand étalement pour les vacances et sur les plages! Avec javel, horodateurs et « trikinis »!

Ca promet pour les prochaines vacances. Si vacances il y a. Les plages sur notre littoral, de la Manche à la Méditerannée, en passant par l’Atlantique, risquent de ne pas être tristes l’été venu. Les dessinateurs humoristiques et caricaturistes de tous crayons s’en donnent à cœur joie depuis des semaines pour essayer de nous amuser. Et ils y parviennent bien souvent. Leur talent déborde d’imagination avec comme allié puissant l’actualité: le confinement. Comment ne pas…être bidonné de voir le Professeur en virologie de la Maison blanche, Donald Trump, nous administrer une potion délirante à base de détergeant et notamment de javel pour chasser le vilain virus. Il fallait vraiment y penser. Il a essayé en vain de s’accrocher désespérément aux branches pulmonaires en rétropédalant et en parlant de « sarcasmes ». Erudit comme il est, en grand géographe, il pensait peut-être à la célèbre Mer des Sargasses. Le futur prix Nobel de médecine serait bien inspiré de retourner sur ses golfs et y rester jusqu’à la fin de ses jours. Une bonne fois en effet pour toutes car ses…handicaps sont trop lourds car il l’a bien mérité pour l’ensemble de son œuvre, qui, très sûrement, ne lui vaudra pas un oscar. Il n’est pas impensable qu’il rende obligatoire le…port du bidon de javel à l’entrée des plages de Californie et de Floride!

En France, on se contentera pour le beau sexe d’un superbe « trikini ». Un bikini normal avec masque assorti aux couleurs du maillot de bain. Un sacré nouveau marché potentiel. Ca va être d’un chic! J’en frissonne d’avance. Spectacle garanti. D’accord, ce sera au détriment d’une grande partie de votre visage hâlé, mesdames. Je demande à voir le millésime 2020 du bronzage. A la guerre comme à la guerre. Vous pourrez l’ôtez le masque-pas le maillot de bain, à moins que vous vous délassiez sur une plage de naturistes, pour vous restaurer sur une terrasse! Tous et toutes à l’Etable pour épancher votre soif. Le rêve. Je ne parlais pas bien sûr des camps et plages de nudistes. Ne nous égarons pas. Et alors là bonjour le spectacle avec pour seul tissu un masque sur le museau. Ca change tout.

Je suis désolé de vous annoncer aussi en exclusivité que vous devrez ne pas oublier votre carte bancaire (le maniement de pièces étant prohibé, comme dans nombre de nos commerces, ce qui n’est pas légal) pour occuper, à distance réglementaire de votre voisin ou voisine, tous les cinq mètres, un petit coin de paradis à l’horizontale (obligatoire) sur la plage de sable fin où des horodateurs seront installés. A une exception notable: les plages de galets du Havre et d’Etretat, pour motif de plus grand inconfort de notre petit corps. Une excellente initiative de ces municipalités. Le temps de « cuisson » n’excédera pas néanmoins les deux heures. Les gendarmes de Saint-Tropez et d’ailleurs veilleront à ce que ces consignes strictes soient bien respectées, après tirage au sort des…plages horaires! J’oubliais un petit détail: baignade interdite où la promiscuité dans l’eau et à l’abri des regards pourrait atteindre des limites insuppportables. Même avec la distribution d’une bouteille de javel. A ce propos je m’interroge sur le côté business du président américain. N’aurait-il pas l’oncle Sam..,suffit, au sein de sa holding, une fabrique de détergeants ? Une enquête s’impose.

Mais bonne nouvelle, surtout pour nos villes et stations touristiques, les vacances d’été pourront se prolonger jusqu’à la Toussaint. Le grand étalement en quelque sorte. J’exagère à peine. Plus sérieusement, un groupe de députés républicains, a émis l’hypothèse de vacances estivales prolongées jusqu’à mi-septembre. Ce qui en soi n’est pas forcément une mauvaise idée pour notre tourisme et ses professionnels. Le parti des Républicains a d’ores et déjà prévu d’offrir comme carotte une prime exceptionnelle pour tous les vacanciers à jour de leur cotisation « républicaine » (ça ne devrait pas trop grever son budget) Je plaisante! En attendant le bâton avec le père supérieur du Sénat, Bruno Retailleau: le retour sans délai aux 39 heures hebdomadaires. Avec toutes les vacances certes confinées accordées par le méchant syndicaliste Covid 19, ils peuvent bosser tous ces fainéants et ce n’est pas « l’affreux patronat » qui va les plaindre.

Un retour aux 39 heures promis mais jamais remis au goût du jour par ses amis politiques. Pour une fois que le révérend-père vendéen ne…confesse pas une énormité. Même si ce n’est pas le moment le mieux choisi!!! Mais ce n’est jamais le bon moment. Le premier qui dit d’une façon vacharde: « c’est évidemment facile pour un retraité de sortir une telle connerie anti-sociale, aura néanmoins le droit à une franche poignée de main en guise de soutien très virtuel, voire même un chaste baiser pour les dames. Des gestes encore interdits. Les embrassades, pas les dames!

PS: un amical bonjour à deux de mes lecteurs d’hier non pas en pèlerinage suisse (ils sont régulièrement fidèles dans leur confinement helvétique) mais en vacances… professionnelles aux Etats-Unis et au Mexique. Mexico, Mexico…sous ton soleil qui chante… Cocorico, Cocorico, Luis Mariano, au pays de la Corona. « Vade retro satana » méchant virus!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :