Une carte géographique très anxiogène: le péril rouge politique perd néanmoins du terrain!

Alerte coronavirus. La France a peur. Très peur même. On nous aurait encore mentis! Comme quoi les galères n’arrivent jamais seules. Vous n’avez pas été sans remarquer les différentes couleurs du vert au rouge de chaque département. Déjà que nous avions déjà depuis deux mois le nombre de morts dans nos hôpitaux et plus récemment dans nos EHPAD, ne voilà-t-il pas que chaque soir, désormais, on va connaitre des résultats électoraux susceptibles de nous affliger la double peine. On nous a donc honteusement trompés. Le Covid-19, contrairement au nuage ukrainien de Tchernobyl, fait de la politique. Et pas qu’un peu!

Le Parti communiste a planté en effet son drapeau rouge (il a heureusement abandonné en chemin ses outils, la faucille et le marteau) en envahissant une trentaine de nos départements. Toute la partie nord-est de notre hexagone. Un score historique pour le PCF et son si charismatique secrétaire général, le camarade Roussel. Une révolution prolétarienne. qui n’aurait pas déplu à « Jojo » coco Marchais. Un vrai chef lui. Et si drôle. Il nous manque. Ses deux cibles préférées, Jean-Pierre Elkabbach et Alain Duhamel, sont toujours là elles. Vous imaginez, Strasbourg, Lille, Reims, Nancy, Metz, Troyes (quel affront à notre Harry Potter, François Baroin) Versailles, Paris…et même Neuilly-sur-Seine aux mains des communistes. Heureusement encore que l’épidémie s’est arrêtée aux portes de la Normandie. Le Duc de Normandie, Hervé Morin, notre Du Guesclin régional, avec ses fidèles troupes, a sauvé avec courage nos frontières, avec ses frères et ses sœurs, Hubert, Guy, Hervé, Valérie, Clotilde et Stéphanie (tous conseiller(e)s régionaux, pour ne citer que quelques uns) . Et surtout l’Eure et la Seine-Maritime. Principalement le port du Havre assiégé par un pirate rouge du nom de Lecoq dont les vaisseaux se sont échoués provisoirement du côté du cap d’Antifer. Touchés mais pas encore coulés. C’est une question de mois et de calendrier des marées. Et selon l’adage bien connu, la mariée est toujours belle! Enfin si les tissus des robes n’ont pas été tous utilisés pour la confection des masques. Il ne faut tout de même pas exagérer: déjà qu’on leur a laissé les ports du Tréport et de Dieppe, fiefs communistes ayant vue sur mer.

Plus sérieusement, neuf départements ont basculé (après les corrections saisonnières) dans le vert sur la carte proposée vendredi soir par le nouveau géographe, le professeur Salomon. Un sacré soulagement pour les Corses du sud car leurs compatriotes du nord s’apprêtaient à prendre les armes derrière leur chef, Jean-Guy Talamoni pour envahir les terres de son ami irréductible, Gilles Simeoni, du côté d’Ajaccio. On a évité de peu une nouvelle guerre des Gaules insulaire au pays de la tête de maure. Finalement pas de jaloux entre les deux Corse. Pourvu que l’on ne nous bouge plus les couleurs dans cette région très sensible. Question indépendance. En attendant, je ne saurai que conseiller au professeur Salomon d’éviter la Corse d’en haut pour ses prochaines vacances. Ils sont rancuniers ces gens-là et surtout encore bien armés. Il doit bien leur rester quelques cartouches et explosifs. Comme les très vieux autonomistes basques. Ca fait heureusement des années que les terroristes du pays basque, qui certes ont perdu la main du côté de Biarritz et de…Saint-Pée-sur-Nivelle, la région de villégiature familiale de notre grand argentier, Bruno le Maire, sont confinés. Que l’on ne nous les réveille pas de leur profond sommeil! Avec un maudit drapeau rouge planté au pays proche du Béarn, cher au Henri de Navarre palois, François Bayrou. dont le carrosse royal, faut-il l’espérer, ne s’arrêtera pas rue de la Ferronnerie (je ne sais s’il elle existe toujours) fatale à notre bon roi Henri, quatrième du nom… Le bon dieu, tout de même, a été tolérant en épargnant du péril rouge toutes nos stations chics, Deauville, Dinard, Bénodet, Pornic, La Baule-Pornichet, les Sables d’Olonne (à un degré moindre mais je ne pouvais pas oublier la ville-départ et arrivée du Vendée-Globe et possible havre de ma retraite, encore que certains événements ont un peu chamboulé mes projets) Arcachon, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz…Autant de stations balnéaires qui vont « morfler » cet été!

PS Rouge, couleur sang, comme l’est l’un de de nos clowns tristes planétaires, le souverain démocrate coréen du nord, Kim Jong-Un, qui, après trois semaines d’absence inquiétante pour tout l’univers et surtout son peuple, a fait sa première réapparition publique. Il a probablement pris un bain « javelisé » par son nouveau pote américain, Donald Duck. Comme si déjà on n’était pas assez angoissé. C’est quand même dommage, sa sœur ou demi-soeur (dans la famille Kim Jong, c’est un peu compliqué) est tout de même plus mignonne que lui. Kim Jong-Une, cela aurait eu de la gueule! Encore un rêve qui s’échappe!

Et enfin PC: N’allez pas croire…Je conserve d’excellents souvenirs de mes rencontres professionnelles avec les élus communistes que j’ai croisés durant ma carrière journalistique. Parfois bien meilleurs qu’avec d’autres élus n’ayant pas leur carte au parti! Enfin pas celui-là!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :