Un Havre de paix pour l’Internationale de la coiffure un peu tirée par les cheveux!

Les carnets de rendez-vous se remplissent à vitesse grand V chez nos coiffeurs et coiffeuses. S’annonce une vraie razzia, non pas sur la « chnouf », mais bien sur le tif. Les « merlans » havrais et masqués ne vont pas être les derniers à bosser comme des malades pour satisfaire leurs clients à l’occasion de la reprise. Et quels clients. Je peux d’ores et déjà annoncer la présence d’un carré de rois. Comme au bon temps des souverains et des cours royales avec tous ces perruqués, hommes et femmes, d’où la vieille expression pour les coiffeurs surnommés alors de « merlans « , enfarinés qu’ils étaient par les poudres qu’ils utilisaient pour nettoyer des perruques crasseuses, comme pour les petits poissons prêts à frire. Il ne manque pas d’ailleurs de célébrations des véritables fêtes de merlans en Normandie.

Quatre parmi les plus puissants du monde. Et non pas pour ce qui les concerne des « merlans frits ». En quelque sorte un G7 de la coupe de cheveux. Avec ce qui se fait de mieux dans le genre coiffure originale et mondialement connue. Une partie de leur marque de fabrique et un réel bonheur pour les caricaturistes de tous poils.

Celle en premier lieu du chouchou de la presse mondiale: Donald Duck « himself »qui va se faire raccourcir sa moumoute chez Francis, du côté du quartier Saint-Vincent, le patron non pas des coiffeurs mais des vignerons! En Bourgogne, on parle même de Saint-Vincent tournante. Je n’ai pas encore abusé de la dive bouteille à cette heure matinale, mais je sais que les tireurs des litres américains ont déjà investi le camp retranché derrière les oreilles.. Mélania a aussi prévu un petit rafraichissement dans un salon havrais dont l’identité reste secrète sur ordre du FBI. Pour des raisons évidentes de sécurité. Il va sans dire que c’est beaucoup moins grave pour son cher mari qui ne jure que par le coca cola. C’est quand même bien la preuve de son mauvais gout. Je ne parle pas bien sûr de sa souriante épouse, un ancien mannequin d’origine slovène. Ca fait vraiment plaisir de voir un couple si fusionnel. si amoureux! Tout l’opposé en vérité de son homologue de l’Elysée…

Autre « dégradé » impeccable: le locataire du 10 Downing street à Londres. Le Premier ministre de sa gracieuse majesté, Boris Johnson, a sérieusement morflé avec son hospitalisation pour cause de « covid-neighteen » du côté du parlement de Westminster. Vous l’avez vu dès la sortie de son lit après son retour auprès de sa jeune épouse ? Les cheveux encore plus en pétard que d’habitude. C’est dire. Il a dû faire le match retour de sa nuit de noces. Il est prévu qu’il traverse la Manche pour enfiler d’autres manches, celles de la blouse d’une coiffeuse de la Porte océane, prénommée Claire, ancrée pas très loin d’ailleurs de Francis le breton et d’Antoine (rien à voir avec M. Rufenacht!). Il n’y a rien d’imaginaire dans mon propos, je vous l’assure. Au moins au niveau de la réelle existence de nos figaros de la paire de ciseaux. C’est déjà pas si mal! Une certaine Valérie, un peu plus éloignée de ce quartier, mais néanmoins havraise, pourrait en effet recevoir une autre Première dame à la chevelure pas vraiment « topissime ». Non, il ne s’agit pas de Brigitte! Elle aurait plutôt un accent teuton. La bonne élève toujours la mieux notée. Je ne vous en dis pas plus. Secret défense.

Après deux blondes platinées, « Bojo » et Donald, une bien brune, la coupe au bol. C’est le plus jeune de la bande. Pas le plus gai au niveau de sa tenue vestimentaire. Il pourrait être relooké par un styliste ou un couturier made in France. Ce n’est vraiment pas une gravure de mode avec ses costumes stricts au col Mao. Il manque sérieusement de fantaisie ce homme-là. Ce grand bênet aime toujours faire « mumuse » avec ses jouets, des petits missiles. Il adore appuyer sur les boutons. Et quelle coiffure. Le copain coiffeur, hélas tiré au sort, n’a pas intérêt de le louper. Car lui, il ne plaisante pas avec la discipline. Il pourrait très vite se faire dégrader et pas seulement au niveau de l’élastique de son masque protecteur. Mais ce n’est pas non plus tous les jours que l’on accueille dans son salon le plus grand comique-tragique (avec ses deux copains anglais et américain) de nos chefs d’Etat ou de gouvernement. Je veux parler bien sûr de sa gracieuse majesté nord-coréenne, Kim Jong-Un, hélas venu sans sa sœur, Kim Jong Une ». Vous vérifierez pour le vrai patronyme de la jeune femme plutôt d’apparence plus sympathique que son frère ainé. Mais il faut toujours se méfier. Surtout d’une femme masquée.

Reste le dernier mousquetaire de la bande: mon préféré, vous l’avez deviné, qui lui, connait bien le salon de Francis pour en être un habitué depuis de nombreuses années. Un client fidèle, notre « Doudou » havrais, qui vient régulièrement y éclaircir sa barbe en compagnie de Christophe Barbier, l’éditorialiste à l’écharpe rouge de BFM. Il n’a pas perdu ses repères lui alors que d’aucuns verraient bien lui raccourcir non pas son collier de barbe mais bien son bail à l’hôtel de Matignon…Mais là, c’est un poil plus politique et nous ne parlions ce matin que du bon ordre du monde, côté têtes à claques. Sauf le dernier, bien évidemment!

PS: J’invite mes amis havrais qui connaissent mon carré de coiffeurs et coiffeuses de la cité portuaire de surtout les avertir au plus vite de l’arrivée prochaine des grands de ce monde dans leur salon. De toute façon ils ne pourront pas faire plus mal que les titulaires habituels! Le challenge peut être facilement relevé! Vive l’Internationale de la coiffure très « décoiffante ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :