« Sur la plage abandonnée » et chahut à l’école!

« Sur la plage abandonnée » chantait naguère Brigitte Bardot. « Coquillages et crustacés! » En attendant la seconde vague du virus que nous promet le prophète, Jean-Luc Mélenchon, le chef de la maison insoumise. Le « professeur de médecine de la Havane », pour reprendre le mot très humoristique du sénateur de l’Allier, Claude Malhuret, a d’autant plus faux que personne ne peut nier que seuls les départements du littoral risquent une seconde vague, les autres n’ayant pas accès à la mer…

Plus sérieusement, nombre d’élus du littoral réclament à corps et à cris de cormorans, au dessus des jonques, la réouverture de leurs plages, où flotte partout le drapeau vert C’est d’autant plus vrai que ces élus de terrain ne comprennent pas que leurs territoires soient encore interdits au public. Et encore plus à leurs concitoyens, auprès desquels des pétitions ont été lancées.. Ce que l’on peut admettre en terme de comparaisons et de dangers potentiels liés au déconfinement. Pour ne parler que des transports publics dès la semaine prochaine, autrement plus dangereux. A priori.

Je ne vois pas trente six solutions ou degrés Celsius pour parvenir à satisfaire tous ces impatients légitimes: faire en sorte qu’il n’y ait plus que de grandes marées à plus de cent-dix tous les jours, de façon à ce que les plages soient bien découvertes. Elémentaire: il y aura donc davantage de place pour y installer son parasol et sa serviette. Surtout en plus que la mer ne sera pas autorisée à remonter. C’est fini pour le temps de l’été. Il en fait des miracles le dieu de la mer de l’Elysée. « Des barrières vont être posées dans ce sens., nous annonce-t-on du côté de la porte-parole du gouvernement. Ne vous inquiétez pas, la… »marée chaussée de bottes » va veiller au grain ». Normal pour des « poulets ». Qu’est-ce qu’elle peut être drôle! Au pire on pourra toujours, dans le même registre de la blague, changer l’eau.

La marée est vraiment trop belle avec cette vague de liberté qui ne concernera pas hélas et pour cause les plages de la Méditerranée, faute précisément de flux et reflux. De quoi encore remonter Eric Ciotti, le « flibustier » de la côte, qui n’a pas besoin de ça pour monter à l’assaut du littoral gouvernemental. Un vrai requin celui-là. Il pourrait parfaitement avoir un rôle de premier plan dans un remake des « Dents de l’amer ».

Il est grand temps de déconfiner, car les esprits, pas toujours très sains, s’échauffent autour principalement de la rentrée scolaire très partielle. Déjà que sur les… bancs de petits poissons, séparés des écoles, ca risque de ne pas être un jeu d’enfants. On a déjà trouvé la Sainte-Maxime d’autorité pour cette exceptionnelle rentrée scolaire: « Emmanuel Macon exige un maître entre chaque élève ». Sûr que Brigitte va lui faire la leçon question orthographe.

Ca ne peut pas être pire néanmoins que cette tribune signée par le milieu enseignant et…ça, ce n’est pas une aimable plaisanterie, qui n’hésite pas à évoquer la perspective d’écoliers transformés en futurs « poulets en batterie ». Avant d’être probablement appelés à connaître les abattoirs ? Il n’y a pas de mots assez forts pour déplorer l’indignité de ces propos qui n’honorent pas leurs auteurs aveuglés par leur sectarisme politique.

A ce propos, j’ai failli m’étouffer ce matin en entendant le professeur-sénateur, Bruno Retailleau, décerner un beau diplôme d’honneur et accorder un très large crédit au gouvernement pour les mesures économiques qu’il a prises pour combattre les effets dévastateurs du virus et sauver la maison France. Tout arrive. Même le meilleur. Bravo « Nono » de Vendée. Pas celui de Bercy!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :