Municipales: les mariages « à la mode normande » ne sont pas à la noce!

Ce n’est décidément pas une bonne année pour les noces nuptiales. Et pas seulement à cause du maudit virus! 2020 restera comme un mauvais millésime. Messieurs les maires et curés…faute d’alliances, n’ont pas souhaité sceller des contrats de mariages. Et tout particulièrement en Normandie, où dans les principales villes on n’a pas assisté à beaucoup d’épousailles entre les deux tours.

A l’exception, peut-être de Rouen. Mais peut-on vraiment parler de mariage alors que les roses et les verts vivent dans le péché en concubinage notoire depuis tant d’années. Seule l’identité du…porteur de culotte dans le foyer familial restait encore indéterminé jusqu’au soir du premier tour. C’est finalement le « rose » et plutôt bon candidat, Nicolas Mayer-Rossignol, qui l’a emporté sur le vert, Jean-Michel Bérégovoy, en dépit de la vague a priori porteuse de Lubrizol.

De l’autre côté de l’échiquier, à droite et au centre, après le jet d’éponge sans gloire de l’entrepreneur Jean-Louis Louvel, pourtant soutenu par tous les partis, il appartiendra aux nouveaux jeunes mariés et dissidents, Marine Caron et Jean-François Bures de faire un peu de place aux anciens colistiers de Jean-Louis Louvel. Les jeunes enfants d’honneur ne sont visiblement pas très pressés de rejoindre la cortège…ou plutôt le corbillard de la défaite annoncée. Et le comble, c’est que l’industriel rouennais et propriétaire de Paris-Normandie est annoncé comme le favori de la reprise avec un associé de son propre journal. Comment pourrait-il réussir demain alors qu’il a échoué hier ?

A propos d’échec, est-il besoin de rappeler que les rouges et les verts du Havre se sont lamentablement vautrés dans leur tentative d’épousailles. Un mariage raté qui a fait, entre autres réagir des partenaires potentiels en position de cocus, comme Place publique, le supplétif du PS aux dernières Européennes et du groupusculaire parti havrais des Radicaux de gauche, indignés de la sortie de cette mascarade. Mais l’essentiel n’est-il pas que le premier charismatique premier secrétaire du PS, Olivier Faure, soutienne de vive voix Jean-Paul Lecoq et son ancien ami socialiste, Laurent Logiou, devenu « hamoniste ».

Voilà un renfort appuyé qui devrait peser d’un grand poids décisif dans la balance électorale le 28 juin prochain.

Dans l’Eure, à Evreux, en dépit d’un appel du pied du candidat socialiste, Timour Veyri, allant dans le sens d’un abandon, les soldats macronistes, « forts » de leurs 12 % du premier tour, ont maintenu leur présence, sans autre espoir que de placer deux ou trois de leurs meilleurs éléments. Sans gloire. De toute façon, et compte tenu des scores des uns et des autres, ils ne faisaient pas vraiment envie ni à l’un ni l’autre. Leur dot dans la corbeille n’était guère de nature à jouer en leur faveur. Il était tout aussi évident que le républicain Guy Lefrand, même en plus grand danger, n’aurait pas sacrificié une partie de ses troupes au profit de plusieurs de ses anciens dissidents.

Beaucoup plus drôle était la situation dans le sud de la France, à Montpellier, où face au maire sortant divers gauche en tête mais en situation délicate, l’entrepreneur bien connu et président du club de rugby local, Mourad Altrad, a défaut de gagner encore le bouclier de Brennus (le championnat de ligue 14) a réussi l’exploit dans les arrêts de jeu, mardi, de rassembler les trois autres listes qui étaient en possibilité de se maintenir. Un vrai patchwork de couleurs politiques. Quand on a de l’argent…ca peut aider! Déjà que des fusions à deux sont souvent très difficiles, alors à quatre, je demande à voir. Bonjour les équilibres et le mélange d’intérêts divers. Ca ne grandit pas la politique…et c’est bien connu, dans les histoires de couples qui finissent mal, il est préférable d’être seul(e) que mal accompagn(e)é!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :