Un « intouchable hollywoodien » et un soutien municipal… »décisif » dans l’Eure!

Serait-il intouchable ? Le titre du film qui lui apporté fortune et gloire. Le petit gars…de 1,91 m issu des milieux défavorisés de Trappes, un copain de Jamel Debouzze, Omar Sy, nous fait la leçon. C’est évidemment plus facile des Etats-Unis de son petit paradis hollywoodien où il réside une bonne partie de l’année. Pour rédiger une tribune d’indigné sur l’affaire Amara Traoré, le nouveau martyre communautariste. Un rôle sur-mesure pour ce porte-étendard régulier de la victimisation des minorités frappées plus que de raison par des  » policiers assassins ». « Armons-nous, réveillons-nous, il ne faut jamais se taire », lance-t-il à l’adresse de ses compatriotes. Se taire, non. On ne saurait que lui donner raison. Encore faut-il que la raison en vaille la chandelle. Et là des doutes persistent. Le racisme anti-noir existe. Et pas que dans la police. C’est indéniable. Et il arrive que la police républicaine dérape. Et toute bavure ayant qui plus est entraîné la mort d’une victime, jeune ou pas jeune, devra toujours être dénoncée et punie tout aussi évidemment, et sévèrement, le cas échéant.

Tout comme le racisme anti-blanc de plus en plus répandu hélas! est tout aussi inacceptable. L’obsession du racisme restera toujours du racisme. Mais il y en a marre de cette victimisation à sens unique. Et ce n’est pas étonnant que la nouvelle icone des banlieues et des opprimés de couleur, la chanteuse Camélia Jordana, son nom d’artiste, soit un porte-voix et pas la plus « inaudible », malheureusement. Au secours d’une famille dont plusieurs membres ont eu maille (à répétition) à partir à la fois avec la police et la justice. L’un des frères de la victime (dont le palmarès était déjà conséquent en dépit de son jeune âge), ne doit-il pas comparaitre devant les assises prochainement et pas pour un vol de…vulgaires poulets! Une bien belle famille qui nous joue les paragons de la vertu outragée. Ca pourrait prêter à rire, s’il n’y avait pas aussi une scandaleuse récupération politique d’un drame survenu il y a quatre ans, du temps de la gouvernance Hollande. Une actualité chassant l’autre, la « médiacratie » s’est emparée de ce nouveau sujet « rêvé » pour faire de l’audience et surtout une fois encore, attiser les feux! C’est autrement plus porteur que d’évoquer l’héroïsme de nos libérateurs américains, blancs comme noirs, venus débarquer sur nos plages il y a 76ans!

Des manifestations interdites seront encore organisées ces prochaines heures pour défendre la mémoire d’Amara et dénoncer le racisme anti-noir des « flics ». Mais Omar n’en sera pas pour cause d’éloignement! Nul doute que Camelia chantera encore sa haine et le suppléera avec une intouchable efficacité.

Pour en revenir à Omar Sy, qui lui au moins a conservé son nom d’origine, comment peut-il nous expliquer que son pays où le racisme est roi, la France, le désigne comme sa personnalité préférée depuis son succès des « Intouchables ». Les bien nommés. Le troisième « carton » du box-office français avec la « Grande vadrouille » et « Les ch’tis ». Il ne me semble pas qu’il ait autant mis autant de conviction pour crier après les drames de Charlie Hebdo, du supermarché casher de Vincennes et du carnage du « Bataclan » et des attentats islamistes au bilan effroyable!

PS: le train-train des soutiens continue de battre son plein dans beaucoup de villes encore appelées à élire leur maire. Au Havre où se rend aujourd’hui pour la première fois depuis le 15 mars, Edouard Philippe, éloigné pour cause d’empêchement, lui aussi, mais pour un confinement qui n’avait rien d’hollywoodien et à Evreux, où le chef de file de la « Vraie liste citoyenne » Rachid Talbi, à titre personnel, appelle à voter pour le socialiste Timour Veyri avec qui il « avait pas mal de points communs sur le volet social ». Un soutien de la première importance lorsqu’on sait que l’ancien collègue adjoint de Guy Lefrand, du temps de la municipalité de Jean-Louis Debré, avait tout de même obtenu un score inférieur à 2 % au premier tour! Voilà un renfort probablement décisif et assez amusant lorsqu’on sait que l’ancien élu disparu pour des raisons professionnelles de la ville chef-lieu de l’Eure, pendant des années, avait fait des travaux d’approche pour « en être ». A savoir rejoindre l’équipe de Guy Lefrand!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :