Municipales: un coup de « projo » sur le scrutin havrais et ébroïcien…et la petite dernière « Sibethise »

Derniers coups de « projo » avec sons et lumières (micros et caméras) ! Tous et toutes à vos postes de télé et radio pour un focus normand sur les municipales au Havre et à Evreux.

Sur France-3 Normandie, dans un premier temps, ce lundi, à 18 h, avec un binôme…tellement différend sur le ring. Pas vraiment la même allonge et le même profil. A ma droite, boxeur à ses rares moments de loisirs, Edouard Philippe, short bleu, porteur de sa ceinture de tenant du titre, à ma gauche, Jean-Paul Lecoq, short et gants-moufles rouges, avec dans le coin, à la fin de chaque round, la place du coach-entraîneur-manager insoumis sur son tabouret. En position de bascule pas très confortable. Ca aurait été drôle que le député communiste porte des couleurs vertes. Lui, on ne peut dire pas dire jusqu’alors que ça lui a porté chance cette couleur que l’on dit celle de l’espoir. Le combat semble tellement inégal. Le challenger sue à grosses gouttes avant d’entrer sur scène. Il s’est pourtant bien entraîné sur un punching ball. Le champion part favori. Et encore plus pour ce débat. Evidemment, « tout est possible, tout est réalisable » version le couple désormais désuni Chevallier-Laspalès. Un combat électoral n’est jamais gagné d’avance. Le premier tour du ring et un sondage ont bien démontré que la partie, certes bien engagée, n’est pas ficelée. Un petit ko…en direct précédé d’un uppercut, suivi d’un crochet définitif par le coin du carré de boxe, serait assez bien perçu par les supporters philippistes, qui, nul doute, se retrouveront nombreux devant leur poste. Comme leurs adversaires d’ailleurs. Pour ce qui est du seul débat, personne ne croit vraiment à ce que Jean-Paul Lecoq ne mette Edouard Philippe dans les cordes. Où alors là, on demande illico un contrôle antidoping dans les vestiaires du…studio! L’ancien maire de Gonfreville-l’Orcher est un roi de l’esquive, mais tout de même…il ne faut quand même pas exagérer.

Du côté d’Evreux, nous n’aurons que le son et pas l’image, mercredi, de 8h05 à 8h30, sur France Bleu, avec un teasing amusant du journaliste ébroïcien de la radio régionale. « Ils sont encore trois et un seul sera maire d’Evreux, je peux vous dire que ce sera un homme blanc, entre 38 e 57 ans, avec un U dans son prénom et un R dans son nom ». Roulez les R, messieurs les candidats, avec l’espoiR que ce débat soit un peu plus passionnant (premier comme second tour) que celui télévisé. Il est vrai aussi que le suspense, sauf surprise de taille XXL, n’est pas le même que celui d’enjeu national et scruté avec tant de gourmandise par la médiacratie parisienne pour le scrutin havrais, qui jusqu’à la fin de la semaine, va susciter quelques passions!

On ne saurait passer sous silence la « Sibethise » du week-end de la porte-parole du gouvernement. La reine de la gaffe. Sa petite dernière: « je ne saurai dire à mes enfants s’il est normal que des manifestants jettent des pierres sur les forces de l’ordre ». Les policiers ont vivement apprécié cette énième grosse ânerie! Pour rester poli et indulgent avec cette grande professionnelle. Le pire est toujours possible, mais là encore, championne du monde sans la moindre contestation. La même n’avait pas écarté le très probable remaniement gouvernemental post-scrutin municipal. La porte de sortie ou de changement de poste restent en priorité pour elle aussi une hypothèse surtout très souhaitable!!! Pour nous et le chef de l’Etat et le Premier ministre. Et là on peut parier cher sur le loto du chamboule-tout. Sibeth n’ira pas à Beauvau! Mort aux vaches…Une expression imagée bien sûr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :