« La souris verte qui courait dans l’herbe »: un « truc de ouf »!

« Un truc de ouf ». Le langage de la jeunesse, les premiers mots prononcés par la trentenaire « verte » nouvelle maire de Poitiers. Totalement inconnue si ce n’est peut-être de sa famille et de ses voisins comme la quasi totalité de ses ami(e)s écolos à l’exception de l’avocat bordelais candidat depuis vingt-cinq ans, élus pour la première fois, dimanche dernier. A l’image de ses collègues, qui pour beaucoup se déplacent à vélo dans leurs villes…riches et conservatrices: Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Annecy, Tours. Des cités repeintes en couleur « bobo-écolo ». Et je ne vous parle même pas de la capitale, où Anne Hidalgo, réinstallée dans un fauteuil (merci la droite et le centre) va se trouver prise en otage par ses partenaires. Encore que la… »Drame de Paris », a viré il y a déjà longtemps au vert et au vélo! Une belle constance que les Parisiens et Parisiennes apprécient de toute évidence. Ils en ont redemandé avec gourmandise pour six ans.

Les deux « marcheuses » Agnès Buzyn et Marlène Schiappa, ne feront même pas leur entrée au Conseil de Paris.

La honte suprême! Leurs glorieuses aînées, Françoise de Panaffieu et NKM , n’avaient pas connu pareille humiliation!

Pour en revenir à la vague verte, une victoire en trompe-l’oeil limitée seulement aux grandes villes et métropoles (ce qui est déjà beaucoup) pourvu que le chef de l’Etat ne court pas trop après la fameuse souris verte.

Dans tous les sens et de façon démesurée. Les rejets de trois propositions de la fumeuse convention citoyenne pour le climat dont la très emblématique et polémique « connerie » de la limitation à 110 kilomètres/heure sur les autoroutes, semble aller dans la bonne direction.

Mais méfiance toutefois. Edouard Philippe acceptera-t-il de valider cette course à l’échalotte perdue d’avance dans les urnes? Les électeurs et électrices préfèreront toujours l’original à la copie. Je ne crois pas davantage à l’organisation d’un référendum thématique sur la défense du climat quelques mois avant la présidentielle de 2022. Il n’en demeure pas moins que bon nombre de ces préconisations vont dans le bon sens mais ne tombons pas dans le sens d’une chasse à balles réelles sur une partie des activités économiques.

Au passage, bon courage aux bons écolos qui à la rentrée de septembre vont se trouver confrontés dans leur ville à une crise économique sévère. La vraie réalité de terrain. Le vélo, toujours le vélo, les voitures à la casse, bonjour les dégâts futurs pour les commerces des centres-villes! Et le reste…

Qui imagine le…général de Gaulle prendre…cinq ans de prison dont deux fermes! Voilà un mandat d’arrêt heureusement évité pour l’ancien Premier ministre, François Fillon (qui n’était pas ma « tasse de thé pour la présidentielle de 2017 ayant une large préférence pour le cru bordelais). Ce n’est pas vraiment ce mandat de cinq ans que l’ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, visait un peu plus il y a un peu plus de trois ans. Il a déjà payé au prix cher ses énormes erreurs et sa déplorable attitude! Scandale ou justice ? Les avis sont partagés.

Les internautes ne s’y sont pas trompés dans la foulée de cette décision de justice en brocardant le plus souvent l’homme de la Sarthe. Qui de toute façon ne prendra pas le chemin de la Santé contrairement à son ancien « collègue » de Levallois-Perret. « Fillon imitera-t-il avec Pénélope les pas de danse du sulfureux couple Balkany à la prochaine fête de la musique ? » Ce n’est pas vraiment le même style…Dans tous les sens!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :