« Doudou »: des adieux réussis avec effets de manchettes avec des tongs roses!

C’est assez original de faire ses adieux à Matignon en portant des…tongs de couleur rose. Non pas aux pieds, quand même, je vous rassure, même s’il retourne sur le littoral, mais bien aux manches. Il s’agissait bien d’un ultime clin d’oeil et un effet de manchettes ou manches, comme on dit dans les prétoires avec l’une de ses si nombreuses paires de boutons. Le Premier ministre collectionneur n’avait pas besoin d’un avocat pour réussir sa sortie. Par la grande porte et un retour dans sa chère ville qu’il a retrouvée après une petite halte sur une aire de l’autoroute. Un effet là aussi garanti pour refaire le…plein de son enthousiasme intact après trois années à la tête du gouvernement. Un parcours qui de très loin ne fut pas un « long fleuve tranquille ». Même s’il a l’habitude des fortes tempêtes, et plus populaire que jamais, un seuil jamais atteint par un Premier ministre sortant, Edouard Philippe, a tenu le cap. Le bon en dépit de vagues parfois très fortes. Mais la vraie houle, celle de la mer, elle lui manquait depuis son installation à Matignon, rue de Varennes. Même s’il ne s’est jamais plaint de cet enfer vécu par nombre de ses prédécesseurs, il ne pouvait ce matin que humer le bon air du pays marin. Avant de retrouver un autre hôtel, celui de sa ville. Sur les rives centrales de son port de véritable attache où il a rappelé combien il restait justement attaché « au plus beau des mandats surtout dans la ville que l’on aime » avec l’une de ses phrases qui restera pour la postérité avec « ses tripes au goût salé » et tous ses liens avec « les choses et les gens ». Des gens qui, sur les marches de la maison commune, lui ont ont offert ainsi qu’à son équipe arborant leurs écharpes tricolores l’hommage mérité une semaine après la victoire électorale. Celle des urnes. La plus belle pour poursuivre l’aventure. Demain lui appartient. Ca passera aussi par quelques jours de vacances ô combien méritées, d’ici à une semaine. Hors de nos frontières, mais pas très loin…En attendant, il conservera en images cette matinée du retour, la standing-ovation de ses colistiers, l’émotion non feinte de son premier discours comme nouveau magistrat et ce bain de foule avec des visages connus et inconnus, jusqu’aux monument aux morts. Le parcours obligé d’un homme et d’une équipe soutenus par les troupes aux anges (même si l’occupation pacifique du hall ne fut pas facile en raison des interdits sanitaires) qui, depuis le mois de mars, parfois contre vents et marées avec ce maudit virus, se sont mobilisées pour la « gagne ». Qui était loin d’être assurée surtout avant la verdict des urnes du 15 mars! Pour une déambulation toute aussi émouvante avec une population ravie.

Et pendant ce temps, dans le microcosme parisien, a bruissé pendant vingt-quatre heures un feuilleton des plus grotesques avec la possible arrivée de « Sego » dans le nouveau gouvernement. Un mini « Royalgate ». De la « grande Ségo » de ses plus beaux jours dans « l’approche qui lui aurait faite par un proche du chef de l’Etat, en l’occurrence Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères pour un éventuel retour. L’éternel retour. « Faites-moi une proposition ». « Bonjour Emmanuel, demandera-t-elle toujours aussi ingénue quelques heures plus tard avant d’attendre en vain le coup de fil de l’Elysée. « Peux-tu me rappeler ». Un ultime échange suivi du vide. Si ce n’est un nouveau communiqué du « château » démentant toute approche avec l’ancienne ambassadrice des pôles. Il serait étonnant qu’elle figure au nombre des rentrantes demain lors de la présentation de l’équipe gouvernementale désormais dirigée par Jean Castex, le nouveau Premier ministre à l’accent du sud-ouest côté « oriental »!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :