Emmanuel Macron…a bien soigné sa droite. Et vu à la télé avec « Roselyne y-a-de-la joie » et le nouveau « Ministrator »Dupond-Moretti!

« Acquittator » pourra toujours défendre son collègue du gouvernement et alter-ego de la place Beauvau, si ce dernier a maille à partir avec la justice. Quelle jubilation. Un vrai régal pour les chroniqueurs et caricaturistes. Chapeau l’artiste de l’Elysée! L’affiche promet beaucoup. Un duo détonnant sur scène avec ce couple improbable et tonitruant avec l’ogre Dupond-Moretti, la terreur des barreaux et des magistrats et la fan d’opéra, à la Culture. Ah Roselyne ? L’une de ses premières démarches sera, selon toute probabilité, d’acheter quantité de millions de…doses de disques CD pour sauver une industrie en panne. A l’image d’une culture en vrille après l’épisode mortifère du coronavirus.

Avec Roselyne, l’ex-ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, le spectacle est garanti à l’avance. Reconvertie avec succès à la télé, l’ex-pharmacienne vendeuse d’anxiolytiques est à elle seule un vrai hymne à la joie et à la bonne humeur. « Y-a-de-la-joie », chantait naguère le « fou chantant » Charles Trenet que les plus jeunes n’ont pas connu. Les rouages des administrations, l’angevine Roselyne (dont j’avais pronostiqué le possible retour, hier) les connait bien. Par coeur comme les airs d’opéra dont elle est une grande fan et spécialiste. Et notamment l’un de ses préférés, Verdi, dont elle avait vanté dans une interview il y a quelques années, « qu’il avait des couilles ». Du Bachelot dans le texte fleuri. Un peu éloigné de Malraux. Elle avait pourtant juré ses grands dieux qu’elle avait abandonné définitivement l’idée de revenir en politique. Une promesse déjà défunte. Ce n’est pas la première qui reviendra à ses amours. Ce n’est pas forcément le plus mauvais élément du casting du Jean Castex, le nouveau Premier ministre. Un ancien, lui aussi de l’équipe Sarkozy, dont les plus mauvaises langues assurent, non sans rire, qu’il a bien réussi son retour par personnes interposées. La promotion de Gérald Darmanin à l’Intérieur, qui aurait mis sa démission en balance s’il n’obtenait pas ce poste régalien et ô combien sensible à l’approche de la présidentielle, a le double avantage avec celui de Jean Castex, de dépouiller encore plus un éventuel prétendant à l’Elysée, Xavier Bertrand!

Mais le coup de « com » politique et le pari improbable en forme de provocation restent sans contestation possible l’arrivée place Vendôme de la robe noire, de la même couleur que la bête à tuer des magistrats, un autre fils d’une femme de ménage du nord. La terre d’origine aussi du maire de Tourcoing, Gérald Darmanin. Deux beaux exemples de la méritocratie « ouvrière ». A peine nommé et déjà condamné à la perpétuité (pas pour son marocain) par ses grands amis de la « clique » des syndicats de la magistrature, pour qui cette nomination constitue une déclaration de guerre scandaleuse. Et s’il réussissait en un peu plus d’un an sur la place des plus grands bijoutiers et orfèvres ? Orfèvre, il l’était de toute évidence au niveau de ses prestations dans le prétoire. A la mesure de ses cent-cinquante acquittements réussis dans une carrière commencée au barreau de Lille au profit des plus humbles, de la veuve et de l’orphelin! Reste à avoir les cordons de la bourse pour nettoyer ces écuries d’Augias, le parent très pauvre de l’administration française. Mais quel régal à l’avance de voir et entendre cette « grande gueule », souvent grossière mais au talent incontestable, à cet anar (en compagnonnage avec la chanteuse Isabelle Boulay) à juste titre catalogué à l’extrême-gauche de l’échiquier politique, répondre à deux de ses ennemis préférés dans l’hémicycle, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. On s’en lèche les babines à l’avance Le tout est de savoir jusqu’où le nouveau « Ministrator » pourra aller. Et surtout jusqu’à quand! Battra-t-il le record de Thevenoud, et sa célèbre phobie administrative et le plus lointain JJSS du temps de VGE ?

Ca va quand même nous changer de Sybeth, qui, pour des raisons personnelles et familiales, aurait décliné un nouveau poste gouvernemental. On n’est quand même pas obligé de la croire sur parole, notre ex-porte-parole aux couleurs bariolées, l’un des piliers de la Macronie de la première heure, de plus en plus réduite à sa plus simple expression: Jean-Michel Blanquer, toujours maître d’école à l’Education nationale et que l’on disait possible comme patron des flics dans les dernières heures. Mais ça s’était avant que l’ex-ministre des Comptes publics ne fasse le forcing, avec le soutien appuyé d’un ex de l’Elysée, Nicolas Sarkozy! J’allais oublier notre deux ministres normands, Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu, confortés dans leur rang ministériel. Il n’est pas sûr que l’ancien maire de Vernon et président du Département de l’Eure, spécialiste de la carte électorale en vue de la présidentielle, privilégie d’ici à septembre des lointains déplacements dans les territoires ultramarins, son nouveau parachutage. Il naviguera plutôt entre Seine, Eure, Epte, Iton, Risle et Charentonne, pour préparer ses sénatoriales. Il ne souffrira pas trop des décalages horaires. Les îles, les cocotiers, colliers de fleurs et palmiers, ce sera pour plus tard!

PS: Sa nomination n’a évidemment pas le même souffle médiatique! Et elle est passée totalement ou presque inaperçue dans la préparation du remaniement gouvernement. Ca s’est passé à l’hôtel de ville de Paris, où la très télégénique Audrey Pulvar, a été élue au poste d’adjointe chargée des…dossiers agricoles à la mairie de la capitale. Très verte, la belle Audrey, ne va pas manquer de faire parler d’elle, ce qu’elle sait très bien faire, au sein de l’assemblée parisienne auprès de sa grande copine Anne Hidalgo!

Et cerise sur le gâteau: cet hommage rendu en forme de clin d’oeil au célèbre compositeur de musiques de films, Ennio Morricone, disparu hier avec ce savoureux titre aujourd’hui à la une de Libération « la belle affiche avec la verte, la revenante et le tonitruant ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :