« Doudou » nouveau consultant sportif télé et rebelotte pour les masques!

Et c’est reparti. Comme aux plus plus mauvais jours du confinement et de la pénurie! Les masques, toujours les masques. Les médias en redemandent avec gourmandise. Il faut aussi dire que les Français, pour beaucoup inconscients, ont oublié les gestes barrières et occasionnent depuis quelques jours une multiplication de clusters. Notamment dans notre région normande, pour la première fois le plus mauvais élève où le virus circule à une vitesse qu’elle n’avait jamais connue pendant le confinement. Et l’on reparle du retour du cauchemar et du port de masque obligatoire dans les lieux publics clos pour se prémunir de la propagation de l’épidémie.

Le poids des mots et aussi le choc des images comme à Nice où une soirée musicale a drainé des milliers de jeunes, principalement, sur la promenade des Anglais, la bien nommée, car visiblement tous n’avaient pas à leur connaissance la traduction des mesures de précaution! Au grand désespoir de maire de la cinquième ville de France, Christian Estrosi, pourtant à la pointe du combat pendant tous ces mois de crise. Pas de chance que cela soit tombé sur lui. Où plus encore dans la Nièvre où une rave-party géante et sauvage rassemble depuis samedi plus de 5.000 fêtards sans peur ni masques! Et le « bordel » va encore se prolonger en toute impunité mais avec toutefois une distribution de masques encore quelques jours! De quoi encore plus dégoûter les patrons de discothèques toujours privés d’ouvertures de leurs établissement. Il y a peut-être urgence de faire appel à nouveau au professeur Salomon pour nous égrener chaque soir à la télévision les chiffres des victimes de la veille! Tant de laisser-aller fout la trouille après une belle période de discipline pourtant hautement improbable au mois de mars pour nous gaulois réfractaires.

Plus au sud, du côté catalan à Perpignan, le nouveau maire, Louis Alliot qui a tenu à une distance définitive son ancienne compagne, Marine Le Pen et un peu le Rassemblement national, a pris lui une vraie distanciation sociale symbolique avec les…finances de sa ville avec une première décision municipale: celle d’augmenter de 17 % son indemnité de premier magistrat. Il devait se douter qu’il ne serait pas invité à profiter d’une indemnité de président de l’agglo, puisqu’il devra se contenter de la place de 5 e vice-président. De alliances entre vieux ennemis d’hier, l’ont empêché en effet d’être porté à la présidence de l’agglo perpignanaise. L’élu devra probablement pour compléter ses fins de mois difficiles (il est également conseiller régional) réendosser sa robe d’avocat au barreau de Perpignan ou d’ailleurs!

Au Havre, d’autres gestes barrières n’ont pas été respectés, mais là, il ne s’agissait que de protéger les…cages du gardien de but havrais, qui, à neuf reprises, a dû aller chercher le ballon au fond de ses filets. Par la faute des vedettes parisiennes du PSG, pour un match événement-il s’agissait en fait du premier match officiel avec public depuis quatre mois-devant moins de cinq mille supporters privilégiés. Soit finalement deux ou trois mille de moins en moyenne que l’affluence moyenne du stade Océane pour suivre les footballeurs du HAC en championnat!

Il est à souhaiter que Paul le Guen resserre les boulons de sa défense avant la reprise du championnat. Les supporters des « ciel et marine » qui jouaient exceptionnellement en blanc en ont vu de toutes les couleurs pour cette reprise conclue sur un score presque de match de…hockey sur glace. On ne leur cherchera pas de crosses pour autant, mais tout de même. Leur premier ou presque…supporter qui lui portait bien un masque de protection et une casquette vissée sur la tête, Edouard Philippe, accompagné en tribune de son ancienne ministre toujours déléguée aux sports, Roxana Maracineanu, a dû être déçu pour son retour au stade Océane, si ce n’est pour se satisfaire du bon état de forme des stars parisiennes à un mois de la Champions Ligue sur le bord du littoral atlantique à Lisbonne. Le bon air de la mer comme la Manche au Havre. En quelque sorte la « balade des gens heureux » de retrouver le terrain pour les artificiers parisiens, l’avant-veille du 14 juillet. Pour une fanfare avec  » bal musette avec samba et tango franco-argentin et brésilien » devant la cage havraise. Et pour l’ex-Premier ministre, très détendu, l’occasion de jouer l’espace de quelques minutes un nouveau rôle à la mi-temps de consultant sportif au micro de la journaliste de BeIN Sports, diffuseur de cette rencontre.. Plusieurs chaînes sportives impressionnées par son aisance ne vont pas tarder à lui faire des propositions à la reprise du championnat. Le nouveau « Duga » est peut-être né un jour de 12 juillet, date du couronnement des champions du monde en 1998!

PS: un petit clin d’oeil à la nouvelle adjointe déléguée à l’Education et à la jeunesse, Oumou Niang-Fouquet, au Havre, dont le portrait que je lui ai consacré vendredi a connu une audience record au niveau de mon blog pour une actualité havraise depuis plus d’un an et demi. Elle ne manque pas de supporters la jeune femme et pas seulement à des milliers de kilomètres, dans son pays d’origine le Sénégal où j’ai connu un pic de lecteurs inhabituel. L’ancienne championne de hand a effectué l’une de ses premières sorties officielles dimanche, en fin de soirée, en accompagnant un groupe d’enfants du centre de loisirs de la Fabrique des quartiers sud du Havre, au stade Océane, où il avait été invité par par la municipalité et la CMA-CGM, qui, en dépit de sa double implantation au Havre et surtout marseillaise…a transporté de joie les fans de l’attaque mitrailleuse parisienne!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :