Chasse, pêche et traditions politiques…

Le coup de fusil ce n’est pas encore pour demain. Il se contentera dans les prochains jours de pêcher dans les eaux turquoises bretonnes du côté de l’île de Batz. L’ancien véto de Rambouillet, haut-lieu de la chasse s’il en est dans l’histoire de la République (mais pas seulement dans un étang de sinistre mémoire pour l’un des ministres de VGE, Robert Boulin) est un animal politique bonhomme, tout en rondeur, mais cela ne l’empêche de décrocher des flèches pour représenter à la Haute-Assemblée, l’opposition institutionnelle à Emmanuel Macron. En quelque sorte le bon pendant de ses amis chasseurs, les Renaud Muselier, Eric Ciotti, Christian Jacob et François Baroin, le cinq majeur d’une petite bande qui se retrouve très souvent dans les bois, plaines et forêts, l’automne venu, mais pas seulement avec l’objectif de tirer la « volaille » ou le gros gibier macroniste.

A poils et à plumes, petits ou gros, peu importe, les chasseurs veillent surtout à traquer les électeurs en vue des prochaines élections. Et là, c’est loin d’être gagné si ce n’est pour Gérard Larcher, en route pour son quatrième mandat de président du Senat qui va donc s’intéresser aux…bars bretons avant de filer un coup de main à ses amis de la droite et de centre pour leur réélection. La sienne au perchoir du Sénat ne devrait pas poser le moindre souci. Sa tournée d’été pourrait passer par l’Eure en soutien à Hervé Maurey…opposé à un certain ministre des Outremers et homme fort du département, Sébastien Lecornu, qui ne cache pas son ambition à plus moins court terme de viser cette belle présidence. Les balles vont fuser…entre gros calibres.

Pendant ce temps-là, l’ancien protégé de Jacques Chirac, le maire de Troyes, François Baroin, alias Harry Potter, affûte ses fusils pour la nouvelle saison de chasse, même s’il a promis d’annoncer à cette époque s’il partira ou non à la chasse du scalp d’Emmanuel Macron. Mais qui croît encore à la volonté de ce grand dilettante, certes talentueux, de croiser le fer lorsque le moment sera venu ? Pas grand monde, même chez ses amis républicains bien à la peine, pour l’heure, de présenter un candidat vraiment crédible et susceptible au moins d’atteindre le second tour en 2022. Une ambition déjà la hauteur du Mont-Blanc, pour rester français. Certes l’invraisemblable s’est produit en 2017 mais là ? Surtout que les Républicains ne vont pas avoir la tâche aisée avec encore la nomination d’un des leurs, à Matignon. Il ne suffit pas dire que « Jean Castex enfile les perles » comme l’affirme avec un sens de l’observation exceptionnel, Christian Jacob. Il va leur falloir changer de fusil d’épaule pour faire revenir à la maison les millions d’anciens électeurs de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, partis chez Emmanuel Macron…et Edouard Philippe, il y a trois ans. Les retours de pêche et de chasse à l’automne de l’électeur risquent encore une nouvelle fois d’être bien maigres et tellement tristounets en terme d’importance.

En attendant, deux des figures du macronisme, vont également échanger quelques tirs pour occuper le poste du président de groupe LaREM à l’Assemblée nationale, laissé vacant par le « brillantissime » député parisien, Gilles Le Gendre. Pas précisément le gendre préféré au sein de son groupe, dont le seul titre de gloire aura peut-être été de battre NKM aux dernières législatives en 2017.

François de Rugy et Christophe Castaner vont en effet consacrer une partie de leur été à convaincre leurs électeurs marcheurs! Avec un raccourci tentant: il va s’agir d’un vrai combat de coqs faisandés (dans l’opinion publique) entre l’ancien premier « poulet » (un peu rôti et surtout honni) de France et son adversaire tombé pour une affaire de homard sans queue ni tête. L’histoire se répète: chasse, pêche et traditions politiques!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :