Il a sauvé sa…grande casquette à glands et décoration parlementaire avec « Playmobil »!

Dans le grand chambardement estival au niveau de la préfectorale, il en est un qui a préservé sa…grande casquette à glands! A sa plus belle surprise peut-être, car certaines mauvaises langues l’imaginaient faire son baluchon pour retrouver une nouvelle affectation moins exposée. L’annonce de son éviction probable l’a peut-être paradoxalement sauvé. Il pourrait être utile encore quelques mois. Je veux parler du très populaire préfet de police de Paris, Didier Lallement, jugé par trop radical. Le Premier ministre, Jean Castex, espérait voir tomber sa tête, un peu d’ailleurs comme le chef de l’Etat, dans un premier temps. Mais ce dernier s’est ravisé pour lui accorder un sursis. Sa mauvaise réputation étant bien établie, il pourrait le cas échéant rendre encore quelques menus services dans l’hypothèse d’un automne social chaud. Il peut assumer encore le « sale boulot » jusqu’à servir de fusible le moment venu. Et ce d’autant plus qu’il a réussi à obtenir la confiance des puissants syndicats de la maison « Poulaga ». Ce qui n’était plus le cas de son ministre de tutelle, Christophe Castaner, invité à quitter la place Beauvau avec vue sur le palais de l’Elysée.

Le grand raout qui n’a rien à voir avec le célèbre professeur marseillais, Didier Raoult, organisé comme chaque année pour fêter entre soi la fin de la session parlementaire, a fourni l’occasion au G.O, ministre MoDEM des Relations avec le parlement, Marc Fesneau, de faire preuve d’originalité dans la décoration des buffets, qui faisaient la part belle à des « Playmobil », rue de Varenne. Un humour pas forcément apprécié à sa juste valeur par les convives, des députés marcheurs souvent surnommés de « Playmobil » par leurs petits camarades de la France insoumise dans l’hémicycle, pour leur propension à voter les textes de lois du gouvernement comme des automates.

Ils n’ont pas trop goûté, non pas le buffet, mais bien cette aimable plaisanterie décoratrice.

Promis, pour l’année prochaine, on aura le droit à des petits hommes bleus, les « Stroumph » avec peut-être la « stroumphette », Aurore Bergé, députée des Yvelines, prétendante elle aussi au titre suprême comme François de Rugy et Christophe Castaner, autres candidats déclarés à la présidence du groupe LaREM à l’Assemblée.

Un autre combat selon toute vraisemblance perdu d’avance pour la jeune parlementaire…en pleurs pour ne pas avoir fait fait partie, une fois encore, de la promotion des rares députés ayant rejoint le gouvernement lors du dernier remaniement. Il est indéniable que cette ancienne juppéiste, sarkoziste et par défaut pro-Fillon, exaspère par son attitude au…château! Le généralissime Emmanuel Macron voudra-t-il par ailleurs sauver son ancien aide de camp, « Casta » pour ce poste important pour la fin de mandature?

Pour ce qui est des futurs décors, l’hypothèse Blanche-Neige et les sept nains, semble devoir être écartée, ils ne seront pas assez nombreux comme « plantes de décoration ».. Reste la possibilité des 101 dalmatiens, car il leur arrive quand même à nos chers députés d’En Marche d’aboyer! Les « godillots » du pied gauche surtout se rebiffent parfois…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :