Croa, croa…en vue des prochaines élections! Ca va bientôt « grenouiller »…

Une élection chasse l’autre et l’autre chasse les précédentes! Il va sans dire, mais c’est toujours mieux en le disant, que les investitures accordées par les principaux partis en vue des prochaines échéances, à savoir les départementales et les régionales, vont commencer à se négocier dans le courant de l’automne. A partir quand même du verdict des grands électeurs des sénatoriales où le parti présidentiel, pas vraiment en flèche aux municipales fin juin, et tiré à vue par ses adversaires, va rentrer en jeu. Pour la première fois aussi pour ce qui relève de ces dernières élections intermédiaires (départementales et régionales) avant la mère de toutes les batailles, les présidentielles, déjà dans bien des têtes. Et même pour ceux qui ne se rasent plus le matin! Et je ne parle pas bien sûr d’un…ancien Premier ministre un peu connu sur la place de l’Hôtel de ville.

On s’intéressera aujourd’hui à la ville précisément du Havre pour ce qui est du domaine du scrutin de liste. Il n’est pas hasardeux de penser que Edouard Philippe fixera en son heure l’identité de « ses candidats et candidates » dans la mesure où l’on ne sait pas encore dans quel camp où il se situera le moment venu. Derrière le sortant centriste, Hervé Morin, vraisemblablement, même si le tenant du titre semble de plus en plus isolé et ne pas détenir tous les atouts dans sa manche pour tout décider, dans le camp de la droite et du centre normands, éparpillé façon puzzle avec du côté présidentiel, un ministre, Sébastien Lecornu, qui, fut un temps très bref, évoqua un possible engagement à ces régionales. Il a finalement renoncé a engager le fer, préférant une élection à son train de sénateur quasi assurée au Palais du Luxembourg. Sauf surprise de dernière minute, l’actuel député macroniste » manchois et ancien ministre de l’Agriculture, Stéphane Travers (anciennement socialiste) partira à la bataille. Perdue d’avance. Battu de très peu, il y a cinq ans, le nouveau maire de Rouen, le socialiste le plus « dangereux » et talentueux, Nicolas Mayer-Rossignol, passera de toute évidence son tour. On ne le voit pas en première ligne aux régionales. Son ami socialiste de la Métropole, Christophe Bouillon, ancien député redevenu maire de Barentin, pourrait être un remplaçant potentiel tout trouvé.

Reste à savoir quels seront les hommes et les femmes de « Doudou » retenus avec son premier adjoint et prédécesseur, Jean-Baptiste Gastinne, dont la fidélité à la fois à Edouard Philippe et Hervé Morin, ne souffre pas de la moindre discussion. Le président sortant, sur son nom, part néanmoins favori sauf…suicide collectif chez les sortants, en raison aussi… de l’absence de poids lourds crédibles chez les opposants. On ne voit pas encore dans l’immédiat de Guillaume le Conquérant version 2021, lui ravir son trône à Abbaye aux Dames, à Caen…

Il est en revanche une élue sortante, Valérie Egloff, qui, après vingt ans de loyaux services, auprès surtout de son mentor, Antoine Rufenacht et de ses successeurs, n’a pas été reprise en mars. Silencieuse depuis la fin juin, elle ne doit pas se faire beaucoup d’illusion sur son sort. Et ce d’autant plus que curieusement elle n’a pas caché publiquement dans la dernière ligne droite sa préférence personnelle et non politique évidemment pour Jean-Paul Lecoq (la rancoeur peut-être d’avoir été laissée sur la touche alors qu’elle avait loin d’avoir démérité ?). Comme d’autres sortants d’ailleurs. Sans parler de ceux à qui « on » avait assuré quelques belles promesses de participation. La dure loi de la politique où les cadeaux sont rares et les places très chères. Les promesses d’hier ne valent que pour ceux qui les reçoivent. Les deux autres élus de la région havraise, Clotilde Eudier, chargée des dossiers agricoles et nouvellement élue maire de Saint-Romain-de-Colsboc et son proche voisin de Sainte-Adresse, Hubert Dejan de la Batie, remettront-ils le couvert ? Le partage des rôles entre les anciennes cantonales et les régionales va aussi battre tout son plein de négociations serrées. Entre gazouillis et croassements à la fois de bonheur et de déception. Comme pour les municipales où la sélection retenue fait toujours débat. Comme à une échelle toute différente de celle des heureux choisis pour composer l’équipe de France de football!

Le Parti socialiste orphelin de tout candidat crédible dans la cité de la Porte Océane, ne pourra pas cette fois-ci présenter sa conseillère municipale havraise P.S de l’époque, Oumou Niang-Fouquet, devenue depuis fin juin l’adjointe à l’Education et à la Jeunesse (une attribution qui lui va comme un gant)du « patron » havrais et qui pourrait légitimement se retrouver cette fois-ci, pourquoi pas, parmi les élus dans le camp d’en face. C’est pas curieux la politique ? Un chassé-croisé en quelque sorte. Et Oumou n’éprouvera pas la moindre difficulté pour retrouver son chemin des parlements de Caen et Rouen! On ne perd pas la mémoire. Surtout à son âge…

Ca va grenouiller aussi pour les identités des candidats retenus pour les départementales, même si là les adjoints havrais et élus la dernière fois partent favoris pour représenter l’étendard « philippiste » au Département avec des tandems au féminin et masculin. Encore que l’on peut imaginer ou…craindre (enfin ca dépend pour qui ?)) sur des possibles dissidences à droite et au centre en mars 2021 avec des représentants de la société civile tout aussi crédibles pour certains d’entre eux. Même au niveau régional où l’on a déjà vu dans le passé l’émergence de têtes de liste dites « apolitiques » au moins dans l’ex-Haute-Normandie! Les cartes ont de grandes chances d’être redistribuées. Ici comme ailleurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :