Un cartable bien rempli pour la rentrée! Et « Doudou » s’échappe du peloton de tête!

La coupe ou plutôt le cartable est bien rempli pour les principales têtes d’affiche des Républicains! Quelle rentrée en fanfare. Les coups de règle sur les doigts ont été remis à la mode à la sainte-chapelle du parti dirigé par Christian Jacob. Lorsque les « emmerdes » et les mauvaises nouvelles volent en escadrille, disait le Grand Jacques (Chirac). Deux en moins de quarante huit heures diffusées par un organe de presse peu soupçonnable d’être un opposant invétéré à l’ancien parti chiraquien et sarkoziste. Loin s’en faut.

Le « Figaro » a jeté un premier pavé dans la mare avec un sondage très favorable à…Edouard Philippe, qui selon les électeurs LR, occupe très largement la tête du peloton avec 26 % des préférences présidentielles contre 21 % seulement au maire de Troyes, François Baroin, qui ne fait pas que pêcher et chasser. Qu’est-ce qu’il peut ramer, ramer, le « Harry Potter » de la politique à…l’aube de sa grande annonce de possible candidature (un jour, mon prince viendra dans une version acceptée de Blanche-Neige!) ou hélàs! de crépuscule pour ses supporters. Et les deux présidents des Régions des Hauts-de-France et de l’Ile de France, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, écopent, écopent, sans vraiment surnager au niveau des enquêtes d’opinions. On notera néanmoins que 20 % des personnes interrogées penchent pour un candidat extérieur à la bande des quatre précités.

Ce pourrait être drôle lorsqu’on se se souvient que le maire du Havre avait été perçu comme un vilain traitre, comme ses amis, Bruno le Maire et Gérald Darmanin, lorsqu’il avait accepté le poste de Matignon, vilipendé par un nombre conséquent de ses anciens compagnons de route et militants L.R, qui voient aujourd’hui en lui le meilleur sauveur de la droite pour 2022!

On ne peut vraiment pas leur donner tort, même si son grand ami, complice d’écriture, Gilles Boyer, député européen, ne le voit pas se présenter contre Emmanuel Macron, si ce dernier resollicite les suffrages des électeurs. Un avis partagé aussi par bien des observateurs.

Même si aussi un autre ténor de la droite, Christian Estrosi, aujourd’hui et toujours dans les colonnes du « Figaro », enfonce le clou, non pas pour soutenir l’ancien Premier ministre, mais bien le président de la République en vue de la présidentielle. C’est net, sans rayure dans la marge du cahier scolaire de rentrée.

Le premier magistrat de la quatrième ville de France et désormais maire républicain de la ville la plus importante de France après la déroute de Marseille, aux municipales, affiche une couleur qui n’est pas franchement une surprise. Macron compatible depuis le début, même si cela ne l’empêche pas parfois d’être critique, surtout sur les dossiers liés à la sécurité. Ou plutôt l’insécurité redevenue au coeur des préoccupations majeures de l’opinion publique. Il avance, non sans raison hélas, que les candidats putatifs issus de sa famille politique, malgré tout leur talent, ne font pas la maille. « Aucun leader ne se détache ». Si c’est pour faire de la figuration, autant faire le bon choix sous certaines conditions pour gagner…à droite et au centre, avec, si j’ose dire, le meilleur cheval, reconnait-t-il sans le moindre masque.

Cette prise de position honnête sur le plan stratégique ne peut qu’apporter un peu plus de désordre au sein d’un parti miné de l’intérieur, qui, au niveau national, n’imprime plus depuis le suicide présidentiel de François Fillon. D’où le légitime désarroi de toutes ses troupes d’élus, sympathisants et militants complètement déboussolées par l’insuffisance de ceux aspirant à les mener à la victoire présidentielle, la mère de toutes les batailles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :