Notre « Gégé » national toujours au top comme la Normandie conquérante et sportive!

Le jour de gloire est enfin arrivé. Après 24 ans de disette sans vainqueur français de grand prix de Formule 1 automobile. Et cerise (qui n’est pourtant plus de saison) sur le gâteau, c’est un normand de Rouen, Pierre Gasly, le « magnifique » qui rejoint ainsi Olivier Panis en triomphant sur le circuit de Monza, temple de l’écurie Ferrari, au volant et dans le baquet d’une voiture peu habituée à jouer les premiers rôles. Bravo au champion normand qui se tire une bonne bourre avec son compatriote originaire d’Evreux, Esteban Ocon, encore dans les points dimanche en Italie. Comme quoi la Normandie est aussi conquérante sportivement (ce qui doit faire plaisir au président de la Région Normandie, Hervé Morin dont le groupe majoritaire porte ce nom). Et ce d’autant plus que…sur deux roues, les champions normands jouent aussi dans la cour des grands au Tour de France. Avec notamment le manchois, Benoit Cosnefroy, toujours porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur de la Grande boucle à l’issue de la première semaine de course. Une performance d’autant plus exceptionnelle que le coureur de la Manche ne fait pas partie des meilleurs escaladeurs du peloton. Il n’est pas passé encore à la…Trappe, haut lieu monacal et de fabrication de bons produits locaux de la petite cité de Bricquebec, où il a effectué ses premiers tours de vélo dans le club local! Il est plus prudent en la circonstance qu’il préfère le cuissard que la robe de bure, beaucoup moins pratique à bicyclette. A noter aussi la belle performance de l’autre normand, Guillaume Martin, toujours classé dans le trio de tête devant l’auvergnat, Romain Bardet. Le coureur de l’Orne…forcément combattante (pour reprendre le titre d’une gazette locale) ne roule vraiment pas à crédit même s’il appartient à l’équipe « Cofidis ».

Il roule aussi de plus en plus en deux roues, mais plutôt en scooter, notre « Gégé national ». Gérard Depardieu, le gargantua du cinéma français, une fois encore, s’est fait rattraper, non pas par le peloton, mais bien par une patrouille de police dans les rues de Paris pour une manoeuvre délicate. Et une petite surcharge non pas pondérale mais alcoolémique très légère de l’ordre de 0,29 g. De la petite bière. Il ne devait pas être dans sa meilleure forme. Les verres grossissants il connait! Encore que cette fois-ci, invité au commissariat, quelques minutes plus tard, son taux (ce qui est logique) baissa à son grand amusement à 0,27 g, « Si j’étais resté plus longtemps je ressortais avec rien, juste le niveau d’une salade un peu vinaigrée pour moi ».

Le même « Gégé » qui, on le sait, est amoureux de la sainte Russie, s’est très récemment converti à la religion orthodoxe. Une conversion qui vient s’ajouter à ses précédentes, le bouddhisme, l’hindouisme et au début de sa gloire cinématographique, à l’islam. Une petite période de deux ans seulement. Et il n’est même pas certain que l’acteur ait suivi avec sérieux l’époque du ramadan. Trop dure pour cet épicurien si attachant en dépit de tous ses travers et écarts de…conduite. L’un de de nos derniers monstres très sacrés!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :