Les jours d’après…la « quille » pour une ambiance aussi très sportive!

C’était sa première prise de parole officielle en dehors de ses murs. Ceux de sa citadelle havraise. Dans les studios de la radio Europe 1 ce matin. A l’occasion du lancement de la campagne de recrutement de l’Armée de terre sur internet. N’allez pas croire pour autant qu’il va reprendre du service…Cela ne l’a pas empêché avec ses touches d’humour habituelles de revenir sur ses propres souvenirs de bidasse où il a vécu sa première expérience de commandement,. Il ne pouvait pas échapper à la question sur son départ de Matignon, il y a deux mois et demi. « C’est vrai, c’est aussi une sorte de quille, une période de liberté physique et intellectuelle, même si la liberté est éternelle ».

Une liberté retrouvée en premier lieu dans sa ville de coeur. Et le retour à la réalité locale du quotidien. Des petits et grands événements d’un élu local pas tout à fait quand même comme les autres! Après un peu plus de trois ans dans l’enfer de Matignon, même si l’ex-Premier ministre n’a jamais employé ce mot!

Et le bonheur très probablement de revoir tous ses visages connus, ses amis, en toute décontraction et pas seulement liée à sa tenue vestimentaire. De sentir le terrain qu’il n’avait pas totalement abandonné. Et pour cause. Sa journée de samedi fut en particulier consacrée aux femmes. Ne nous égarons pas. Ces retrouvailles n’étaient que sportives et dans les tribunes du stade Océane et des Docks pour supporter nos deux équipes phares féminines, ambassadrices du football pour l’une (pour la première fois en ligue 1 en bonne compagnie avec les « ogresses » lyonnaises et parisiennes) et les handballeuses du HAC, pensionnaires de seconde division (comme les « footeux » du HAC) pour l’autre. Un club coprésidé par l’une de ses anciennes championnes, Oumou Niang-Fouquet, aujourd’hui adjointe à l’enseignement et toujours conseillère régionale. L’exemple d’une belle réussite à la fois sportive, sociale, professionnelle et politique. Omniprésente sur le terrain et pas seulement celui du sport. Une personnalité attachante qui sait ce que signifie « mouiller le maillot ». Entre parenthèses, tous mes voeux accompagnent son équipe pour la reprise du championnat aux Docks, samedi prochain. Contre leurs très proches voisines d’Octeville. Le site de l’aérodrome…du Havre-Octeville, pour souhaitons-le un premier envol gagnant.

Le maire du Havre (marqué à la culotte pendant deux jours par les caméras inquisitrices de l’équipe de Yann Barthes pour son émission « Quotidien ») est loin lui d’avoir survolé la première édition du Forum des associations tenue dimanche dans les jardins et salons de l’hôtel de ville. Mais bien prolongé ses tête à tête masquées avec les forces vives du tissu associatif local. Plus de deux mille. Elles n’étaient évidemment pas toute représentées. Un marathon de plusieurs heures parcouru avec bonheur. Et combien de coups de coude bienveillants pour respecter les gestes barrières! Ca fatigue aussi…Mais c’est tellement sympa!

PS: « A jamais les premiers » ce slogan cher aux Marseillais, seuls vainqueurs français de la coupe d’Europe aux grandes oreilles, a résonné d’autant plus fort dans les tribunes vides du Parc des Princes, où l’OM s’est imposé pour la première fois depuis 9 ans contre son rival de toujours, le PSG, dans un match fou, fou, dans les arrêts de jeu. Une grande première dont on se serait bien passé: cinq cartons rouges, trois pour les parisiens et deux pour leurs adversaires. Du jamais vu. Comme le fait de voir l’équipe qatarie décrocher la lanterne rouge peu reluisante après seulement deux journées de défaites en championnat! Les oreilles ont dû siffler dans les vestiaires. Attention aux otites! Ca peut faire très mal…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :