Du très lourd…et une mini-tornade sur le Havre!

Longtemps maire de Blois, où il a succédé notamment à Jack Lang, très éphémère premier magistrat du chef-lieu du Loir-et-Cher, le centriste Nicolas Perruchot, président du Département, a vraiment fait très fort. Du très lourd en lâchant en réunion de majorité, certes interne, des mots qu’ils risquent de regretter. Une première probablement à ce niveau. En traitant de « cons » ses futurs électeurs et électrices de mars prochain. « N’oubliez pas lorsque vous allez refaire campagne que la plupart des gens sont cons. Au moins 80 % par canton ». Qu’en chiffres élégants ces choses là sont dites. « On a souvent des gens stupides. La première connerie qui sort sur Facebook ou Twitter pour le vaccin vous donne le sang violet, il y a des gens qui vont le croire, y compris dans vos cantons. « Je le dis souvent », a-t-il aggravé son cas avec cette formule scolaire « n’oubliez pas que l’on s’adresse à des CE1 ou CE2 ». Il aurait pu tout de même pousser la chansonnette jusqu’aux CM1-CM2, voire aux collégiens!

Toujours est-il que les élèves-électeurs du Loir-et-Cher n’autoriseront peut-être pas celui qui n’est pas un perdreau en politique,…de redoubler en mars prochain. Il est vrai que les paroles s’envolent très vite. C’est sa chance, même s’il n’a définitivement pas tort en rapportant qu’un certain nombre d’électeurs ne brillent pas de mille feux. Mais c’est la démocratie. Il est surtout préférable de la fermer avec tous les moyens possibles et imaginables que des auditeurs peuvent avoir en captant le son et l’image de certaines déclarations malheureuses. Qui évidemment sont apparues, preuves à l’appui dans plusieurs médias. L’ancien président des Républicains, Laurent Wauquier en avait fait, il y a quelques mois, l’amère expérience devant d’autres élèves, un peu plus grands, des étudiants de l’Ecole de management de Lyon, avec des propos peu amènes sur son ex-patron, Nicolas Sarkozy! Erreur funeste!

Le piégé n’écarte pas l’hypothèse de porter plainte contre X pour atteinte à la vie privée et espionnage. Il juge en effet qu’il s’agissait d’une réunion privée de sa majorité (où visiblement il n’a pas que des amis) comparant son affaire, rien de moins, à celle du Watergate américain. « J’étais très jeune à l’époque, mais ca me rappelle ce scandale », répond-il à ses accusateurs Alors là, se comparer au président de la plus grande puisse mondiale, Richard Nixon, invité à prendre la porte de son bureau ovale, il fait encore plus fort « le » Perruchot! Chapeau l’artiste…

On a peut-être frôlé le pire avec cette annonce survenue le même jour que celle de l’annonce de la fermeture des bars et restaurants à Marseille et ailleurs. Le gouvernement n’a pas trouvé mieux que de laisser filtrer la possibilité d’une taxe sur le poids des voitures à partir d’1,4 tonne, le fruit de la juteuse convention citoyenne née des manifestations des Gilets jaunes. Et lorsqu’on sait que les voitures électriques sont souvent les plus lourdes à cause de leurs batteries très pesantes et pas seulement sur le plan financier. Bercy a heureusement ce matin annoncé que ce malus ne ferait pas partie de la prochaine loi de finances! Un sursis peut-être à une exécution future pour plaire à l’électorat écolo ?

Et pendant ce temps-là, les restaurateurs frondeurs marseillais ont crié ce matin leur colère avec un slogan qui fait tout de même peur dans le contexte agité « Désobéissance »! Il ne faudrait pas après les Gilets jaunes, que le rouge écarlate se répande telle la rougeole dans notre pays. Une maladie mortelle en une autre époque.

PS: Bon visionnaire, l’ex-Premier Ministre, Edouard Philippe, en visite aujourd’hui à Angers (berceau historique des Plantagenêts et abritant la célèbre tenture de l’Apocalypse) où il va rencontrer deux cents de ses amis élus, dont le maire de la cité du du bon Roi-René, Christophe Béchu, s’était exprimé la semaine dernière sur des risques de tempête sanitaire, sociale et politique. Il a dû subir, bien malgré lui, dans sa propre ville une mini-tornade dans la nuit de jeudi à vendredi. De lourds dégâts sont à déplorer dans la cité portuaire et plus particulièrement au niveau de la plage où quatre restaurants éphémères très touchés vont devoir fermer leurs portes avec quelques jours d’avance sur le calendrier. Des cabanes du bord de mer, en nombre impressionnant, se sont également envolées et désintégrées et des commerces se sont trouvés endommagés en ville. Bon courage à toutes les victimes des dégâts.

Il tourne vraiment un vent mauvais sur la Porte Océane depuis quelques semaines après plusieurs faits divers, le décès de son ancien maire, Antoine Rufenacht et l’annonce de plans sociaux, le principal étant celui de Dresser. La douceur angevine d’aujourd’hui ne fera pas de mal à l’ex-locataire de Matignon, au sommet de son art dans le domaine sondagier et très courtisé par l’ensemble de la sphère médiatique et dont les sorties publiques sont scrutées avec une loupe grossissante.

Et un petit clin d’oeil à un grand ami ébröicien inquiet de mon retard quant à la livraison quotidienne de l’article de mon blog. Ca va arriver…C’est beau l’amitié.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :