Déjà une « présélection » pour les Départementales de l’Eure et des appétits du côté du Havre!

C’est ce qu’on appelle couper l’herbe sous le pied à un « ami »! Ou pas ? Allez savoir. Les temps ont bien changé depuis 2015 avec l’éclosion deux ans plus tard du parti présidentiel représenté au niveau de l’Eure par deux ministres, Bruno Le Maire (qui a assez à faire à Bercy avec les effets de la pandémie sur l’économie pour s’occuper de l’Eure) et surtout Sébastien Lecornu. Toujours est-il que le maire d’Evreux a dégainé le premier en proposant sa liste avec de forts « encouragements » à ses propres candidats estampillés de l’agglo qu’il préside, « Evreux, Porte de Normandie », avec ce petit commentaire qui va en faire glousser plus d’un du côté de l’Hôtel du Département. « Ces femmes et ces hommes d’expérience sont à mes yeux les meilleurs relais pour porter la voix des habitants à l’assemblée départementale ». Et histoire d’enfoncer le clou pour bien se faire comprendre: « Je serai très heureux pour l’avenir de notre territoire que leur candidature puisse se confirmer dans les semaines à venir ». Allo, « tonton » Sébastien, pourquoi tu tousses ? Un mauvais virus post-électoral ? Le ministre tout puissant d’hier va se trouver probablement contraint de…mettre la pédale douce dans sa stricte gouvernance. Et sa façon de régner dans son cher département qu’il a mis sous sa coupe avec une redoutable efficacité depuis moins de dix ans. Une carrière rondement menée qui trouve là son premier accroc électoral d’importance.

Ne faut-il pas avoir toujours un pion d’avance au jeu d’échecs ? Et là on peut dire que Guy Lefrand a bien manoeuvré en jouant les sélectionneurs pour son territoire. Une chasse gardée et bien ordonnée. Une liste où il met en avant à la fois plusieurs de ses fidèles adjoints sortants même s’il se sont rangés sans la moindre ambiguïté derrière le ministre des Outre-mer au scrutin sénatorial dimanche dernier. Et d’autres comme supporters tout aussi officiels du centriste Hervé Maurey. En quelque sorte un « en même temps » à la sauce Lefrand..co de port et droit dans ses bottes! Comme à son habitude. Aux sortants Diane Leseigneur, Xavier Hubert et Stéphanie Auger s’ajoutent des petits nouveaux (enfin pas vraiment) comme Karène Beauvillard, sa première adjointe à la mairie d’Evreux mais aussi conseillère régionale (cela semble sous-entendre que l’actuelle élue avec Hervé Morin, ne repartira pas pour ce scrutin) et Nicolas Gavard-Gongallud, son fidèle adjoint à la sécurité peu soupçonnable d’être un anti Lecornu. Et pour cause puisqu’il dirigeait il y a encore quelques jours la campagne de son ami aux sénatoriales, alors que dans le même temps, le premier vice-président à EPN, le maire de la Couture-Boussey, Sylvain Boreggio (candidat en binôme avec une adjointe au maire de Marcilly-sur-Eure dans le canton de Saint-André-de-l’Eure), se présentait lui sur la liste de Hervé Maurey. Soutenu aussi par l’un des piliers d’EPN, et ancien maire de Saint-Sébastien-de-Morsent, Bruno Groizeleau, présélectionné en binôme avec Stéphanie Auger, qui, en 2015, faisait la paire avec un ancien de ses collègues adjoints, toujours en poste, Ludovic Bourrellier, élu devenu AGIR, qui, avec son compère des plateaux nord, Ollivier Lepinteur, disparu encore davantage de la sphère politique, s’était présenté en bonne place sur la liste LaREM aux dernières municipales. Les deux anciens « putschistes » sortants après leur sévère échec de juin dernier se représenteront-t-ils l’année prochaine ? Rien n’est moins sûr. Et avec quel soutien le cas échéant ? Celui du ministre converti au macronisme, Sébastien Lecornu, ancien président du Département ? Peu probable…Les battus, considérés souvent comme des traitres, par leurs amis de jadis (vu leur jeune âge, cela ne remonte pas au siècle dernier) sont souvent oubliés par leurs anciens compagnons de route. Et ce d’autant plus que Sébastien Lecornu, pour ménager, un minimum Guy Lefrand, s’était montré très discret dans son soutien à Guillaume Rouger. L’ancienne tête de liste LaREM dans la ville préfecture se présentera-t-elle aux Départementales ? C’est quand même curieux que Guy Lefrand, toujours président de L.R dans l’Eure, ne l’ait pas présélectionné comme ses anciens colistiers de 2014 sur sa liste. Un moment d’égarement, sans nul doute…Il ne peut pas en être autrement… pour rire!

En Seine-Maritime, Edouard Philippe, pourrait également anticiper le mouvement et sélectionner sa « dream team » havraise qu’il entend soutenir en mars prochain avec évidemment a priori une prime aux sortants, par ailleurs déjà adjoints au maire. Même si l’info est passée en toute discrétion médiatique (on se demande bien pourquoi), la députée AGIR, Agnès Firmin le Bodo, contrairement à ce qu’elle escomptait début juillet, s’est trouvée, avec le cumul des mandats, contrainte de lâcher son mandat départemental à son grand regret et poursuivre de ce fait son rôle d’élue municipale au Havre. Sa suppléante, adjointe au commerce, Laëtitia de Saint-Germain a effectué hier jeudi sa rentrée des classes, non pas à l’école, mais à l’Hôtel du Département. Et aspire en toute logique, à être candidate et profiter un peu plus de son nouveau mandat à Rouen, au delà du mois de mars. Le départ de l’élue qui a effectué ses premières armes avec Antoine Rufenacht il y a une vingtaine d’années, militante depuis l’âge de 15 ans, devrait tout de même sérieusement changer la donne dans ce canton. Et aiguiser (c’était déjà dans les tuyaux bien avant le départ de la députée) les appétits de certains et certaines à la notoriété indéniable dans la cité havraise! Et pas seulement sur ce seul canton, mais aussi celui, entre autres, imperdable pour la droite du côté de la longue promenade de la mer et de Sainte-Adresse, un siège abandonné par l’ancien maire, Luc Lemonnier, démissionnaire pour les raisons que l’on sait et dont le suppléant ne se représentera pas. Des candidats « libres » (aucun lien avec le micro mouvement de Valérie Pécresse) et hors parti, pourraient y faire acte de candidature. Suspense, suspense, les grandes manoeuvres ne devraient plus tarder à commencer! A vos marques, prêts, partez…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :