Une discrétion et un retrait bienvenus!

De la joie. Oui. De toute évidence. Mais aussi beaucoup de questionnement sur une libération qui laisse un goût amer contrairement à la plupart de celles qu’ils l’ont précédées depuis une trentaine d’années. Comment ne pas réagir positivement devant les cris d’un fils, « Maman, maman » à sa descente d’avion. Un fils aimant qui depuis quatre ans n’a cessé de remuer ciel et terre pour arracher sa mère de ses geôliers. En bousculant les bons usages diplomatiques. Souvent. D’où les crispations survenues pendant ces trop longues années de captivité. D’un camp à l’autre.

L’émotion ne pouvait pas être celle immense du retour d’Ingrid Betancourt de sa captivité colombienne prolongée pendant six longues années par les FARC. Et son accueil triomphal et théâtral par Nicolas Sarkozy, qui, à l’époque, en avait fait un combat personnel pour la voir libérée de ses bourreaux.

Agée de 75 ans, l’humanitaire si dévouée à une belle cause, a foulé le tarmac de Villacoublay, passage obligé de nos ex-otages, en présence bien sûr du chef de l’Etat. Un Emmanuel Macron tout en sobriété préférant jouer la carte de la pudeur et de la prudence aussi pour ne pas casser aussi ce moment intense de retrouvailles familiales.

Il a préféré à juste titre s’effacer sans la moindre allocution.

Ce qui aurait été difficile en raison du refus de la frêle septuagénaire de s’exprimer. Ce qui n’était absolument pas une obligation. Elle se réserva néanmoins en soirée pour une interview de TF1. Un joli scoop au cours duquel elle annonça, entre autres, son refus de qualifier ses ravisseurs de djihadistes. Pas un mot plus haut que l’autre pour dénoncer le martyre qu’elle a pourtant dû subir en plein désert malien tout au long de ces 1.300 jours de prison forcée. Depuis le 24 décembre 2016 , veille de Noël pour cette ancienne grande catholique pratiquante convertie depuis à l’islam. Sophie Pétronin est devenue Mariam Pétronin. Ce qui peut expliquer le port à sa descente d’avion et pendant tout le reste de la journée d’un voile de couleur blanche. Suffisamment symbolique. Et son extrême réserve à s’attaquer à ses ex-ravisseurs qui, toujours ses déclarations, se sont bien comportés avec elle. Un vieux réflexe du syndrome de Stockholm ?

Elle implore désormais la bénédiction et la miséricorde d’Allah. Ce qui a incité nombre d’internautes, mais pas seulement, à rivaliser dans des tombereaux d’injures et un déferlement de haine.

Recuite comme trop souvent. Ce qui ne nous empêche pas néanmoins de s’interroger sans a priori sur les coulisses de cette libération d’otages avec aussi deux ressortissantes d’origine italienne et un candidat en campagne aux législatives dans son pays. Et des contreparties offertes par la nouvelle junte au pouvoir au Mali après la destitution récente de son ancien président. Désireuse de s’offrir une certaine virginité ? Certaines sources autorisées parlent d’un échange avec plus de 200 combattants islamistes. Dont quelques furieux loin d’être des enfants de choeur mais plutôt d’Allah. Une belle monnaie d’échange qui a du quoi inquiéter l’état français et les 4.000 militaires de la force Barkane, encore présents sur ces terrains hostiles du Sahel. Faut-il rappeler que notre pays a déjà sacrifié et perdu une quarantaine de ses hommes depuis le déclenchement de ce déploiement il y a six ans! D’où l’extrême prudence du président de la République. Et ce d’autant plus que…Sophie-Mariam, entend bien retrouver, un jour ou l’autre, ses « chers enfants » souffrant de malnutrition, dont elle s’occupait avant son rapt, à Gao, au nord du Mali, où elle a également adopté une adolescente.

Mi-amusé, mi-crispé, son fils, Sébastien, n’a pas manqué de lui répondre: « attends-toi à ce que je cadre certaines choses » Une prudence vraiment de bon aloi dans une affaire qui est très loin d’avoir rendu tous ses mystères. Que l’on n’est pas prêt de connaitre. Comme d’habitude. Secret défense.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :