Rêve ou cauchemar ?

On croit rêver. Ou plutôt cauchemarder. Aurait-t-on déjà oublié que le premier cluster apparu en France ait eu pour origine au mois de mars dernier à Mulhouse un rassemblement de plusieurs milliers d’évangélistes. Il faut croire que l’on peut répondre par l’affirmative. Il ne s’agit pas bien sûr de stigmatiser les adeptes de cette religion. Ce serait ridicule. Mais tout de même. Comment l’autorité sous-préfectorale du Loiret a-t-elle pu accepter une telle concentration de 7 à 800 personnes, même sur quelques heures, sous prétexte qu’elle avait pour cadre un terrain privé et qu’il ne s’agissait que d’une réunion de travail (un vote national) avec l’ensemble des représentants de cette communauté venus de tous les départements et non surtout une manifestation festive. La casquette à glands du représentant de l’Etat mérite bien un nouvel ornement spécial! Inutile de préciser que l’autorité locale, la mairie de ce village béni des Dieux n’a que peu goûté cette autorisation et ce laxisme. Deux poids, deux mesures. C’est vrai que ces touristes religieux se trouvaient sous protection pastorale mais tout de même on n’est jamais à l’abri d’une brebis égarée et surtout contagieuse.

Ce qui n’est plus d’ailleurs le cas évidemment (enfin une bonne nouvelle!) du comique de la Maison blanche, qui bravache, à partir de sa terrasse, un peu comme le pape de son balcon du Saint-Siège, a harangué ses fidèles croyants, agglutinés sur le gazon du « Vatican » de Washington, et venus écouter religieusement leur grand gourou qui, avec l’humour qui le caractérise, s’est déclaré guéri et non plus contagieux. Bravo au si bon docteur Trump, encore prophète au moins jusqu’en novembre et grand prédicateur provocateur. Et dire que dans quelques jours, c’est Halloween. Chez eux comme chez nous. Hélas! Comme si on en avait pas assez…bonbon de cette année d’épouvante et trop masquée déjà à mon goût.

Et pendant ce temps, Cendrillon va passer dans un grand nombre de lieux de convivialité. Il faillait bien que cela arrive aussi pour les bars du Havre avec la décision, vendredi, du « père-fouettard » de la préfecture où l’extinction des feux va être désormais obligatoire à minuit pour une période d’une quinzaine de jours. On pourra toujours se satisfaire qu’il y a pire situation avec toutes ces métropoles privées de cafés toute la journée ou comme à Rouen, la fermeture est effective à 22 heures. Cela n’empêchera pas les noctambules de faire la fête et pas dans les meilleures conditions dans des lieux privés…de la moindre distanciation sociale. On vit vraiment une époque formidable. Celle qui permet à plusieurs centaines de personnes de se rassembler pour « travailler ». Il faut croire que le télétravail ne fait visiblement pas partie du vocabulaire de ces pasteurs à la foi inébranlable.

Et encore beaucoup moins drôle à une quarantaine de voyous armés et déchaînés de s’attaquer, la nuit dernière, à un commissariat de police dans la région parisienne, à Champigny-sur-Marne, déjà assailli pendant le confinement. A coup de mortiers de feux d’artifices. C’est vraiment la fête. Le couvre feu ne s’impose pas à tout le monde. Allah est grand et pourtant nous étions au pays des guinguettes. Ah le petit vin blanc que l’on déguste au bord de l’eau… En attendant, les policiers, une nouvelle fois, ont trinqué à leur corps défendant! Barricadés dans leurs murs. Soyons rassurés, notre ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ne manquera pas dans la journée de venir soutenir ses troupes. Un déplacement de plus. Les coups de menton et les mots, c’est bien, mais les actes, ce serait encore mieux dans ce climat de violence exacerbé! A tous les niveaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :