Lustucru, la vache ne rit plus chez les Qataris! Bonne maman, tout fout le camp…

Ce n’est plus l’Oncle Sam dont la bannière étoilée était brûlée il y a une vingtaine d’années dans nombre de capitales arabes. Aujourd’hui c’est au tour du drapeau français de finir en lambeaux et brûlé par la grâce de fanatiques musulmans. Le pays du coq gaulois est désormais haï par quelques peuples du Moyen et Proche-Orient, principalement au Qatar, Pays des Droits de l’Homme et de la Femme (il est permis de rire) choisi pour des raisons financières par quelques dirigeants corrompus du monde sportif mondial pour accueillir, entre autres, la prochaine coupe du monde de football. Un véritable scandale. Eu égard la chaleur étouffante régnant du côté du golfe, même si le tournoi a été reporté à l’automne) et toute l’importance représentée par le foot qatari à l’échelle mondiale. Si ce n’est au niveau du puits sans fond (jusqu’à quand ?) des pétrodollars deversés par les états des Emirats. Unis ou pas qui jouent au Monopoly en France avec le PSG et plusieurs des principaux clubs anglais qui n’appartiennent plus vraiment plus à la même cour non plus royale mais bien inféodée à la puissance du fric des ces pays. Qui aiment bien acheter français, à l’exception peut-être de nos vignobles et encore, sur notre territoire.

En attendant, certains de nos produits alimentaires, pour commencer, grâce à la croisade anti-française menée par le président turc Erdogan (pour des raisons essentiellement de politique intérieure) sont désormais interdits à la vente depuis la fin de la semaine par deux grandes chaînes du Qatar. Le couvre-feu chauffe sous les braises…

Finies les pâtes « Lustucru » la confiture «  »Bonne maman », la célèbre « Vache qui rit » qui désormais pleure. Pour ne citer que quelques exemples symboliques de la grande colère à l’égard de notre pays. Et même jusqu’aux poêles et casseroles made in France. Le ridicule s’accroche et pas seulement au niveau des plaques chauffantes!

Un boycott s’installe, encore localisé seulement à trois, quatre pays, à surveiller néanmoins sur la durée et surtout si il était amené à s’exporter dangereusement. En signe de représailles. On se demande bien lesquelles! Si ce n’est que notre président devrait s’opposer aux libertés d’expression sur notre territoire en interdisant les publications des caricatures du prophète! Comme l’exige le sinistre Erdogan qui souhaite que « nos » mosquées soient sous le seul contrôle et pavillon des Frères musulmans et d’Ankara. Et dire que jusqu’au début des années 2000, la Turquie était le pays le plus laïque du monde musulman. C’était encore l’époque où le voile pour les femmes turques était interdit…Autre temps, autres moeurs.

Il est hors de question de céder à ce scandaleux chantage, même s’il ne faut pas répondre par la bêtise à la bêtise en boycottant à notre tour les navires amiraux de ces pays en France comme peuvent l’être les hôtels du groupe Accor ou les magasins du « Printemps ». Une flotte de plus en plus rapace!

Car là, ce seront bien nos personnels bien français qui trinqueront. Enfin pas tous d’origine « mécréante »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :