Les « boules de Noël » pour le monde de la culture et du sport »!

Joyeux réveillon en perspective pour les forces de l’ordre! Elles seront sur le pont à la Saint-Sylvestre, sur le terrain, non pas pour échanger le gui, mais pour des contrôles effectués « avec mesure et tact mais sans indulgence » selon les mots du patron de Beauvau, Gérald Darmanin. On peut faire aussi confiance aux habituels casseurs du « Bout de l’An ». Le couvre-feu, très peu pour eux. C’est la fête…

Comme je l’avais anticipé jeudi matin à une seule exception près et elle est de taille, la pilule aurait pu encore plus amère. Le Père-Noël pourra bien effectuer sa tournée et les familles non nombreuses se retrouver autour de la table et du sapin. Toujours pas plus de six personnes ! Il va en rester du chapon ou de la dinde dans les assiettes! Ce n’est pas leur année. Comme la nôtre d’ailleurs.

Les déplacements seront autorisés sur l’ensemble du territoire à partir du 15 décembre. Au tiroir la dérogation obligatoire. Ouf! Jusqu’au prochain confinement! Avec obligation d’un retour à domicile pour échapper à la patrouille, à 20 heures. Pour écouter bien sûr les infos joyeuses du jour.

Celles du présentateur du 18 heures ne l’ont pas été en revanche pour le milieu du sport et des spectacles comme on pouvait l’espérer ces dernières heures. Les « naufragés » de la culture en ont repris pour au minimum trois semaines de confinement supplémentaires. Leur sapin se trouve bien garni. De quoi avoir vraiment les boules! Je ne parle même pas des cadeaux.

Comme l’a déclaré le Premier ministre car « la partie est loin d’être gagnée » une nouvelle clause de revoyure a été lancée.

L’absence à la conférence de presse de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, n’augurait bien de très bon pour que le rideau se lève à nouveau dans les salles de théâtre, de spectacles divers et de cinémas, même si les rideaux ont disparu depuis longtemps dans les salles obscures. Les enceintes sportives sonneront aussi le creux jusqu’au 6 janvier prochain; nouvelle échéance annoncée. C’est encore loin. La galette pour l’Epiphanie…

En attendant le très triste spectacle de rue, encore prévu samedi, sera lui hélas! autorisé dans la capitale et les principales villes de notre pays, avec sa cohorte de voyous costumés de noir, masqués et cagoulés. Pour s’attaquer avec armes et munitions diverses à des magasins transformés en libre-service. Il faut bien penser aux cadeaux de Noël! Comme au « bon vieux temps » des Gilets jaunes» du côté des Champs Élysées!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :