Tomy et Charlie font la course…en fête!

L’un est malouin et l’autre havrais. Deux ports d’attache des transats les plus prestigieuses. Ce sont tous deux des amoureux de la mer. Du grand large et même des océans pour le navigateur normand. Ils ont tous deux fait l’actualité plutôt heureuse de ces derniers jours. Surtout le premier, devenu une véritable star de la Toile en quelques heures. Et pourtant il ne pêche pas des…araignées sur la côte d’Emeraude, mais bien des coquilles Saint-jacques, l’un des plats préférés de nos repas de fêtes. Encore que pour nous les havrais, et ceux d’ailleurs, la saison dure six mois.

Il n’en fallait pas davantage pour faire monter la température chez des milliers d’internautes féminines et même masculins! Ca a fait le buzz pendant deux jours et un sujet de discussion autour de la table du réveillon. Beaucoup moins risqué que celui toujours « casse-gueule » de la politique dont je ne parlerai pas aujourd’hui. Je me suis accordé une pause pour parler des « biscoteaux » du pêcheur malouin qui, reconnait-il, éprouve quelques difficultés à gérer sa subite notoriété avec toutes ces…demandes en mariage et ces commentaires plus ou moins de bon goût. Les images en attestent, même ses coquilles baillent devant lui. Et ce n’était même pas un montage odieusement scénarisé pour la circonstance!

Tomy Journaux (avec un nom pareil, il ne pouvait faire que la Une) même s’il a été l’objet d’un reportage sur le JT de la Deux, a vu sa notoriété franchir un seuil inégalé. Et après on dira que c’est toujours la faute des hommes, mais mesdames, lectrices chères à mon coeur, vous ne valez pas mieux que nous…pauvres pécheurs. Il suffit maintenant qu’apparaisse un beau jeune homme torse nu avec un physique avantageux et c’est le délire! Il faut reconnaître que cet ambassadeur de la coquille présente en dehors de son physique avenant la particularité de pêcher ses coquilles une à une à la main, torse nu…dans une eau à la température pas vraiment celle des mers chaudes. Faire bailler de bonheur une coquille ça n’arrive vraiment qu’aux autres!

De l’autre côté du globe, pas très loin du Cap-Horn, c’est la grosse bataille navale. Presque une régate entre les deux premiers du « Vendée-Globe ». Et là il ne s’agit pas d’une partie de pêche. Le torse nu n’est pas spécialement adapté au climat ambiant. Les cirés sont de sortie pour un bord à bord entre Yannick Bestaven, encore un breton et notre normand du Havre, Charlie Dalin, qui, pourtant hier était repassé en tête quelques heures avant le réveillon. où le père-Noël lui avait apporté, entre autres, un soin du visage, un dessin de son Oscar de fils, un sudoku expert et un livre sur Nelson Mandela. Un autre aventurier. Sa pole-position, il l’a semble-t-il abandonnée au cours de la nuit de Noël. Ce n’est quand même pas un « Maître coq » son enseigne de vaisseau, qui va passer à la casserole l’Apivia de Charlie. Le « sauveur » Jean Le Cam qui n’est pas davantage un « enfant de Jésus » remonte au grand galop. Il n’est plus très loin du trio de tête. Les meilleurs sont actuellement en train de s’extirper d’une bulle anticyclonique, synonyme de vents faibles. Le skipper havrais a choisi l’option sud pour naviguer au plus près des zones de glaces. Pour ce qui est de l’Oscar, aux Sables d’Olonne, il lui faudra encore patienter trois ou quatre semaines. Patience aussi au petit Oscar qui sera, n’en doutons pas, sur les pontons de « Port-Olona » pour accueillir son héros de papa qui, au nom de sa grand-mère, décédée récemment au Havre, ne peut bien sûr que remporter la course et ce si beau cadeau. Vas-y Charlie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :