Chasse à l’homme, lourds secrets de famille « bobo »…et une pluie de décorations havraises!

Drôle d’histoire! Enfin façon de parler. Pour le moins nauséabonde. Une déflagration dans le monde politico-médiatique. Une bombe familiale au sein de la…gauche « bobo ». Retour dans le passé semble-t-il sordide d’un éminent politologue reconnu et familier du petit écran, Olivier Duhamel, qui jusqu’à hier jouissait d’une certaine puissance sur les ondes d’Europe 1 et LCI, entre autres. Collaborations dont il a mis un terme aussitôt. Et puis patatras, l’annonce de la sortie par sa belle-fille juriste, Camille Kouchner, la fille de l’ancien ministre de François Mitterrand et Nicolas Sarkozy, d’un livre « La familia grande » dans lequel elle rompt le silence. Un terrible aveu « textuel » sur les sévices sexuels dont aurait été victime son frère cadet, âgé de 13 ans à l’époque, à la fin des années quatre-vingts. Et c’est l’emballement médiatique autour de cette affaire d’incestes datant de plus de trente ans. Les faits sont donc proscrits. Cela n’a pas empêché hier la justice d’annoncer l’ouverture d’une enquête pour agressions sexuelles et viols. Un bouquin, appelé à faire un carton, et fort bien… lancé, et tout explose. Une fois encore la présomption d’innocence, connais pas. La chasse à l’homme est ouverte. Comment ne pas être très mal à l’aise devant ces révélations…encore moins rapides que les vaccins, qui, comme bien souvent hélas! arrivent tard. Trop tard ? L’omerta a bien fonctionné au sein de cette belle famille qui met en présence autant de personnalités de notre république, des anciens ministres, dont l’ancienne Garde des Sceaux, Elisabeth Guigou, une amie de la famille aujourd’hui présidente de la Commission sur l’inceste et les violences sur mineurs, une actrice décédée dans des circonstances étranges il y a dix ans au fond de sa piscine, Marie-France Pisier, la soeur de la maman, Evelyne Pisier, première épouse de Bernard Kouchner et compagne d’Olivier Duhamel, elle aussi disparue il y a trois ans. Et ce cercle d’amis et amies aux noms connus qui pendant ces longues années, savaient très probablement mais n’ont rien dit. Un très lourd secret de famille aujourd’hui rompu. Le clan familial était resté soudé en silence à la demande semble-t-il de la victime qui n’a jamais voulu porter plainte. Une chape de plomb aujourd’hui soulevée. Heureusement ? Ne risque-t-elle pas de faire plus de dégâts ? Dommage qu’elle intervienne si tard. Comme les frasques d’un certain D.S.K, autre figure de la « gauche caviar » et très libertaire, victime de son « tempérament » dans une chambre d’hôtel de New-York, même si le parallèle des situations n’existe pas. Encore que les victimes, de toute évidence, avaient un point commun: celui de ne pas être consentantes…

PS: C’est la promotion du 1 er janvier. Les normands figurent en bonne place. Du chevalier au grand officier. La bleue ou la rosette. A tout seigneur tout d’honneur l’ancien président de la CCI Havre-Estuaire et de Normandie, Vianney de Chalus, promu officier dans l’Ordre national du Mérite, pour la « bleue ». Un ruban que deux élus de l’ancienne Haute-Normandie recevront entre autres avec leurs petits camarades de promotion bien riche. En l’occurrence l’adjointe au maire du Havre. Florence Thibaudeau-Rainot et le maire et président de l’agglo des Andelys, Frédéric Duché, également vice-président du Département de l’Eure. Un élu de belle expérience que j’ai connu à ses débuts de très jeune collaborateur de l’ancienne maire RPR de Louviers, Odile Proust, dans les années quatre-vingts… Que de grands souvenirs! Et pas des meilleurs journalistiques avec l’élue lovérienne! Toutes mes félicitations aux futurs décorés de l’insigne de chevalier qui l’une comme l’autre défendent la belle cause du service à leurs administrés.

Je n’omettrai pas de saluer le nouveau chevalier de la Légion d’honneur, Michel Segain, président de l’Union maritime et portuaire du Havre. Un nom qui pèse dans la cité de la Porte océane. Autant de décorations bien méritées dans une promotion où plusieurs autres personnalités (du monde aussi portuaire) de la ville de l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe, ont également été les heureux (avec quelques autres personnalités du département) élus de cette généreuse distribution. Ca ne coûte pas cher et ça fait toujours plaisir. Et en plus, c’est un pur hasard…

...Et un record d’audience pour l’article d’hier sur l’élu ébroïcien et sa vidéo « rigolo » sur un ring de boxe et sur le fessier sponsorisé de nos belles sportives de volley et hand! Merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :