Quelle efficacité pour cette valse des « pleureuses » ?

Même s’ils n’ont pas forcément tort de râler sur le fond, on en a un peu ras la…dose sur leur colère surjouée pour des raisons bassement politiques. Aussi.

Les maires et élus locaux, en l’absence quasi totale de leurs dirigeants nationaux, dont la voix n’a jamais été aussi peu audible et pire, crédible, défilent désormais les uns après les autres sur les plateaux des télévisions pour crier au loup et jouer les « pleureuses » pas si désintéressées, même si aussi, à leur décharge, l’autosatisfaction condescendante du ministre de la Santé, Olivier Véran, devient elle également insupportable et n’arrange rien. « Il n’y a pas de stocks cachés », s’est-il déclaré, un tantinet fâché. « Tout va bien »…Circulez il n’y a rien à voir. Patience!

La lenteur de l’opération « piquouse » qui rime avec la « loose » provoquée par l’option choisie de privilégier les hôpitaux et EHPAD, ajoutée à l’insuffisance des stocks distribués à dose homéopathique par les deux seuls laboratoires opérationnels et homologués, a joué, si l’on peut dire, un rôle d’accélérateur chez nos compatriotes qui en demandent et redemandent, alors que plus de la moitié de la population faisait part de sa frilosité et même son hostilité à la vaccination il n’y a pas si longtemps. Un renversement d’opinion que n’avait pas prévu et anticipé le gouvernement. Et maintenant plus de six millions de personnes sont éligibles à cette première phase vaccinale! Un trop-plein inattendu et très difficile à réguler d’où ces nouvelles polémiques tellement bien entretenues. Qui ne font qu’accroitre le côté déjà si anxiogène de la crise sanitaire. Ils en rajoutent, ils en rajoutent encore et toujours. Une polémique en chassant une autre à vitesse elle accélérée, plusieurs infectiologues se mettent maintenant à mettre en doute l’efficacité des masques en tissu. Un nouveau changement de pied. A quand les casques intégraux des motards pour mieux se protéger des nouveaux variants ? Demi-tour sur l’affaire des masques contradictoires. Copie à revoir. Personne ne sait mais croît savoir. Et souvent se plante lamentablement. La vérité du jour n’est pas celle du lendemain. Et l’on parle désormais d’une distance de deux mètres et non plus seulement d’un. Le postillon voit double!

Les millions de râleurs perpétuels n’ont hélas! pas le talent du comédien Jean-Pierre Bacri, disparu beaucoup trop jeune hier. Il aurait probablement… »fait la gueule » avec toute cette pluie d’hommages de reconnaissance tellement mérités.

Quand cette surenchère stupide s’arrêtera-t-elle?

Que l’on nous dise simplement enfin la vérité sur la réalité des manques ou pas. Que ne détiennent pas davantage ces supposés savants en blouse blanche, squatteurs des plateaux de télé aussi pénibles que certains élus qui, a tort, poussent un peu trop sur la seringue et ont ouvert pour se faire mousser (pas tous) des centres de vaccination en sachant très bien qu’ils n’auraient pas les doses suffisantes dans les meilleurs délais pour des problèmes évidents de logistique. Certains maires de notre région comme par exemple Marie-Agnès Poussier-Winsback, édile de Fécamp, parlent aussi de ce qui fonctionne. Calmement. La « positive attitude » en quelque sorte. Bien éloignée des attaques politiciennes de nombre de ses collègues. Au pays des anciens « Terres Neuvas », on sait garder son calme et raison garder dans la tempête. Un exemple à suivre. Elle n’est pas la seule. Il y des plus taiseux mais tout autant « faiseux » ainsi dans l’Eure comme aux Andelys, au pied de Château-Gaillard, le maire, Frédéric Duché, ne fait pas dans la surenchère politicienne. Cela ne l’empêche pas d’agir.

Le chef de l’Etat, de son côté, a prévenu ses ministres. Ils ne seront que trois à pouvoir s’exprimer sur le sujet de la vaccination sujet à tant de couacs gouvernementaux. Pas un de plus. Le Premier ministre, son ministre de la Santé et sa collègue chargée de l’industrie. Les autres c’est silence ou la porte assurée. Même pas peur ? On prend les paris! Leurs indiscrétions véhiculées ne passeront pas au tamis imposé par le patron et se retrouveront dans les gazettes. S’il devait virer tous ceux et celles qui parlent à tort et à travers, il n’y aurait plus grand monde!

Les oppositions diverses et variées vont-t-elles de leur côté enfin comprendre que leur négative attitude poussée à son paroxysme et inefficacité affligeante ne paient pas dans l’immédiat. Qu’est-ce qui croit que les opposants de gauche comme de droite feraient mieux objectivement que nos gouvernants actuels dans nombre de domaines. Les enquêtes d’opinions en attestent. La mayonnaise ne prend pas. Et Emmanuel Macron, au lieu de dévisser dans le pire des contextes, ne se porte pas si mal dans les sondages. Etonnant non ? Un comble selon ses détracteurs honnêtes. Ca devrait tout de même inciter les dirigeants de L.R, entre autres, à changer de braquet. Et à modifier leur comportement s’ils veulent retrouver le pouvoir. Un jour. C’est encore loin d’être gagné…

P.S: Dur, dur d’être un « pépé »! Deux ministres du siècle dernier, Edouard Balladur et François Léotard, respectivement âgés de 91 et 78 ans, (le second alors ministre de la Défense pour recel) devront répondre à partir d’aujourd’hui d’accusation de financement occulte de la campagne présidentielle de 1995 devant la Cour de justice de la République. Ils se seraient rendus coupables de perception de commissions illégales en rétrocessions sur des importantes ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et au Pakistan (ayant eu pour conséquence le drame de l’attentat de Karachi) pour financer la campagne présidentielle fratricide avec Jacques Chirac. Il n’est pas assuré que l’ancien Premier ministre battu par son « ami de trente ans », ressortira sa célèbre tirade télévisuelle adressée le soir de sa défaite à ses supporters « Je vous demande de vous taire » à ses juges. Il aurait plutôt intérêt à l’ouvrir…après toutes ces années. Quel intérêt que ce jugement vingt cinq ans après les faits reprochés ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :