Elles ne pensent qu’à ça!

C’est terrible cette volonté de se croire toujours indispensable! Et dans ce domaine il en est une qui ne renonce jamais en dépit d’une longue carrière faite de hauts mais aussi tellement de bas. Elle est impayable « ma Ségolène préférée » Jamais rassasiée par le pouvoir. Parfois à la porte elle essaie toujours de rentrer par la fenêtre. Et si sûre d’elle. Un « melon » en toute saison. Et pourtant elle ne s’est jamais présentée à Cavaillon dans le Vaucluse. Députée, candidate finaliste à la présidentielle en 2007, ministre, présidente de la Région Poitou-Charentes et même ambassadrice des pôles. Du nord au sud, elle est toujours prête, comme les scouts, à faire don de sa personne à la France. Même aux Français de l’étranger puisque faute de pouvoir concourir en 2022 à la présidentielle Ségolène Royal a annoncé sa volonté d’occuper un nouveau lieu de pouvoir et pas le plus laid: le Sénat. Sénatrice, peut-être, il ne manquait plus que ça! « La folle du Poitou » comme aiment à la brocarder ses détracteurs s’est dite prête à se lancer dans la campagne des sénatoriales prévue au mois de septembre prochain (elle avait été reportée pour cause de la Covid-19) dont six sièges seront renouvelables pour représenter les Français de l’étranger. Elle n’a visiblement pas encore choisi son terrain de chasse électorale. Après les pingouins, pourquoi pas les lamas en Amérique du Sud ou les pandas chinois ou kangourous australiens!

Une ambition qui ne déclenche pas l’euphorie même chez ses petits camarades sénateurs socialistes. Hostilité quand tu nous tiens. Rien ne l’effraie vraiment…Et pourtant ne méritait-t-elle pas de profiter de sa « petite » retraite ?

Son ancienne camarade de jeu, la parisienne Anne Hidalgo a une ambition toute autre. Celle de représenter les Français. Elle aurait confirmé à ses plus proches ses intentions réelles d’y aller. Son calendrier serait déjà bien avancé: la sortie d’un bouquin en avril pour lancer sa campagne de la présidentielle puis son Tour de France des villes dirigées par des camarades socialistes alliés de préférence avec des écolos. Comme celui de Rouen par exemple. Ensemble en…Seine en quelque sorte…Histoire de mordre sur l’électorat « vert » L’hameçon sera-t-il assez fort? De toute façon, battue, « Notre-Drame de Paris » le titre d’un pamphlet sur Anne Hidalgo alors que sa réélection semblait improbable, pourra toujours retrouver son fauteuil à l’hôtel de ville de Paris!

PS: C’est une question de jours. Mais ses intentions sont plus modestes. Un candidat classé divers droite issu de la société civile devrait officialiser d’ici peu de temps son intention de se lancer dans la bataille des Departementales au Havre. Sur son canton de domiciliation. Sur les hauteurs toutes relatives de la cité maritime.!Un choix d’autant plus courageux qu’il aurait pu briguer les suffrages des électeurs d’un autre canton plus facile. Comme bien d’autres dans ce genre de scrutin. N’appartenant à aucun parti il est totalement libre de…plaider sa cause électorale mieux que quiconque. Et pour cause puisqu’avocat de profession. Bien connu sur la place havraise il n’a pas attendu pour lancer des premiers cailloux annonciateurs de sa candidature alors que les états-majors de gauche comme de droite, attendent probablement la fonte des neiges rarissimes dans la cité maritime pour lancer leurs pions au masculin et féminin pour ces élections territoriales…Les tractations ne doivent pas être finies!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :